Agence spatiale canadienne



Agence spatiale canadienne

09 janv. 2013 11h30 HE

Le gouvernement du Canada lance la dernière étape du projet de la Constellation RADARSAT

SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE, QUÉBEC--(Marketwire - 9 jan. 2013) - Aujourd'hui, l'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne (ASC), a procédé au lancement de la prochaine et dernière étape du projet de la Constellation RADARSAT du Canada.

« Notre gouvernement veille à ce que nous possédions les outils dont nous avons besoin pour affirmer notre souveraineté, surveiller et gérer nos ressources, et garder un œil sur nos vastes territoires et zones côtières », a déclaré le ministre Paradis. « La Constellation RADARSAT est une mission de calibre mondial qui maintient le Canada à l'avant-garde en matière de conception et d'exploitation de satellites radar. »

La mission de la Constellation RADARSAT assurera une couverture complète de notre vaste masse continentale, de nos océans et de nos approches côtières au moins quotidiennement, et jusqu'à quatre fois par jour dans l'Extrême-Arctique. Les données produites par la Constellation RADARSAT appuieront les grandes priorités du gouvernement du Canada liées à la Stratégie pour le Nord (particulièrement dans l'Arctique), à la défense, à la sécurité et à la souveraineté, à l'environnement, aux ressources naturelles et à l'agriculture.

« Le Canada a réussi, au prix d'importants efforts, à se bâtir une réputation d'expertise dans un contexte mondial où la concurrence est très vive. En investissant stratégiquement dans la R-D et le secteur spatial, notre gouvernement favorise l'innovation industrielle, la commercialisation, la création d'emplois hautement qualifiés et la croissance continue de notre industrie au sein de l'économie mondiale », a ajouté le ministre Paradis.

Dans le budget de 2010, le gouvernement du Canada a alloué des fonds pour achever la conception de la constellation et en amorcer la construction. Le contrat conclu avec MacDonald, Dettwiler and Associates, qui a été annoncé aujourd'hui, mènera à l'achèvement des travaux de construction, au lancement des trois satellites prévu pour 2018, et à la première année d'exploitation de la constellation.

La mission de la Constellation RADARSAT est dirigée par l'ASC et appuyée par ses principaux utilisateurs : le ministère de la Défense nationale, Pêches et Océans Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Environnement Canada, Ressources naturelles Canada et Sécurité publique Canada.

Pour en savoir plus sur la mission de la Constellation RADARSAT, visitez le site : http://www.asc-csa.gc.ca/fra/satellites/radarsat/default.asp

Fiche d'information

La MCR satisfera aux besoins en matière de surveillance maritime des Forces canadiennes, de la Garde côtière canadienne, de Transports Canada, de Pêches et Océans Canada et d'Environnement Canada en surveillant des zones étendues dans les régions éloignées et les approches maritimes du Canada. L'observation quotidienne des zones marines contribuera aussi à la surveillance des activités de pêche, des glaces et des icebergs, de la pollution et des zones côtières et océaniques.

La MCR répondra aux besoins :

  • De surveillance des écosystèmes de Ressources naturelles Canada, d'Environnement Canada, de Parcs Canada et d'Agriculture et Agroalimentaire Canada en permettant la détection des changements sur des régions étendues, la surveillance hydrométrique, la cartographie des milieux humides et le suivi des changements côtiers.

  • De gestion des catastrophes, autant au Canada qu'ailleurs dans le monde.

  • En approvisionnement quotidien en images haute résolution de presque n'importe quel endroit sur Terre, sans égard aux conditions météorologiques.

La MRC pourrait également appuyer les objectifs du gouvernement en matière de politique étrangère en fournissant des images satellite dans le cadre de missions humanitaires et de sécurité internationales. Les données fournies par la MRC seront essentielles pour atténuer les dégâts, donner l'alerte, lancer les interventions et assurer la reprise des activités. Les domaines d'application seront notamment la surveillance des inondations et l'aide aux victimes, la surveillance des déversements d'hydrocarbures, le suivi des changements dans le pergélisol du Nord canadien, l'émission d'alertes concernant des éruptions volcaniques et des tremblements de terre et la surveillance des ouragans.

Les données de la MCR seront également mises sur le marché pour des utilisateurs commerciaux et des fournisseurs de services à valeur ajoutée qui utilisent des données d'observation de la Terre pour fournir une gamme de solutions d'information, comme des services-conseils en environnement ou des services de géomatique et de gestion des ressources, avec des applications dans divers secteurs industriels.

Suivez-nous sur :

RSS : http://www.asc-csa.gc.ca/rss/default_fra.xml

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Agence-spatiale-canadienne/116571361731931

YouTube : http://www.youtube.com/user/agencespatialecan

Twitter : http://twitter.com/asc_csa

Renseignements