Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

11 févr. 2015 12h21 HE

Le gouvernement du Canada finance l'amélioration des services aux victimes en Colombie-Britannique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 11 fév. 2015) - Aujourd'hui, le ministre de la Justice Peter MacKay a annoncé l'octroi d'un financement de 1 168 788 $ pour l'amélioration des services aux victimes offerts par la Division des services aux victimes et de la prévention du crime du ministère de la Justice de la Colombie-Britannique. Le ministre MacKay était accompagné de la ministre du Revenu national, Kerry-Lynne D. Findlay, et de la procureure générale et ministre de la Justice de la Colombie-Britannique, Suzanne Anton.

Le ministère de la Justice de la Colombie-Britannique utilisera ces fonds pour diverses activités dont bénéficient les victimes d'actes criminels, les fournisseurs de services aux victimes et les collectivités. Ces activités améliorent les services mis à la disposition des victimes et leur capacité d'accéder à ces services, en plus d'offrir une formation aux fournisseurs de services afin qu'ils puissent répondre plus efficacement aux besoins propres aux victimes d'actes criminels. En outre, la capacité des collectivités de la province de répondre à des problèmes complexes comme la traite des personnes et l'exploitation sexuelle, et de prévenir ces problèmes, va s'améliorer.

Les faits en bref

  • Ce financement viendra aider la Division des services aux victimes et de la prévention du crime du ministère de la Justice de la Colombie-Britannique à entreprendre de nombreuses activités, dont les projets suivants :
  • fournir une formation en ligne ciblée et pratique pour les fournisseurs de services aux victimes relevant de la police et d'organismes communautaires, et offrir une formation aux fournisseurs de services aux victimes pour accroître leur capacité d'intervenir auprès des victimes d'actes criminels qui ont des problèmes de santé mentale;
  • sensibiliser des groupes multiculturels précis dans les collectivités de la C.-B. aux services mis à la disposition des victimes de violence familiale grâce à VictimLink BC;
  • présenter des ateliers sur la traite des personnes en vue d'aider les collectivités à préparer des interventions locales et des initiatives de prévention afin de s'attaquer au problème;
  • améliorer la zone actuelle de soutien aux victimes et aux témoins du palais de justice provincial de Vancouver;
  • améliorer la coordination entre les organismes au service des enfants et des jeunes et le système de justice pénale pour mieux lutter contre la traite et l'exploitation sexuelle des enfants et des jeunes en C.-B.;
  • tenir des séances communautaires d'échange de connaissances pour explorer de nouvelles façons de prévenir la violence sexuelle contre les femmes et les enfants, de la combattre et de rebâtir après qu'elle se soit produite;
  • créer un système de gestion et de suivi pour le programme provincial de dédommagement des victimes d'actes criminels;
  • traduire le formulaire de déclaration provinciale de la victime dans huit autres langues et augmenter le nombre d'aides au témoignage accessibles aux victimes d'actes criminels.
  • Les fonds seront affectés de la manière suivante :
  • 2013-2014 : 175 400 $
  • 2014-2015 : 493 688 $
  • 2015-2016 : 499 700 $

Total : 1 168 788 $

  • Le financement provient du Fonds d'aide aux victimes qui est géré par le ministère de la Justice du Canada. Ce Fonds fournit des subventions et des contributions pour appuyer des projets et des activités qui :
  • encouragent l'élaboration de nouvelles approches;
  • font la promotion de l'accès à la justice;
  • améliorent la capacité des fournisseurs de services;
  • favorisent la création de réseaux d'aiguillage;
  • accroissent la sensibilisation aux services à la disposition des victimes d'actes criminels et de leurs familles.

