Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Innovation, Sciences et Développement économique Canada

13 juin 2016 09h41 HE

Le gouvernement du Canada lance un examen du soutien fédéral à la science fondamentale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 13 juin 2016) - Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Le gouvernement du Canada reconnaît que les sciences jouent un rôle dans le maintien d'une économie propre et prospère, et qu'elles contribuent à fournir les éléments probants nécessaires à la prise de décisions stratégiques judicieuses. Or, pour que les sciences puissent bien jouer ce rôle, les programmes fédéraux visant à soutenir les efforts de recherche au Canada doivent être harmonisés afin d'assurer qu'ils sont stratégiques, efficaces et axés d'abord sur la satisfaction des besoins des scientifiques.

C'est la raison pour laquelle la ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan, a lancé aujourd'hui un examen indépendant du financement fédéral aux sciences fondamentales. L'examen vise à évaluer les mécanismes des programmes actuels de soutien aux sciences et aux scientifiques du Canada. L'examen s'étend aussi aux trois conseils subventionnaires, ainsi qu'à un certain nombre d'organismes financés par l'État comme la Fondation canadienne pour l'innovation.

L'examen sera effectué par un groupe d'experts indépendants, qui sont tous des chercheurs de premier plan novateurs, dont le Dr David Naylor, ancien recteur de l'Université de Toronto, qui assumera la présidence du groupe. Les autres membres du groupe sont :

  • Robert Birgeneau, ancien chancelier de l'Université de la Californie, à Berkeley
  • Martha Crago, vice-rectrice à la recherche, à l'Université Dalhousie
  • Mike Lazaridis, cofondateur de Quantum Valley Investments
  • Claudia Malacrida, vice-rectrice associée à la recherche, Université de Lethbridge
  • Art McDonald, ancien directeur de l'Observatoire de neutrinos de Sudbury et titulaire d'un prix Nobel
  • Martha Piper, rectrice par intérim de l'Université de la Colombie-Britannique
  • Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec
  • Anne Wilson, fellow du programme de recherche Sociétés réussies de l'Institut canadien des recherches avancées, et professeure de psychologie à l'Université Wilfrid Laurier

Au cours des six prochains mois, le groupe recueillera les commentaires du milieu de la recherche et des Canadiens sur ce qui peut être fait pour optimiser le soutien à la recherche fondamentale au Canada. Le groupe analysera aussi les pratiques exemplaires internationales relatives au financement de la science. Il examinera aussi les obstacles qui empêchent les jeunes chercheurs d'atteindre leurs objectifs de carrière et ce qui doit être fait pour éliminer ces obstacles. Il discutera aussi des mesures pouvant être prises pour encourager les scientifiques du Canada à relever de nouveaux défis de recherche audacieux. En plus de recueillir les commentaires du milieu de la recherche, le groupe invitera aussi les Canadiens à participer à l'examen au moyen d'une consultation en ligne.

Citations

« Notre gouvernement doit s'assurer que son soutien à la science fondamentale est cohérent, efficace et suffisamment souple pour suivre la nature dynamique des sciences contemporaines. J'invite tous les Canadiens à participer à cet examen en soumettant leurs points de vue aux membres de ce groupe. Les sciences, après tout, sont l'affaire de tous. »

- La ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan

« J'ai hâte de travailler avec mes collègues du groupe et avec l'ensemble des Canadiens à l'évaluation des programmes visant à soutenir les chercheurs qui tracent de nouvelles frontières dans la recherche entreprise à l'initiative de chercheurs. Notre examen fournira au gouvernement les preuves dont il a besoin pour édifier une culture de recherche ambitieuse au Canada. »

- Le président du groupe d'experts, Dr David Naylor

Les faits en bref

  • Le Conseil consultatif pour l'examen du soutien fédéral à la recherche fondamentale est un organe indépendant et non partisan dont le mandat est de fournir des conseils et des recommandations à la ministre des Sciences sur ce qui peut être fait pour améliorer les programmes et les initiatives axés sur les sciences au fédéral.
  • Les commentaires peuvent être soumis en ligne à www.revuescience.ca. Le groupe doit remettre son rapport final d'ici la fin de 2016.
  • L'annonce d'aujourd'hui concrétise l'engagement annoncé dans le budget de 2016 concernant la tenue d'un examen complet, par la ministre des Sciences, de tous les éléments du soutien fédéral à la science fondamentale au cours de la prochaine année dans le but de garantir un appui stratégique et efficace à la recherche de la part du gouvernement fédéral.
  • L'examen de la science fondamentale sera un volet important du Programme d'innovation du gouvernement, car la science et la recherche sont des éléments clés des objectifs du Canada en matière d'économie et d'innovation.

Produit connexe

Suivez la ministre Duncan sur les médias sociaux.

Twitter : @MindesSciences

Instagram : mindessciences

Renseignements