Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

16 mars 2017 15h00 HE

Le gouvernement du Canada investit dans des projets portant sur la recherche autochtone

Une somme de 695 000 $ est accordée à 28 projets de recherche abordant les expériences des peuples des Premières Nations, des Inuits et des Métis

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 16 mars 2017) - Conseil de recherches en sciences humaines

Le gouvernement du Canada est déterminé à resserrer ses liens avec les peuples autochtones en mettant l'accent sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et les partenariats. Le soutien au dialogue entre les chercheurs et les membres des collectivités autochtones du Canada constitue une étape importante vers l'atteinte de cet objectif.

C'est pourquoi la ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan, a annoncé aujourd'hui l'attribution, par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), de subventions de synthèse des connaissances dont la valeur totale atteint 695 000 $ à 28 projets de recherche en sciences humaines. Ces subventions permettront d'approfondir les connaissances sur l'expérience culturelle, sociale et économique d'hier et d'aujourd'hui des peuples des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada.

Le CRSH a lancé cette occasion de financement pour appuyer l'engagement continu en recherche par et avec les peuples autochtones et stimuler les efforts de vérité et de réconciliation au moyen d'actions collectives. Affaires autochtones et du Nord Canada cofinance plusieurs de ces projets.

Les projets dont le financement est annoncé aujourd'hui portent sur un vaste éventail de sujets en lien avec les expériences et les systèmes de connaissances des peuples autochtones. Ainsi, un projet a pour but d'examiner comment les langues et les cultures en péril des peuples autochtones contribuent au patrimoine mondial de l'humanité, un autre vise à déterminer comment le Canada peut accroître la capacité des peuples autochtones de participer à la recherche et d'en bénéficier, un autre encore va étudier le rôle que peut jouer la technologie numérique dans la préservation et la transmission du patrimoine, de la mémoire et de l'identité. Ce ne sont là que quelques exemples des projets financés. Des partenaires autochtones prennent part à plusieurs de ces projets, notamment l'Office des ressources renouvelables du Sahtu et la Société foncière de Deline, qui sont parmi les cocandidats d'un projet de revitalisation de la langue et de la culture dénées.

L'une des subventions de synthèse des connaissances est accordée à un projet mené à la Ryerson University, qui est axé sur les services d'éducation et de garde de la petite enfance inclusifs et dont l'un des partenaires est le Temiskaming Native Women's Support Group. Ce groupe s'emploie à intégrer des perspectives autochtones dans les services d'éducation, de garde et d'intervention destinés à la petite enfance.

D'une valeur maximale de 25 000 $ chacune, les subventions de synthèse des connaissances permettent de regrouper les connaissances existantes sur de grands défis que le Canada doit relever, tout en cernant les lacunes en matière de recherche. Ces subventions visent tout particulièrement à faire en sorte qu'un large public ait accès aux résultats de la recherche, entre autres, les décideurs des secteurs public, privé et communautaire.

En accordant des subventions à des projets portant sur la recherche autochtone, le gouvernement concrétise l'engagement qu'il a pris de faire du Canada un meilleur pays pour les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis, et pour tous les Canadiens. Il est essentiel de mieux comprendre les expériences de vie et les aspirations de ces peuples si l'on veut bâtir un avenir commun prospère pour tous au Canada.

Citations

« Les chercheurs canadiens qui œuvrent en sciences humaines ont un rôle crucial à jouer dans l'appui qu'il faut apporter à la réconciliation. Nous voulons que ces subventions favorisent le dialogue entre les membres des collectivités autochtones, les chercheurs et les responsables de l'élaboration des politiques et nous voulons également que les connaissances acquises aident notre gouvernement à concevoir les politiques, les stratégies et les outils nécessaires à un avenir prospère et viable pour et avec les peuples autochtones. »

- La ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan

« Grâce à ces subventions de synthèse des connaissances, nous serons mieux en mesure de comprendre les problèmes et expériences d'ordre social, culturel et économique complexes que vivent les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada et nous saurons mieux quelles mesures prendre. La recherche produira les idées et les compétences dont le Canada a besoin pour comprendre son passé et pour ménager un avenir meilleur à tous. »

- Le président du Conseil de recherches en sciences humaines, Ted Hewitt

Faits en bref

  • Un rapport bilan qui fera état des constatations émanant des projets subventionnés sera publié au printemps 2018.
  • Le CRSH est l'organisme subventionnaire du gouvernement fédéral qui favorise et soutient la recherche et la formation en recherche de niveau postsecondaire en sciences humaines.
  • Le CRSH consacre plus de 345 millions de dollars par année au soutien qu'il apporte à plus de 8 300 projets de recherche.
  • Un avenir commun avec les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis est l'un des six défis de demain retenus dans le cadre de l'initiative Imaginer l'avenir du Canada du CRSH.

Produits connexes

Détenteurs de subvention de synthèse des connaissances (peuples autochtones)

Rapport bilan sur les constatations ayant émané des projets subventionnés en ce qui a trait aux ressources naturelles et à l'énergie

Détenteurs de subvention de synthèse des connaissances (nouvelles technologies)

Rapport bilan sur les constatations ayant émané des projets subventionnés en ce qui a trait aux nouvelles méthodes d'apprentissage

Liens connexes

Conseil de recherches en sciences humaines

Imaginer l'avenir du Canada

Suivez la ministre dans les médias sociaux

Twitter : @MindesSciences

Instagram : mindessciences

Renseignements