Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

23 juil. 2015 10h34 HE

Le gouvernement du Canada met sur pied un centre sur la virologie alimentaire

Le Laboratoire de Saint-Hyacinthe augmente sa capacité de détecter les risques liés à la salubrité des aliments

SAINT-HYACINTHE, QUÉBEC--(Marketwired - 23 juillet 2015) - Cabinet de la ministre de la Santé

Aujourd'hui le gouvernement du Canada a annoncé la mise sur pied du Centre de référence national sur la virologie alimentaire au laboratoire de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) à Saint-Hyacinthe (Québec). Le Centre de référence de l'ACIA renforcera la capacité du Canada de détecter efficacement la présence dans les aliments de contaminants viraux, comme les norovirus et le virus de l'hépatite A.

Le gouvernement a également annoncé la signature d'une entente entre l'ACIA et Génome Québec pour l'élaboration de méthodes analytiques basées sur la génomique pour la détection des agents pathogènes et le soutien épidémiologique. Ce partenariat devrait mener à l'élaboration de méthodes moléculaires plus précises pour cerner des souches particulières de virus d'origine alimentaire. Il pourra aider l'ACIA à retracer la source précise des éclosions de maladies d'origine alimentaire virale et à adopter une approche plus ciblée dans le rappel des produits contaminés. Il permettra aussi aux responsables de la santé publique de détecter des souches de virus d'origine alimentaire à risque élevé.

Au cours des cinq prochaines années, l'ACIA continuera d'améliorer ses services de laboratoire à Saint-Hyacinthe en modernisant les installations et l'équipement, et grâce à des recherches et à l'élaboration de nouvelles méthodes de détection. De plus, le personnel professionnel et technique du laboratoire a augmenté et on y élabore des technologies de pointe pour la surveillance alimentaire.

Le Centre de référence national sur la virologie alimentaire fera partie du Réseau d'information sur la salubrité des aliments (RISA) annoncé plus tôt cette année. Le RISA sera mis progressivement en œuvre sur cinq ans et assurera la liaison entre les établissements fédéraux et provinciaux responsables de la salubrité des aliments et les laboratoires accrédités dans l'ensemble du pays.

En bref

  • Les virus comptent pour 65 pour cent des cas de maladies d'origine alimentaire au Canada.
  • L'expertise conjointe de Génome Québec et de l'ACIA contribuera à retracer plus efficacement les sources de contamination alimentaire lors des éclosions.

Citations

« Notre gouvernement affiche un excellent bilan quant à l'amélioration de la salubrité des aliments et nous nous efforçons de la renforcer davantage en améliorant le savoir-faire canadien en matière de virologie alimentaire. Cette initiative permettra à l'ACIA et à ses partenaires de mieux gérer les problèmes émergents et d'intervenir en cas d'incidents et d'urgences liés à la salubrité des aliments. »

- Rona Ambrose, ministre de la Santé

« Nous sommes heureux que notre partenariat avec l'ACIA procure un meilleur accès aux nouvelles technologies et contribue à renforcer la sécurité de l'approvisionnement alimentaire. »

- Marc LePage, Président-directeur général (Génome Québec)

Liens connexes

Document d'information

Génome Québec

Aliments sains et salubres pour les Canadiens - un cadre d'application

Renseignements

  • Michael Bolkenius
    Attaché de presse
    Cabinet de la ministre de la Santé
    613-957-0200

    Relations avec les médias
    Santé Canada
    613-957-2983

    Relations avec les médias
    Agence canadienne d'inspection des aliments
    613-773-6600