Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

25 oct. 2013 10h00 HE

Le gouvernement du Canada investit dans la R et D axée sur la prochaine génération d'automobiles

Les innovations dans le secteur de l'automobile favoriseront la croissance économique et la création d'emplois

HAMILTON, ONTARIO--(Marketwired - 25 oct. 2013) - L'honorable Greg Rickford, ministre d'État (Sciences et Technologie), était à la McMaster University pour annoncer le financement de nouveaux projets de recherche et développement axés sur les besoins de l'industrie automobile.

« Le gouvernement investit dans la recherche et développement du secteur de l'automobile dans le but d'introduire sur la route des véhicules plus écologiques et plus performants, de créer des emplois, de renforcer l'économie et d'améliorer la qualité de vie des Canadiens, a déclaré le ministre d'État Rickford. Le Partenariat automobile du Canada améliore la capacité en recherche, favorise l'innovation et accroît la compétitivité des industries canadiennes. Compte tenu de l'accord commercial que le gouvernement a récemment conclu avec l'Europe, l'annonce d'aujourd'hui permet à encore plus de gens et d'entreprises du monde entier d'avoir accès aux connaissances et au savoir-faire canadiens et crée encore plus de possibilités de croissance. »

La valeur globale des projets réalisés dans le cadre de ces dix partenariats université-industrie s'élève à 52 millions de dollars. De ce montant, plus de 30 millions de dollars proviennent du gouvernement fédéral par l'entremise du Partenariat automobile du Canada (PAC) et plus de 22 millions de dollars, de l'industrie et d'autres partenaires.

« Le Partenariat automobile du Canada renforce la capacité de recherche du Canada dans le secteur automobile, favorise l'innovation canadienne, aide le Canada à être plus compétitif à l'échelle internationale et génère des retombées à long terme dans ce secteur important, a précisé le député d'Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale, David Sweet. Le gouvernement du Canada est déterminé à créer les conditions favorables à la viabilité et à la prospérité du secteur automobile au Canada. »

La McMaster University reçoit plus de 24,2 millions de dollars pour trois projets qui permettront de produire des véhicules moins énergivores et moins polluants. Le premier projet, mené par le titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur le groupe motopropulseur hybride, Ali Emadi, porte sur le développement de la prochaine génération de groupes motopropulseurs et de composants électriques économiques, fiables, performants, efficaces et modulables pour les véhicules électriques et les véhicules hybrides.

Le deuxième projet vise à évaluer et à développer des technologies pour repenser la conception des alliages d'aluminium et de magnésium dans le procédé de fabrication, tandis que le troisième consiste à étudier l'incidence possible, sur la société et l'économie, de l'adoption des voitures électriques au Canada.

« À la McMaster University, nous sommes vraiment ravis des possibilités que crée ce financement, a indiqué le recteur de la McMaster University, Patrick Deane. Cela permet à nos chercheurs de se concentrer sur le développement de la technologie automobile qui rendra les déplacements plus écologiques, efficaces et sécuritaires tout en favorisant une plus grande stabilité économique. »

Le 18 octobre 2013, le premier ministre Stephen Harper a annoncé l'Accord économique et commercial global (AECG) intervenu entre le Canada et l'Union européenne. Cet accord donnera au Canada un accès privilégié au marché que constituent les 500 millions de consommateurs de l'Union européenne. Les secteurs tels que l'industrie automobile profiteront considérablement d'un meilleur accès à ce marché de 28 pays, ce qui se traduira par davantage de possibilités de création d'emplois.

« Les membres de l'industrie automobile nous ont fait part de la grande importance des partenariats de recherche et développement pour l'innovation dans le secteur, a souligné la chef des opérations du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), Janet Walden. Partout au pays, le Partenariat automobile du Canada appuie des partenariats de recherche universités-industrie qui mettent à profit notre excellente recherche axée sur la découverte en créant des connaissances et des technologies qui, au dire des entreprises, les aident à améliorer leurs produits, leurs procédés et leurs technologies. »

Organisme responsable au sein du PAC, le CRSNG est un organisme fédéral qui aide à faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Il appuie près de 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à quelque 12 000 professeurs chaque année et favorise l'innovation en incitant plus de 2 400 entreprises canadiennes à investir dans les projets de recherche des établissements postsecondaires et à y participer.

Pour obtenir plus de renseignements sur le PAC et la liste des titulaires, veuillez consulter le www.apc-pac.ca. Veuillez consulter le site Web du CRSNG pour connaître la liste des titulaires.

Renseignements

  • Mary Ann Dewey-Plante, Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable Greg Rickford
    Ministre d'État (Sciences et Technologie, et
    Initiative fédérale du développement
    économique pour le Nord de l'Ontario)
    613-943-6177

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    1-800-328-6189
    media-relations@ic.gc.ca

    Martin Leroux
    Agent des relations avec les médias et des affaires publique
    Conseil de recherches en sciences naturelles
    et en génie du Canada
    613-943-7618
    media@nserc-crsng.gc.ca