Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

29 nov. 2011 11h14 HE

Le gouvernement du Canada investit pour renforcer l'accès au marché des produits de la mer

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 29 nov. 2011) - Pierre Lemieux, secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé aujourd'hui à Ottawa que le gouvernement du Canada s'associe à trois organismes de l'industrie pour mettre en œuvre les composantes de base d'un système de traçabilité du poisson et des produits de la mer qui permettra d'améliorer la compétitivité du secteur au Canada et à l'étranger. Cette annonce a été faite dans le cadre d'une réunion de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie des produits de la mer, formée de représentants de l'industrie et de l'État, pour discuter des façons de rendre le secteur plus compétitif et d'accroître les ventes à l'échelle mondiale.

« La mise en place d'un système de traçabilité sera extrêmement utile pour les intervenants des secteurs du poisson et des produits de la mer, puisque ce système leur donnera accès à un plus grand nombre de marchés », a déclaré M. Lemieux. « Un tel système sera bénéfique à tous puisqu'il nous permettra de montrer la rigueur des pratiques de gestion du Canada dans les domaines de l'aquaculture et des pêches, de la gestion des mesures d'urgence concernant la santé animale et des systèmes de salubrité des aliments, tout en améliorant les résultats financiers de nos producteurs ».

Le gouvernement vient appuyer les efforts déployés par l'industrie grâce à des investissements ciblés relatifs à trois projets avant-gardistes qui sont mis de l'avant par le Conseil canadien des pêches, l'Alliance de l'industrie canadienne de l'aquiculture et le Conseil canadien du homard. Ces trois organismes réunis recevront jusqu'à concurrence de 816 000 $ de financement dans le cadre du Programme d'infrastructure de traçabilité pour le secteur canadien faisant partie de l'Initiative canadienne intégrée de salubrité des aliments (ICISA).

  • Le Conseil canadien du homard élaborera un système de traçabilité et réalisera, dans l'Est du Canada, un projet pilote tenant compte de chaque étape de la chaîne de valeur du homard, du navire de pêche à l'assiette.
  • Le Conseil canadien des pêches (CCP) élaborera un système d'écocertification canadien et le mettra à l'essai dans le cadre d'une initiative de traçabilité, afin de montrer que les produits de la pêche sont obtenus de façon responsable et d'en assurer la traçabilité de la pêche à la vente finale. Le système d'écocertification sera fondé sur les lignes directrices de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui s'appliquent au secteur des produits de la mer, ce qui permettra d'assurer aux acheteurs et aux consommateurs de pouvoir retracer leurs aliments jusqu'à leur origine.
  • Le projet national de certification et de traçabilité des produits de la mer de l'Alliance de l'industrie canadienne de l'aquiculture (AICA) donnera lieu à l'élaboration et à la mise à l'essai d'un système de certification fondé sur les lignes directrices de la FAO à l'intention du secteur canadien de l'aquaculture; ce système permettra d'assurer aux acheteurs et aux consommateurs que les produits de la mer d'élevage ont été obtenus dans le respect de l'environnement et selon des pratiques de gestion rigoureuses en matière de salubrité et de qualité des aliments.

« Nos principaux clients des États-Unis, du Canada et de l'Europe exigent une saine gestion des pêches et la viabilité de celles ci et réclament des produits entièrement retraçables. Or, notre projet permettra d'élaborer les normes requises pour accéder à ces demandes », a déclaré Patrick McGuinness, président du CCP.

« Nous espérons que le projet pilote permettra à l'industrie d'accroître ses connaissances collectives et sa compréhension des rouages de la traçabilité tout au long d'une chaîne de valeur », a déclaré Léonard LeBlanc, président par intérim du Conseil canadien du homard.

Ruth Salmon, directrice exécutive de l'AICA, estime que ce modèle de certification fondé sur les lignes directrices de la FAO permettra d'offrir une option crédible, exhaustive et pertinente sur la scène internationale pour illustrer l'engagement de l'industrie envers les acheteurs des produits de la mer et la population canadienne.

Ces trois projets appuient la priorité accordée par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'Agriculture à l'élaboration de systèmes de traçabilité pour le secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire du Canada. Les membres de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie des produits de la mer continuent d'appuyer la mise en œuvre d'éléments supplémentaires de traçabilité; ces éléments viendront compléter les systèmes existants en matière de salubrité des aliments et de santé animale et démonter la responsabilité environnementale, ce qui par conséquent favorisera un accès continu aux marchés intérieur et internationaux pour les produits canadiens.

Pour plus de renseignements au sujet de l'ICISA, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/icisa.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Meagan Murdoch
    Directrice des Communications
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059