Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

26 janv. 2012 17h15 HE

Le gouvernement du Canada finance un projet de sensibilisation au VPH au Yukon

WHITEHORSE, YUKON--(Marketwire - 26 jan. 2012) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui un projet communautaire pour accroître la sensibilisation à l'infection par le virus du papillome humain (VPH) qui vise les jeunes femmes, leurs partenaires et leurs familles.

« Soutenir ce projet permettra aux Yukonnais d'avoir accès à de l'information de meilleure qualité au sujet des facteurs de risque du VPH et des pratiques de prévention pour se protéger contre le cancer du col de l'utérus associé au VPH », a affirmé la ministre Aglukkaq.

Le VPH est le principal facteur de risque du cancer du col de l'utérus. Les jeunes femmes admissibles peuvent recevoir le vaccin contre le VPH, qui offre une protection contre deux types de VPH qui causent environ 70 % des cancers du col de l'utérus.

Le projet communautaire inclut la participation de travailleurs de la santé et d'aînés des Premières nations, de personnel infirmier et d'autres membres de la communauté. Ce projet est réalisé par l'Arctic Institute of Community-Based Research et la Division des soins infirmiers communautaires du ministère de la Santé et des Affaires sociales du gouvernement du Yukon.

« Nous sommes heureux de travailler avec le gouvernement du Canada et l'Arctic Institute of Community-Based Research pour ce projet », a déclaré Doug Graham, ministre de la Santé et des Affaires sociales du Yukon. « La sensibilisation est la clé pour aider les femmes à se protéger contre le VPH et le cancer du col de l'utérus. »

Des consultations communautaires seront organisées dans cinq régions différentes du territoire pour cerner les besoins particuliers des communautés et contribuer à façonner le projet. En plus des consultations, le projet créera des outils de sensibilisation au VPH. Les efforts de sensibilisation du public au VPH qui ciblent les jeunes incluront un programme d'éducation au sujet du VPH présenté dans les écoles.

FEUILLET DE RENSEIGNEMENTS

ACCROÎTRE LA SENSIBILISATION ET L'ÉDUCATION AU SUJET DU VIRUS DU PAPILLOME HUMAIN (VPH) AU YUKON

RÉSUMÉ

  • Pour 2011, il a été estimé que 1 300 Canadiennes recevraient un diagnostic de cancer du col de l'utérus. Le virus du papillome humain (VPH) est le principal facteur de risque du cancer du col de l'utérus.

  • La prévalence du VPH est plus élevée chez les femmes vivant dans le Nord canadien qu'au sein de la population générale.

  • Le gouvernement du Canada appuie un projet qui augmentera la sensibilisation au VPH et au lien entre ce virus et le cancer du col de l'utérus au Yukon.

  • Ce projet est financé par l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) à hauteur de 264 412 $ et réalisé par l'Arctic Institute of Community-Based Research et le ministère de la Santé et des Affaires sociales du Yukon.

Description du projet

Ce projet accroîtra la sensibilisation au VPH afin que les Yukonnais soient mieux outillés pour faire des choix éclairés et sains.

Le projet sera dirigé par l'Arctic Institute of Community-Based Research, dont le mandat est de faciliter et de favoriser les activités de recherche en santé d'initiative communautaire menées dans le Nord dans le but d'améliorer la santé des Yukonnais. Un comité directeur sur le VPH sera créé. Il sera formé de membres du ministère de la Santé et des Affaires sociales du gouvernement territorial du Yukon, de travailleurs de la santé et d'aînés des Premières nations, de personnel infirmier et d'autres membres de la communauté.

Le projet inclura des ateliers de consultations communautaires qui contribueront à la création d'outils de sensibilisation au VPH et d'un programme d'éducation au sujet du VPH.

À propos du programme de lutte contre le cancer de l'Agence de la santé publique du Canada

Le Programme sur le cancer de l'ASPC contribue à la prévention du cancer, particulièrement chez les populations vulnérables et les populations à risque. La coordination du Programme sur le cancer est assurée en collaboration avec le Partenariat canadien contre le cancer en complément du travail réalisé en matière de prévention du cancer et de lutte contre le cancer.

Au moyen de sa composante communautaire, le Programme sur le cancer distribue 4,8 millions de dollars chaque année à l'appui d'initiatives et de modèles qui peuvent être utilisés, adaptés et partagés afin d'accroître la sensibilisation et d'appuyer les changements de comportements en vue de prévenir le cancer au sein de la population canadienne.

Also available in English

Renseignements

  • Santé Canada
    Cailin Rodgers
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Agence de la santé publique du Canada
    Renseignements aux médias
    613-941-8189