Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

14 mai 2009 10h00 HE

Le gouvernement du Canada investit dans l'infrastructure du Centre de la sécurité des télécommunications Canada pour améliorer la sécurité nationale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 14 mai 2009) - L'honorable Peter Gordon MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre responsable de la Porte d'entrée de l'Atlantique, a annoncé aujourd'hui un investissement prévu dans l'infrastructure de la défense destiné au Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CSTC). L'investissement permettra la construction d'une nouvelle installation d'avant-garde pour l'organisme à Ottawa, générant ainsi d'importantes retombées économiques pour la communauté locale.

A la suite du processus d'approbation du gouvernement, il est prévu que la mise en oeuvre de ce projet se fera par le truchement d'un partenariat public-privé. Dans ce cas particulier, l'initiative sera chapeautée par le gouvernement fédéral et le secteur privé. L'accès aux fonds, à l'expertise et aux possibilités novatrices du secteur privé, auxquels s'ajoutent une plus grande certitude de respecter le délai d'exécution et le transfert de certains risques au secteur privé, comptent parmi les avantages découlant de ce partenariat. Un processus d'appel d'offres concurrentiel et ouvert est prévu plus tard cette année.

"Ce projet permettra au CSTC de continuer à évoluer dans un contexte de plus en plus complexe à l'échelle mondiale" a indiqué l'honorable Peter MacKay. "Le Canada pourra également maintenir sa position de collaborateur clé au sein de la collectivité du renseignement, dont la contribution réciproque aux besoins en renseignement du gouvernement du Canada est significative."

"Ce projet réalisé à Ottawa représente des dépenses en immobilisations estimées à 880 M$ que le gouvernement du Canada effectue dans la région de la capitale nationale", a déclaré l'honorable John Baird, ministre des Transports et député d'Ottawa-Ouest-Nepean. "La construction de la nouvelle installation du CSTC révèle l'engagement continu du gouvernement envers la sécurité nationale. De plus, cet investissement accru dans l'infrastructure de la défense générera des retombées économiques pour l'industrie canadienne".

Il faudra ajouter au coût total du projet des coûts de gestion des installations et de remplacement à la fin du cycle de vie établis dans le cadre d'une entente sur 30 ans. Les travaux de construction devraient commencer au début de 2011.

Le financement de la phase 1 du projet a été énoncé dans le budget de 2007. Le contrat de construction a été attribué en août 2008 à l'entreprise EllisDon à Ottawa pour la construction d'un édifice de 6 000 mètres carrés louables (ml2) dont l'achèvement est prévu d'ici 2011 afin de pallier sous peu le manque d'espace avec lequel le CSTC doit composer à l'heure actuelle. D'autre part, la phase II, annoncée aujourd'hui, fournira au CSTC 72 000 ml2 supplémentaires.

Le CSTC joue un rôle essentiel au sein du gouvernement du Canada et de la collectivité de la sécurité et du renseignement. Grâce à cette installation, le CSTC pourra continuer de satisfaire aux priorités du gouvernement en matière de sécurité et de renseignement et aux besoins croissants au chapitre de la cyberprotection.

Renseignements

  • Renseignements : 613-996-2353 / 1-866-377-0811
    Après les heures de travail : 613-792-2973
    www.forces.gc.ca