Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

24 mars 2011 18h37 HE

Le gouvernement du Canada finance des projets de promotion de la santé des enfants en milieu scolaire

SUMMERSIDE, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 24 mars 2011) - L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans Canada, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé du Canada, a annoncé aujourd'hui le financement du Consortium conjoint pour les écoles en santé, une initiative pancanadienne.

« La santé publique fait intervenir tous les ordres de gouvernement et tous les secteurs de la société », affirme la ministre Shea. « Aujourd'hui, nous sommes heureux d'appuyer le Consortium conjoint pour les écoles en santé dans son approche exhaustive qui combine les efforts des secteurs de la santé et de l'éducation en vue d'améliorer la santé des enfants et des jeunes tout en leur offrant des possibilités d'apprentissage », ajoute-t-elle.

« Nous sommes fiers de nos systèmes d'éducation et de santé, surtout quand ils travaillent ensemble au profit de nos enfants », a déclaré le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance de l'Île-du-Prince-Édouard Doug Currie. « Le Consortium joue un rôle important dans la coordination des efforts en santé et en éducation afin qu'ils mettent l'accent sur des priorités comme l'activité physique et la saine alimentation en vue d'une croissance, d'un apprentissage et d'un développement optimaux. »

Le Consortium est un partenariat entre des gouvernements travaillant de concert à la promotion de la santé des enfants et des jeunes en milieu scolaire. Le gouvernement du Canada, par l'intermédiaire de l'Agence de la santé publique du Canada, versera 250 000 $ annuellement. Les gouvernements provinciaux et territoriaux fourniront également une somme équivalente chaque année.

« Les approches globales de la santé en milieu scolaire peuvent aider à améliorer les résultats scolaires, la santé et le bien-être des enfants », affirme Katherine Kelly, directrice exécutive du Consortium. « Le financement aidera le Consortium à améliorer la santé et la qualité de vie des élèves aujourd'hui afin de réduire les pressions sur le système de soins de santé à long terme », ajoute-t-elle.

Ce financement aidera le Consortium à combattre les facteurs qui mènent à de mauvaises habitudes alimentaires, à l'inactivité physique et au surpoids en milieu scolaire, de même qu'à accroître la collaboration entre les ministères provinciaux, territoriaux et fédéral responsables de la santé et de l'éducation et à veiller à ce que la recherche, le suivi et la surveillance concernant les enfants d'âge scolaire cadrent bien avec les priorités en matière de santé en milieu scolaire.

Mis sur pied en 2005, le Consortium vise à renforcer la collaboration entre les membres des milieux de la recherche, des politiques et de la pratique des secteurs de la santé et de l'éducation et à fournir des éléments probants relatifs aux effets d'une approche globale de la santé en milieu scolaire sur les résultats en matière d'apprentissage et de santé. Le secrétariat du Consortium conjoint pour les écoles en santé, qui est actuellement hébergé au ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance de l'Île-du-Prince-Édouard, dirige ces travaux.

Also available in English

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189