Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

15 déc. 2011 11h43 HE

Le gouvernement du Canada lance la prochaine phase du programme de prévention des crimes haineux

Le programme contribue à assurer un plus grand sentiment de sécurité pour les collectivités

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 15 déc. 2011) - L'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, et Joyce Bateman, députée de Winnipeg-Sud-Centre, ont annoncé aujourd'hui le lancement de la prochaine phase du Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque.

« Nous avons le plaisir de vous annoncer que le Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque est maintenant prêt à accepter les demandes de financement. Ce programme continuera à réduire les crimes haineux et à rendre nos rues et nos collectivités plus sécuritaires. Il continuera également à accroître la résilience de nos collectivités contre toutes formes de violence, » a affirmé le ministre Toews. « Le programme contribuera à s'assurer que les membres de la communauté soient en mesure de pratiquer leur foi, leur culture et leurs activités pacifiquement, sans crainte de préjudice. »

Le Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque vise à financer les améliorations à apporter aux infrastructures de sécurité des centres communautaires à but non lucratif, des établissements d'enseignement reconnus par la province ou le territoire, et des lieux de culte d'une collectivité ayant manifestement été victime de crimes motivés par la haine. .

Voici les coûts admissibles pour les améliorations à apporter aux infrastructures de sécurité :

  • les évaluations de sécurité (jusqu'à concurrence de 25 % du coût total du projet);
  • l'équipement et le matériel de sécurité, comme les systèmes d'alarme, les télévisions en circuit fermé, les enregistreurs vidéo numériques, les clôtures, les barrières et les systèmes d'éclairage;
  • les projets de construction mineurs, notamment les honoraires d'entrepreneurs, la main-d'œuvre, la location d'équipement et les frais d'installation;
  • la formation liée directement à la nouvelle infrastructure de sécurité.

À la suite du succès de la phase pilote du programme, plusieurs organisations bénéficiaires ont fait part d'un plus grand sentiment de sécurité sur les lieux de leur projet et d'un nombre réduit ou de l'absence d'incidents depuis la mise en œuvre des mesures de sécurité. Pendant ce projet pilote de trois ans, 121 projets ont été approuvés.

En plus des fonds engagés pour ce programme dans le cadre de la prochaine phase du Plan d'action économique du Canada, notre gouvernement appuie également d'autres programmes de prévention du crime pour aider à réduire et prévenir la criminalité. L'année dernière seulement, notre gouvernement a financé 160 programmes communautaires de prévention du crime grâce à la Stratégie nationale pour la prévention du crime, dans laquelle près de 10 000 jeunes à risque ont participé.

Pour de plus amples renseignements à propos du Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque et pour les détails concernant la présentation d'une demande de financement veuillez consulter la page suivante : http://www.securitepublique.gc.ca/prg/le/sip-fra.aspx

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter, à l'adresse : @Securite_Canada.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Sécurité publique Canada
    613-991-0657