Environnement Canada

Environnement Canada

01 sept. 2010 14h30 HE

Le gouvernement du Canada investit dans des actions communautaires visant à protéger l'habitat et les espèces en péril de la région de Cambridge

CAMBRIDGE, ONTARIO--(Marketwire - 1 sept. 2010) - Stephen Woodworth, député de Kitchener-Centre, au nom du ministre de l'Environnement du Canada, l'honorable Jim Prentice, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement par l'intermédiaire du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril. Un financement fédéral totalisant 129 950 dollars favorisera la réalisation d'initiatives environnementales axées sur la conservation et la protection des espèces en péril et de leur habitat, contribuant ainsi à protéger la biodiversité du Canada.

« Dans le cadre de l'Année internationale de la biodiversité, nous sommes fiers de collaborer avec des partenaires de la collectivité locale au profit de la biodiversité du bassin hydrographique de la rivière Grand, a indiqué le député Stephen Woodworth. Le financement dans le cadre du Programme d'intendance de l'habitat annoncé aujourd'hui est un excellent exemple de la façon dont notre gouvernement prend des mesures concrètes pour que les Canadiennes et les Canadiens puissent profiter d'un avenir plus vert, plus sain et plus prospère. »

« Ces projets contribueront à protéger la riche biodiversité du Canada pour les générations à venir, a déclaré le ministre Jim Prentice. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir l'Office de protection de la nature de la rivière Grand par l'intermédiaire du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril. Les gestes posés, grands ou petits, aideront à protéger l'abondance et la diversité de la vie faisant partie de notre patrimoine naturel. »

Grâce au financement reçu dans le cadre du Programme d'intendance de l'habitat, l'Office de protection de la nature de la rivière Grand pourra mettre au point des stratégies et des projets en vue d'améliorer l'habitat des espèces en péril présentes sur les 20 000 hectares de milieux naturels parmi les plus importants du bassin hydrographique de la rivière Grand. Ce financement permettra également de réaliser un certain nombre d'activités afin d'améliorer l'intendance des espèces aquatiques en péril, ainsi que d'améliorer la qualité de l'eau et de l'habitat aquatique des terres privées en offrant aux propriétaires ruraux de la région une aide afin de mettre en œuvre diverses pratiques recommandées de gestion.

« En tant que propriétaire de l'un des habitats les plus importants pour les espèces en péril dans le sud-ouest de l'Ontario – pour une superficie de 20 000 hectares – il est impossible de tirer parti de toutes les occasions importantes d'améliorer cet habitat sans l'aide de nombreux commanditaires et partenaires, a indiqué Martin Neumann, superviseur des ressources terrestres auprès de l'Office de protection de la nature de la rivière Grand. C'est pourquoi nous sommes si privilégiés d'avoir reçu ces fonds du Programme d'intendance de l'habitat à l'appui de nos initiatives de restauration et de surveillance. Et comme nous avons reçu rapidement les approbations de financement, nous pourrons nous mettre au travail le plus tôt possible, vers la fin de l'hiver et au début du printemps. »

L'objectif du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril est de contribuer au rétablissement et à la protection des espèces figurant sur la liste des espèces en voie de disparition, menacées ou préoccupantes en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Les projets qui recevront un financement cette année comportent, entre autres, des mesures d'intendance visant à protéger l'habitat d'espèces végétales en péril, des négociations avec des propriétaires fonciers afin d'établir des accords volontaires de protection des terres, des activités de sensibilisation ciblées afin de réduire l'enchevêtrement d'espèces en péril dans les engins de pêche, et l'amélioration de la qualité de l'eau et de l'habitat aquatique sur les terres privées pour le bien des espèces aquatiques en péril. Ces mesures seront entreprises avec de nombreux partenaires comme des producteurs agricoles, des propriétaires fonciers et des pêcheurs commerciaux. Ces projets procureront des bienfaits à de nombreuses espèces en péril, notamment la baleine noire de l'Atlantique Nord, l'otarie de Steller, le renard véloce et l'ail trilobé.

Le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril est administré par Environnement Canada et géré en partenariat avec Pêches et Océans Canada et Parcs Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur la Loi sur les espèces en péril et sur le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril, il suffit de consulter les sites Web suivants : http://www.sararegistry.gc.ca/ ou http://www.ec.gc.ca/hsp-pih/default.asp?lang=Fr&n=59BF488F-1.

Pour obtenir plus de renseignements et consulter une fiche d'information au sujet de cette annonce, visiter le site Web d'Environnement Canada, à l'adresse http://www.ec.gc.ca/.

Also available in English

Renseignements