Parcs Canada

Parcs Canada

20 mars 2009 10h10 HE

Le gouvernement du Canada investit dans la préservation du patrimoine du Canada en Nouvelle-Ecosse

Le Plan d'action économique du Canada à l'oeuvre en Nouvelle-Ecosse

HALIFAX, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 20 mars 2009) - L'honorable Jim Prentice, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada a l'intention d'apporter des améliorations majeures aux infrastructures de plusieurs lieux historiques nationaux en Nouvelle-Ecosse et à la piste Cabot, située dans le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Cette annonce s'inscrit dans le cadre du Plan d'action économique du Canada.

"Le Plan d'action économique du Canada est le moyen que s'est donné notre gouvernement pour stimuler notre économie pendant cette période de récession généralisée, a déclaré le ministre Prentice. Cet investissement de plus de 25 millions de dollars dans quelques-unes des destinations touristiques symboliques de Nouvelle-Ecosse permettra non seulement d'aider à préserver et améliorer ces endroits précieux, il vient également donner un coup de pouce au tourisme et à l'économie locale."

Le budget de 2009, le Plan d'action économique du Canada, accorde un montant de 75 millions de dollars répartis sur deux ans pour apporter des améliorations aux installations destinées aux visiteurs dans les lieux historiques nationaux et les parcs nationaux et 75 millions de dollars supplémentaires répartis sur deux ans pour des améliorations apportées aux lieux historiques nationaux.

Parmi les projets qui seront financés dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, notons l'investissement de 14 millions de dollars dans la piste Cabot, dans le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, une des routes panoramiques les plus spectaculaires en Amérique du Nord. On effectuera des travaux de réasphaltage sur certains tronçons de la piste tandis que d'autres seront élargis pour la sécurité des cyclistes et des randonneurs.

Le Complexe de défense d'Halifax recevra 6 millions de dollars pour des projets dans les lieux historiques nationaux du Canada de la Citadelle-d'Halifax et du Fort-McNab. A la Citadelle-d'Halifax, on remplacera la couverture en ardoise du magasin sud et on procédera à la stabilisation de 370 mètres du mur de pierre, y compris une galerie de fusillade. En stabilisant le lieu historique national du Fort-McNab, Parcs Canada assure la protection de cette importante ressource pour les visiteurs de l'Ile McNab.

D'autres sites recevront du financement en Nouvelle-Ecosse, y compris le lieu historique national de Port-Royal (700 000 dollars) ainsi que le lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg (2 millions de dollars).

Au Canada, le tourisme représente une importante possibilité économique. C'est pourquoi le tourisme a été visé dans le Plan d'action économique du Canada.

En 2007, le secteur du tourisme a contribué à l'économie canadienne pour un montant approximatif de 28,6 milliards de dollars et a employé 653 400 Canadiens et Canadiennes.

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement entreprend des mesures immédiates et réalise des investissements dans les infrastructures. Ce plan ciblé aura pour effet de créer et de maintenir des emplois aujourd'hui et demain.

En plus des projets financés dans le cadre du plan d'action économique du Canada, le ministre Prentice a annoncé que Parcs Canada investira 3,5 millions de dollars pour des travaux au lieu historique national de l'Ile-Georges. Parcs Canada reconnaît le grand potentiel du lieu historique national du Canada de l'Ile-Georges à devenir une attraction touristique de renommée internationale. C'est pourquoi on aménagera des infrastructures telles qu'un quai ainsi que les services d'électricité et d'eau courante afin de favoriser l'expérience des visiteurs sur l'Ile.

"Les parcs nationaux et les lieux historiques nationaux contribuent de façon importante à l'économie touristique de la Nouvelle-Ecosse", a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre de la porte d'entrée de l'Atlantique. "Notre gouvernement accorde de l'importance à chacune de ces aires patrimoniales protégées. Cet investissement servira à répondre aux besoins majeurs les plus pressants et contribuera à faire en sorte que ces précieux parcs et sites demeurent florissants pour les prochaines années."

Pendant son séjour en Nouvelle-Ecosse, le ministre Prentice a également annoncé qu'il a récemment approuvé les plans de gestion pour les lieux historiques nationaux en Nouvelle-Ecosse, y compris les lieux historiques nationaux du Canal-de-St.-Peters et St.-Peters; les lieux historiques nationaux des Iles Canso et du Fort-de-l'île-Grassy ainsi que le complexe de défense d'Halifax qui comprend les lieux historiques nationaux de la Citadelle-d'Halifax, de la Redoute-York, du Fort-McNab et de la Tour-Prince-de-Galles.

"Ces plans de gestion orienteront les activités futures dans ces lieux historiques nationaux afin que l'on protège et préserve ceux-ci, tout en offrant une excellente expérience aux visiteurs, a déclaré le ministre Prentice. J'aimerais remercier tous les intervenants, les résidants ainsi que les visiteurs qui ont contribué à l'élaboration de ces plans."

Parcs Canada veille à ce que le patrimoine historique et culturel du Canada soit protégé et mis en valeur pour que tous les Canadiens et Canadiennes y soient sensibilisés et puissent en jouir aujourd'hui comme demain. Parcs Canada invite les Canadiens et les Canadiennes ainsi que les visiteurs du monde entier à profiter de son réseau de 42 parcs nationaux, de ses 158 sites historiques d'importance nationale ainsi que de ses trois aires marines de conservation pour découvrir nos précieux sites naturels et historiques.

Egalement disponible sur Internet à www.pc.gc.ca sous Salle des médias.

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Parcs Canada
    Région de l'Atlantique
    Pamela Gautreau
    Gestionnaire des communications
    902-426-5871