Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

03 déc. 2007 10h59 HE

Le gouvernement du Canada investit 950 000 $ dans le développement de débouchés pour les agriculteurs

TRURO, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 3 déc. 2007) - Le gouvernement du Canada investit 950 000 $ dans le projet du Atlantic BioVenture Centre, a annoncé M. Gerald Keddy, député de South Shore-St. Margaret's au nom de l'honorable Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé.

"Cet investissement dans le projet du Atlantic BioVenture Centre illustre l'engagement du gouvernement du Canada à collaborer avec ses partenaires à la mise au point de technologies novatrices qui aideront les agriculteurs à maintenir leur avantage concurrentiel tout en offrant des aliments sains à tous les Canadiens, a déclaré M. Keddy. En aidant nos agriculteurs à tirer parti des nouveaux marchés à valeur ajoutée, nous contribuons au succès des secteurs agricole et agroalimentaire. En bout de ligne, cela profitera aux consommateurs canadiens."

Le projet, mené par le Collège d'agriculture de la Nouvelle-Ecosse, vise l'élaboration et la mise à l'essai d'une micro-usine transportable conçue pour aider les petits producteurs et les petits transformateurs canadiens à ajouter de la valeur à leurs cultures en leur permettant d'extraire les ingrédients nutraceutiques et bioactifs de grande valeur de leur production pour les vendre ensuite sur le marché mondial en pleine expansion des produits nutraceutiques, bioactifs et naturels.

"La recherche et la technologie sont les pierres angulaires de la croissance et du développement du secteur agricole de la Nouvelle-Ecosse, a déclaré M. Jamie Muir, ministre de Services Nouvelle-Ecosse et Relations avec les municipalités, au nom du ministre de l'Agriculture de la Nouvelle-Ecosse, M. Brooke Taylor. Ce projet aidera nos producteurs à innover davantage et améliorera notre compétitivité sur le marché mondial."

La micro-usine sera mise à l'essai sur deux cultures commerciales bien établies, soit les bleuets sauvages et les canneberges. A l'heure actuelle, les petits fabricants de jus produisent des résidus contenant une concentration importante de bioflavonoïdes et autres nutraceutiques de valeur qui sont traités comme des déchets ou vendus pour des usages à faible valeur comme les aliments du bétail. La nouvelle usine permettra de récupérer ces produits bioactifs et stimulera l'expansion de ces cultures dans la région.

"Cette idée nouvelle offre de nombreux avantages potentiels non seulement pour les productions horticoles importantes, mais aussi comme approche conceptuelle qui favorise le développement local de tous les types de bioressources agricoles, a souligné Mme Leslie MacLaren, vice-présidente aux affaires académiques du Collège d'agriculture de la Nouvelle-Ecosse. Nous sommes fiers et heureux de pouvoir appuyer cette initiative stimulante."

En plus de la contribution du gouvernement du Canada, le projet recevra 100 000 $ du gouvernement de la Nouvelle-Ecosse, 100 000 $ du gouvernement de l'Ile-du-Prince-Edouard ainsi qu'une somme de 116 000 $ et un aide en nature d'une valeur de 130 000 $ provenant du secteur.

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) contribue au financement du projet de l'Atlantic BioVenture Centre dans le cadre du Programme d'innovation en agroalimentaire du volet Science et innovation du Cadre stratégique pour l'agriculture (CSA). Pour en savoir davantage, veuillez visiter le site Web d'AAC à www.agr.gc.ca/courtage-broker.


DOCUMENT D'INFORMATION

L'Atlantic BioVenture Centre a été établi en 2005 en tant que division d'AgriTECH Park, à Truro (Nouvelle-Ecosse). AgriTECH Park est une aile du Collège d'agriculture de la Nouvelle-Ecosse qui participe à l'élaboration et à l'expansion de nouveaux projets de sciences biologiques prometteurs. Le Centre encourage la mise au point de produits et services de biotransformation novateurs, à valeur ajoutée. Il collabore autant avec le secteur primaire qu'avec celui de la transformation à l'expansion des chaînes de valeur et au transfert de technologie dans le domaine des ressources biologiques.

ALIMENTS FONCTIONNELS ET PRODUITS DE SANTE NATURELS

Les consommateurs s'intéressent de plus en plus aux bienfaits des aliments pour la santé et commencent à regarder au-delà des avantages nutritionnels essentiels des aliments pour s'intéresser à la prévention des maladies et aux composés améliorant la santé que contiennent de nombreux aliments. Cette tendance, associée à une compréhension plus généralisée de la façon dont le régime alimentaire exerce une action sur les maladies, les coûts en soins de santé et une population vieillissante, a créé un marché d'aliments fonctionnels et de produits de santé naturels.

Les aliments fonctionnels et les nutraceutiques laissent entrevoir des possibilités pour améliorer la santé des Canadiens et des Canadiennes, réduire les coûts des soins de santé et soutenir l'expansion économique dans les collectivités rurales. Ils permettent aussi à certains producteurs de diversifier leurs productions agricoles et maritimes. Selon les statistiques du marché, le marché mondial des aliments fonctionnels et des nutraceutiques croît à une vitesse supérieure à celle du marché traditionnel des aliments transformés.

Un aliment fonctionnel est semblable en apparence aux aliments conventionnels, il fait partie de l'alimentation normale et il procure des bienfaits physiologiques démontrés et (ou) réduit le risque de maladie chronique au-delà des fonctions nutritionnelles de base (c. à d. qu'il contient des composés bioactifs).

Un produit nutraceutique est isolé ou purifié à partir d'aliments, mais vendu en général sous formes médicinales qui ne sont habituellement pas associées aux aliments. L'effet physiologique bénéfique ou la capacité de protéger contre les maladies chroniques des produits nutraceutiques est prouvé.

Les composés bioactifs sont des composés chimiques naturels contenus dans un végétal, un animal ou une source marine ou qui sont dérivés de ceux-ci et qui produisent des avantages en matière de santé/bien-être (p. ex., acides gras oméga-3 dans le lin ou des huiles de poisson et bêta-glucanes dérivés de l'avoine et de l'orge).

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Patrick J. McCloskey
    Attaché de presse
    613-759-1059