Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

10 mars 2008 09h49 HE

Le gouvernement du Canada investit 27 millions de dollars dans le secteur de la transformation de l'aluminium du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Des partenariats public-privé garantissent l'avantage concurrentiel du Canada dans le domaine de la transformation de l'aluminium

SAGUENAY, QUEBEC--(Marketwire - 10 mars 2008) - Une grappe dynamique d'entreprises, d'organismes gouvernementaux et de chercheurs universitaires ouvrant dans la " Vallée de l'aluminium " du Saguenay-Lac-Saint-Jean a reçu aujourd'hui une aide financière de 27 millions de dollars de la part du gouvernement du Canada. Au nom de l'honorable Jim Prentice, ministre de l'Industrie et ministre responsable du Conseil national de recherches Canada (CNRC), l'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Travail et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, a rencontré des intervenants locaux au Centre des technologies de l'aluminium du CNRC pour confirmer le financement octroyé pour l'initiative de développement de grappes technologiques du CNRC dans le secteur de la transformation de l'aluminium.

"Le Canada est l'un des principaux producteurs d'aluminium de la planète, et la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, est le centre de l'industrie, a déclaré le ministre Blackburn. L'utilisation de matières premières pour créer des produits à valeur ajoutée, semi-finis et finis - par exemple, les pièces d'automobiles - génère des emplois, du revenu et de l'activité économique. Transformer notre connaissance en avantage concurrentiel est l'une des pierres angulaires de notre Stratégie en science et technologie qui a été lancée en mai dernier et qui a été réaffirmée dans le budget de 2008."

"En favorisant le développement de partenariats clés avec les intervenants locaux de la transformation de l'aluminium au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le CNRC a adopté une approche régionale pour stimuler la recherche innovatrice, diffuser à l'échelle mondiale des connaissances de pointe et commercialiser des technologies prometteuses, a déclaré M. Richard Normandin, vice-président du CNRC pour les sciences physiques. Cet investissement de 27 millions de dollars permettra d'améliorer les réseaux existants et de tisser de nouveaux liens pour développer des technologies avancées de formage et d'assemblage ainsi que d'autres processus permettant de transformer l'aluminium en des produits légers et durables au profit de nombreuses industries."

L'investissement annoncé aujourd'hui s'appuie sur le succès de cette initiative et permettra d'obtenir des résultats plus tangibles dans la région, à savoir créer des emplois et générer des revenus. Par exemple, grâce à cette initiative, les petites et moyennes entreprises locales ont maintenant à leur disposition de nouvelles technologies de pointe, et plus de 350 chercheurs participent directement aux activités de R-D dans le secteur de l'aluminium, soit la concentration la plus importante au Canada. Le nombre de collaborations officielles de recherche entre l'industrie, le CNRC et les chercheurs universitaires sur des sujets d'importance nationale a aussi augmenté.

Le succès obtenu jusqu'à maintenant peut être attribué aux investissements du gouvernement du Canada, de même qu'à ceux des partenaires du secteur privé qui se chiffrent à plus de 14, 2 millions de dollars dans la grappe, et à la somme de plus de 7 millions de dollars engagée par le gouvernement du Québec.

Les grappes technologiques sont des partenariats qui s'appuient largement sur la collectivité et qui rassemblent l'industrie, les universités et les collèges et les gouvernements dans le but d'acquérir un avantage concurrentiel grâce à la recherche et à l'innovation. Ces partenariats en S-T permettent aux collectivités d'attirer des personnes talentueuses et des investissements, et de stimuler l'activité économique.

En plus des six initiatives de développement de grappes technologiques dans l'Ouest et le Centre du Canada, le CNRC mène des initiatives à Regina : Infrastructures urbaines durables; à Fredericton/Moncton : Technologies de l'information et affaires électroniques; à Halifax : Sciences de la vie; à Charlottetown : Sciences nutritionnelles et santé; et à St. John's : Technologies océaniques.

Renseignements sur la grappe technologique dans le secteur de la transformation de l'aluminium du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le Canada est l'un des deux principaux exportateurs d'aluminium de première fusion, et la " Vallée de l'aluminium " du Saguenay-Lac-Saint-Jean tient un rôle principal à l'échelle mondiale. Plus de 90 % de la production d'aluminium du Canada a lieu dans un rayon de 400 kilomètres de la ville de Saguenay et plus de 350 chercheurs travaillent au sein de la grappe. L'installation de R-D du CNRC au Saguenay-Lac-Saint-Jean fournit aux intervenants de la grappe un vaste éventail de services de soutien à la recherche des façons les plus rentables de transformer l'aluminium en produits durables et légers au profit d'un grand nombre d'industries.

Un engagement envers l'accroissement de l'efficacité, de l'amélioration de la durabilité et de l'optimisation du rendement signifie que l'industrie des pièces automobiles, par exemple, constitue un grand marché pour les technologies de transformation de l'aluminium. Les grands équipementiers automobiles, tels que General Motors, recherchent actuellement des pièces en aluminium fiables, qui peuvent être plus légères de 40 % que leurs équivalents en acier, et c'est au Saguenay-Lac-Saint-Jean qu'ils cherchent des technologies innovatrices pour atteindre ce but. Par conséquent, la quantité d'aluminium utilisée dans la fabrication d'automobiles a augmenté de plus de 130 % depuis 1998.

L'initiative de transformation de l'aluminium du Saguenay-Lac-Saint-Jean est l'une de six initiatives de développement de grappes technologiques du CNRC qui ont reçu un nouvel investissement de 118 millions de dollars sur trois ans de la part du gouvernement du Canada. Les autres sont : Technologies des piles à combustible et de l'hydrogène à Vancouver; Nanotechnologie à Edmonton; Plantes pour la santé et le mieux-être à Saskatoon; Photonique à Ottawa; Technologies biomédicales à Winnipeg.

www.nrc-cnrc.gc.ca

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Jim Prentice
    Ministre de l'industrie
    Deirdra McCracken
    Attachée de presse
    613-995-9001
    McCracken.Deirdra@ic.gc.ca
    ou
    Conseil national de recherches Canada
    Alain Simard
    Agent de communications
    418-545-5099
    alain.simard@cnrc-nrc.gc.ca
    ou
    Cabinet de l'honorable Jean-Pierre Blackburn
    Ministre du Travail et ministre de l'Agence de développement
    économique du Canada pour les régions du Québec
    Jean-Philippe Payment
    Attaché de presse
    819-953-5646
    ou
    Conseil national de recherches Canada
    Janice Nurski
    Relations médiatiques
    613-998-8788
    janice.nurski@cnrc-nrc.gc.ca