Chaires de recherche du Canada

Chaires de recherche du Canada
Fondation canadienne pour l'innovation

Fondation canadienne pour l'innovation

23 févr. 2009 11h00 HE

Le gouvernement du Canada investit pour financer des chaires de recherche du Canada dans 37 universités

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 23 fév. 2009) - L'honorable Gary Goodyear, ministre d'Etat (Sciences et Technologie), et l'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Revenu national et ministre d'Etat (Agriculture), ont annoncé aujourd'hui un investissement de 120,4 millions de dollars visant à financer l'attribution et le renouvellement de 134 chaires de recherche du Canada dans 37 universités canadiennes. Cet investissement inclut la somme de 6,6 millions de dollars provenant de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) et affectée à l'infrastructure de recherche dont profiteront 42 titulaires de chaire visés par cette annonce.

"Le gouvernement fédéral reconnaît le rôle important que joue l'excellence en recherche sur les plans de l'innovation et de la compétitivité, deux éléments clés de sa stratégie des sciences et de la technologie, a souligné le ministre d'Etat Goodyear. C'est pourquoi le budget de 2009, Le Plan d'action économique du Canada, prévoit des investissements de 5,1 milliards de dollars en sciences et technologie. Le Programme des chaires de recherche permet aux universités de recruter et de retenir les meilleurs chercheurs au monde, ce qui contribue à la création d'emplois, améliore le niveau de vie des Canadiens et renforce l'économie pour les générations à venir."

"L'annonce d'aujourd'hui reflète l'engagement du gouvernement du Canada à l'égard de l'excellence en recherche. Le Programme des chaires de recherche et la Fondation canadienne pour l'innovation permettent aux universités de recruter, tant au Canada qu'à l'étranger, des chercheurs et scientifiques de haut calibre, a déclaré le ministre Blackburn. Nos investissements dans les chaires de recherche permettent d'accroître le nombre d'experts scientifiques et d'améliorer la réputation du Canada à l'échelle internationale en matière d'excellence en recherche. Cela contribuera par la suite à la création d'emplois, favorisera la croissance économique et améliorera notre niveau de vie."

L'événement d'aujourd'hui met en vedette Andrew Reader. Nouvellement nommé titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la tomographie par émission de positrons à l'Université McGill, M. Reader entend améliorer les techniques d'imagerie et d'analyse utilisées en neuroscience. Les nouvelles méthodes de traitement des données qu'il propose permettront d'obtenir des images plus précises et plus justes de l'activité cérébrale - une excellente nouvelle pour les professionnels de la santé qui s'intéressent à la prévention et au traitement des maladies neurologiques.

"Depuis sa création, en 2000, le Programme des chaires de recherche du Canada a contribué à faire des universités canadiennes des centres de recherche de calibre international, a souligné Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines et du Comité directeur du Programme. En recrutant et en gardant au pays des experts de grande renommée, nos universités sont en mesure de créer non seulement un milieu propice à la recherche de pointe, mais aussi un environnement de formation des plus stimulants pour la prochaine génération de chercheurs et de leaders dans tous les secteurs de notre société."

"En investissant dans la recherche de pointe partout au pays, nous nous assurons que le Canada demeure compétitif dans l'économie du savoir, a déclaré Eliot Phillipson, président-directeur général de la FCI. Ce partenariat entre le Programme des chaires et la FCI a permis à nos universités de recruter et de maintenir en poste les chercheurs les plus brillants malgré la vive concurrence sur la scène internationale."

Les 134 titulaires de chaire visés par l'annonce d'aujourd'hui mèneront des recherches dans de nombreux domaines qui concernent directement les Canadiens.

Stephanie Chang, pour sa part, entreprendra un second mandat en tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la durabilité des villes et la gestion des catastrophes à l'University of British Columbia. Mme Chang prévoit élaborer des modèles informatiques qui aideront les décideurs politiques et les communautés à concevoir des stratégies de gestion de risques efficaces pour limiter l'impact qu'ont les catastrophes naturelles sur les milieux urbains.

Quant à Jillian Buriak, qui occupe la nouvelle Chaire de recherche du Canada sur les nanomatériaux, elle compte mettre au point des méthodes efficaces et polyvalentes qui serviront à fabriquer une nouvelle génération de nanomatériaux. En collaboration avec des experts d'autres disciplines, cette chercheure de l'University of Alberta créera des architectures nanométriques afin d'aider à concevoir les matériaux utilisés dans de nombreux domaines, dont les technologies énergétiques plus propres, les techniques pour mieux comprendre le fondement de maladies neurodégénératives comme la sclérose en plaques et le génie tissulaire.

Shawn Hayley, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neuroscience du comportement à la Carleton University, poursuivra, pour un second mandat, son étude sur la communication entre le cerveau et le système immunitaire - communication qui, sous l'effet d'un déséquilibre, peut conduire à des troubles psychiatriques ou neurologiques comme la dépression et la maladie de Parkinson. En contribuant à l'élaboration de stratégies de traitement pour ces deux cas, les travaux de M. Hayley auront, directement ou indirectement, un impact sur la vie de milliers de Canadiens.

NOTE A L'INTENTION DES JOURNALISTES :

Le Programme des chaires de recherche du Canada vise à attirer les meilleurs chercheurs du Canada et du reste du monde afin d'aider les universités canadiennes à atteindre l'excellence en recherche dans les domaines des sciences naturelles et du génie, des sciences de la santé et des sciences humaines. Depuis son lancement, en 2000, les titulaires de chaire de recherche du Canada aident les Canadiens à approfondir leurs connaissances, à améliorer leur qualité de vie, à renforcer la compétitivité de leur pays sur la scène internationale et à former la prochaine génération de travailleurs hautement qualifiés. A ce jour, le Programme a permis de pourvoir 1 831 professorats de recherche dans 70 universités canadiennes. De ces postes, 574 ont été attribués à des chercheurs recrutés à l'étranger, dont 265 expatriés canadiens. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de cette annonce, y compris les profils de recherche détaillés des titulaires de chaire, veuillez consulter le site Web du Programme (www.chaires.gc.ca).

La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) est un organisme autonome créé par le gouvernement du Canada pour financer l'infrastructure de recherche. Son mandat est d'accroître la capacité des universités, des collèges, des hôpitaux et d'autres établissements de recherche canadiens sans but lucratif à mener des activités de recherche et de développement technologique d'envergure internationale au profit des Canadiens. Pour obtenir la liste complète des contributions de la FCI, veuillez consulter son site Web (www.innovation.ca).

Renseignements

  • Programme des chaires de recherche du Canada
    Trevor Lynn, gestionnaire, Communications
    613-996-7302; Cell: 613-302-9879
    trevor.lynn@chaires.gc.ca
    ou
    Fondation canadienne pour l'innovation
    Yves Melanson, coordonnateur, Relations avec les médias
    613-996-3160; Cell: 613-447-1723
    yves.melanson@innovation.ca
    ou
    Université McGill
    Julie Fortier,directrice adjointe,Relations avec les médias
    514-398-6751; Cell: 514-884-1587
    julie.c.fortier@mcgill.ca
    ou
    Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    Gary Toft, directeur des communications
    613-943-7599
    gary.toft@ic.gc.ca
    ou
    Cabinet de l'honorable Jean-Pierre Blackburn
    Ministre du Revenu national et
    ministre d'Etat (Agriculture)
    Andrea Kent, directrice des communications
    613-995-2960