Parcs Canada

Parcs Canada

08 mai 2009 15h11 HE

Le gouvernement du Canada investit dans des éléments clés du patrimoine et du tourisme au lieu historique national du Canada de la Grosse-Ile-et-le-Mémorial-des-Irlandais

Canada's Economic Action Plan supporting tourism in the Chaudière-Appalaches region

MONTMAGNY, QUEBEC--(Marketwire - 8 mai 2009) - L'honorable Jim Prentice, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui un investissement dans les installations destinées aux visiteurs du lieu historique national du Canada de la Grosse-Ile-et-le-Mémorial-des-Irlandais. Cette annonce s'inscrit dans le cadre du Plan d'action économique du Canada.

"Le Plan d'action économique du Canada est le moyen que s'est donné notre gouvernement pour stimuler notre économie pendant cette période de récession généralisée, a déclaré le ministre Prentice. Ces projets permettront de maintenir la qualité des services aux visiteurs et de poursuivre les objectifs de commémoration de ce lieu historique unique, ce qui contribuera à renforcer le tourisme."

Le Plan d'action économique du Canada prévoit un montant de 75 millions de dollars réparti sur les deux prochaines années pour améliorer les installations destinées aux visiteurs dans les lieux historiques nationaux et les parcs nationaux et, pour la même période, 75 millions de dollars supplémentaires en vue de la protection de lieux historiques nationaux.

De ces sommes, un montant de 1 million de dollars sera investi au lieu historique national du Canada de la Grosse-Ile-et-le-Mémorial-des-Irlandais. Cet investissement servira à la préservation d'une partie des bâtiments patrimoniaux destinés aux visiteurs. Les travaux permettront de procéder à la consolidation de la résidence de l'assistant-médecin, à la réfection de la toiture de l'hôtel de troisième classe et à la réfection partielle de la façade de l'hôtel de première classe.

Les hôtels de première, de deuxième et de troisième classe accueillaient les passagers présumés en santé gardés sous observation pendant la période de quarantaine. Les passagers étaient répartis dans les trois hôtels selon la classe qu'ils occupaient sur le navire. Par ailleurs, les passagers malades étaient dirigés vers le secteur des hôpitaux.

"Le lieu historique de la Grosse-Ile-et-le-Mémorial-des-Irlandais mérite une place toute spéciale au sein du réseau pan-canadien de parcs et de lieux historiques nationaux, a ajouté le ministre Prentice. Raconter l'histoire de Grosse-Ile, c'est raconter l'histoire de ceux qui ont participé au développement d'une médecine préventive au Canada, mais aussi celle de générations d'immigrants qui ont choisi le Canada comme pays d'adoption."

Située au milieu du fleuve Saint-Laurent, la Grosse Ile sert de station de quarantaine de 1832 à 1937 pour la ville de Québec. Il s'agit, à l'époque, de la principale porte d'entrée des immigrants au Canada, et ce, jusqu'à la Première Guerre mondiale.

L'histoire de la Grosse Ile est marquée particulièrement par les événements en lien avec la Grande Famine d'Irlande et l'émigration de milliers d'hommes, femmes et enfants irlandais, en 1847. Pour plusieurs de ceux et celles qui ont entrepris le voyage vers Québec, fuyant la maladie et la famine qui décimaient les populations en Irlande, la tragédie sera du voyage : plus de 5 000 décès en mer, 5 424 sépultures à la Grosse-Ile, et des milliers de morts dans les diverses villes canadiennes.

L'année 2009 marque le 100e anniversaire de la croix celtique qui y a été érigée en 1909 pour honorer la mémoire des immigrants irlandais victimes de cette épidémie.

Egalement diffusé par Internet à l'adresse www.pc.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Parcs Canada - Québec
    Lise Rochette
    Conseillère en communications
    418-648-4539