Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

14 sept. 2010 13h00 HE

Le gouvernement du Canada investit dans la Prince George Métis Elders Society

PRINCE GEORGE, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - Sept. 14, 2010) - Au nom de l'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, M. Jay Hill, député de Prince George–Peace River, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement à la Prince George Métis Elders Society.

Avec ce financement, le comité spécial des femmes de la Prince George Métis Elders Society pourra encourager les femmes autochtones à prendre part à des activités culturellement pertinentes portant sur l'enseignement et le développement de leurs habiletés. Le comité, composé de sages métisses, enseignera aux étudiantes autochtones de l'Université de la Colombie-Britannique, à Prince George, diverses compétences traditionnelles et pratiques culturelles.

« Le gouvernement s'engage à aider les femmes autochtones à acquérir les compétences dont elles ont besoin pour atteindre leurs objectifs, a affirmé le ministre Moore. Il faut reconnaître la valeur et l'importance de ce type de projets qui favorisent une identité forte. »

« Ce projet offrira aux femmes autochtones de Prince George des possibilités de perfectionnement en leadership, a expliqué M. Hill. Nous sommes fiers d'appuyer un organisme qui aide ces femmes à devenir plus autonomes et à réussir dans la vie. »

Fondée en 1993, la Prince George Métis Elders Society est un organisme sans but lucratif qui se consacre à améliorer la qualité de vie des aînés et à éduquer la communauté relativement à l'histoire des Métis. Le comité spécial des femmes, établi en 1999, a pour mandat de faire connaître les habiletés traditionnelles et de veiller à ce que les femmes de la communauté aient la chance de transmettre l'histoire et la culture des Métis ainsi que le savoir traditionnel.

Le gouvernement du Canada a accordé cet appui de 24 000 dollars dans le cadre de l'Initiative communautaires des femmes du ministère du Patrimoine canadien. Ce programme permet aux femmes autochtones d'influencer les politiques, les programmes, les lois et règlements ainsi que la prise de décisions qui touchent leur bien-être sur les plans social, culturel, économique et politique au sein de leur communauté et de la société canadienne. Le projet inclut une composante réservée à la lutte contre la violence familiale ainsi qu'une mesure d'autonomie gouvernementale afin d'encourager la pleine participation des femmes autochtones aux processus consultatifs et décisionnels.

Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca sous Salle des nouvelles.

Renseignements

  • Cabinet du ministre du
    Patrimoine canadien et des Langues officielles
    Jean-Luc Benoît
    Directeur aux communications
    819-997-7788
    jean-luc.benoit@pch.gc.ca
    ou
    Patrimoine canadien
    Région de l'Ouest
    Perry Boldt
    Gestionnaire régional p.i.
    Communications
    604-666-5739
    ou
    Patrimoine canadien
    Relations avec les médias
    819-994-9101
    1-866-569-6155
    media@pch.gc.ca