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à travailler avec nos partenaires provinciaux et territoriaux pour faire en sorte que les victimes reçoivent les services dont elles ont besoin. Les fonds attribués à la Colombie-Britannique viendront soutenir les victimes d'actes criminels en contribuant à améliorer l'accès à la justice pour les victimes et les témoins, tout en permettant aux fournisseurs de services de profiter d'un plus grand nombre de possibilités d'apprentissage. »

Peter MacKay

Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Être victime d'un acte criminel peut changer la vie d'une personne à tout jamais. Lorsqu'elles sont dans leur état le plus vulnérable, les victimes ont besoin qu'on les informe de l'existence de programmes et de services qui peuvent les aider dans leur propre collectivité. Le financement que nous annonçons aujourd'hui démontre encore une fois l'engagement de notre gouvernement à l'égard des victimes d'actes criminels ainsi qu'envers les organismes qui les servent dans leurs collectivités. »

Kerry-Lynne D. Findlay,

Ministre du Revenu national et députée de Delta-Richmond-East

« Ce financement du gouvernement du Canada nous aide dans la stratégie à long terme que nous nous sommes donnée pour prévenir la violence faite aux femmes en C.-B. et mieux aider les victimes d'actes criminels. Nous dirigeons déjà ces ressources supplémentaires vers les fournisseurs de services locaux, permettant ainsi aux gens d'avoir accès au soutien dont ils ont besoin dans leurs propres collectivités. À l'avenir, notre gouvernement continuera de travailler pour aider à l'amélioration des services aux victimes d'actes criminels, alors que nous nous rapprochons de notre objectif, une province sans violence. »

Suzanne Anton

Procureure générale et ministre de la Justice de la Colombie-Britannique

Produits connexes

  • Document d'information : Stratégie fédérale d'aide aux victimes et Fonds d'aide aux victimes

Lien pertinent

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Stratégie fédérale d'aide aux victimes et Fonds d'aide aux victimes

La Stratégie fédérale d'aide aux victimes a été créée en 2007 et est devenue permanente en 2011. L'objectif de cette stratégie, qui est dirigée par le ministère de la Justice du Canada, est de permettre aux victimes de mieux se faire entendre au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice travaille en étroite collaboration avec d'autres institutions fédérales, ainsi qu'avec les victimes, les défenseurs des droits des victimes, les gouvernements provinciaux et territoriaux, les fournisseurs de services et d'autres parties intéressées au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice élabore des politiques en matière de justice ainsi que des réformes du droit pénal, finance divers programmes d'aide aux victimes d'actes criminels, examine les approches exemplaires pour répondre aux besoins des victimes, et sensibilise la population aux préoccupations des victimes d'actes criminels et leur rôle au sein du système de justice pénale.

Dans le cadre de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes, le Fonds d'aide aux victimes est un programme de subventions et de contributions administré par le ministère de la Justice. Chaque année, des fonds sont disponibles pour les provinces, les territoires et les organisations non gouvernementales dont les projets, les activités et les opérations appuient les objectifs de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes.

Le Fonds d'aide aux victimes appuie les projets et les activités qui visent les objectifs suivants :

  • Améliorer les programmes d'aide aux victimes dans l'ensemble du Canada;
  • Favoriser l'accès à la justice, la participation des victimes au système de justice et l'élaboration de lois, de politiques et de programmes;
  • Encourager la mise en œuvre de principes, de lignes directrices et de lois pour répondre aux besoins des victimes d'actes criminels et préciser leur rôle au sein du système de justice pénale;
  • Contribuer à mieux faire connaître les conséquences de la victimisation, les besoins des victimes d'actes criminels, les services d'aide, les programmes et les lois ;
  • Encourager ou améliorer la participation d'organismes gouvernementaux et d'organisations non gouvernementales à la détermination des besoins des victimes et des lacunes dans les services et à l'élaboration et la prestation de programmes, de services et d'aide aux victimes, y compris l'accroissement de la capacité des organisations non gouvernementales.

On trouvera de plus amples renseignements dans le site Web du ministère de la Justice du Canada.

Renseignements

  • Clarissa Lamb
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207