Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

19 mai 2010 11h00 HE

Le gouvernement du Canada investit dans le Ka Ni Kanichihk

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 19 mai 2010) - Au nom de l'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, Mme Shelly Glover, secrétaire parlementaire pour les Langues officielles et députée de Saint-Boniface, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un appui financier à l'organisme Ka Ni Kanichihk pour son projet Aboriginal Women: Reclaiming Our Power.

Ce financement aidera les femmes autochtones à aborder le problème de la violence familiale auquel elles sont confrontées, ainsi que leur famille. Cet appui soutiendra leurs efforts en vue de renforcer et réaffirmer leur identité culturelle, de cheminer vers leur guérison et de reconstituer leur famille. Les activités liées au projet comprennent des consultations auprès des femmes autochtones en vue d'établir les priorités en matière de prévention de la violence familiale, l'élaboration de stratégies culturellement adaptées visant à aborder la violence, la formation de femmes autochtones qui pourront animer des séances avec leurs pairs, ainsi que la tenue de cercles de guérison et de cérémonies de guérison traditionnelles célébrées par des femmes. Le projet se conclura par une « rencontre des grands-mères » d'une durée d'une journée qui permettra de réaffirmer le rôle de leadership traditionnel de ces dernières auprès des femmes et des jeunes autochtones, en plus d'établir un plan communautaire de prévention de la violence adapté sur le plan culturel.

« Notre gouvernement est déterminé à améliorer la vie des femmes autochtones, a déclaré le ministre Moore. L'investissement d'aujourd'hui fournira aux femmes autochtones qui vivent principalement à l'extérieur des réserves un accès à des ressources axées sur leur culture ainsi que l'aide nécessaire pour surmonter les répercussions de la violence familiale. » 

« En investissant dans le projet Reclaiming Our Power, notre gouvernement travaille avec la collectivité pour aider à rompre le cycle de la violence dans les familles autochtones, a affirmé Mme Glover. Ce projet réunit les traditions et les enseignements autochtones, et s'avère une ressource précieuse pour les femmes autochtones qui cheminent vers la guérison. »

« Aboriginal Women: Reclaiming Our Power est un projet communautaire conçu pour accroître la sécurité, le bien-être et la confiance des jeunes filles et des femmes autochtones grâce à une mise en valeur culturelle, à l'enrichissement personnel et au perfectionnement en matière de leadership, a ajouté Mme Leslie Spillett, directrice générale de Ka Ni Kanichihk. Puisque les jeunes filles et les femmes autochtones subissent souvent les répercussions qu'entraîne la violence, ce projet veillera à ce qu'elles contribuent à l'identification de solutions pour améliorer leur qualité de vie. » 

Fondé en 2001, le Ka Ni Kanichihk est un organisme communautaire à but non lucratif. Il sert la communauté autochtone en milieu urbain en offrant des programmes et services d'enseignement, de formation, d'emploi, de leadership, de développement communautaire, de guérison et de mieux-être. Le Ka Ni Kanichihk est gouverné par un conseil composé de membres des Premières Nations et de Métis de Winnipeg.

Le gouvernement du Canada a accordé cette aide de 262 280 dollars dans le cadre du Programme de promotion des femmes autochtones de Patrimoine canadien. Ce programme vise à permettre aux femmes autochtones d'influencer les politiques, les programmes, les lois et les décisions qui ont une incidence sur leur vie sociale, culturelle, économique et politique, tant au sein de leur communauté que dans la société canadienne. Le programme comprend un volet axé sur la lutte contre la violence familiale et un volet axé sur la participation des femmes à l'autonomie gouvernementale, qui vise à permettre aux femmes autochtones de participer pleinement aux consultations et aux processus décisionnels.

(Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca, sous Salle de nouvelles.)

Renseignements

  • Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
    et des Langues officielles
    Matthew Deacon - Attaché de presse
    819-997-7788
    matthew.deacon@pch.gc.ca
    ou
    Patrimoine canadien
    Région des Prairies et du Nord
    Francine D. Lefebvre
    Directrice des communications
    204-983-4367 ou Cell.: 204-899-8611
    francine.lefebvre@pch.gc.ca
    ou
    Patrimoine canadien
    Relations avec les médias
    819-994-9101
    1-866-569-6155
    media@pch.gc.ca