Développement économique Canada

Développement économique Canada

15 mars 2011 14h30 HE

Le gouvernement du Canada octroie 1 776 985 $ au Cégep de Trois-Rivières pour la modernisation d'infrastructures de recherche appliquée

TROIS-RIVIÈRES, QUÉBEC--(Marketwire - 15 mars 2011) - Le ministre d'État de Développement économique Canada, l'honorable Denis Lebel, annonce aujourd'hui deux contributions non remboursables totalisant 1 776 985 $ au Cégep de Trois-Rivières. Ces aides financières permettront à cet établissement d'enseignement d'offrir aux PME des services d'essai et d'expérimentation au sein d'infrastructures de recherche à la fine pointe de la technologie.

« La qualité des infrastructures de recherche offertes par les centres collégiaux de transfert technologique du Cégep de Trois-Rivières permet aux PME d'expérimenter des nouveaux procédés et produits selon les plus hauts standards de l'industrie et, ultimement, de percer de nouveaux marchés », a mentionné le ministre d'État Lebel.

Centre spécialisé en pâtes et papiers (CSPP)

Le CSPP a pour mission de contribuer au développement de l'industrie des pâtes et papiers, notamment par le transfert de technologies issues de la recherche et développement vers les PME. Le CSPP obtient une contribution de 1 million de dollars, accordée en vertu du programme Croissance des entreprises et des régions, pour moderniser sa machine à papier expérimentale, grâce à laquelle de nouveaux procédés et produits seront testés, puis développés dans un environnement encore plus près de la réalité industrielle.

Centre de métallurgie du Québec (CMQ)

Le CMQ est une référence pour l'industrie de la métallurgie et vise, entre autres, à transférer les applications concrètes résultant de travaux de recherche appliquée vers les entreprises de ce secteur d'activité. Le CMQ reçoit 776 985 $, en vertu de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec, pour l'achat d'équipement hautement technologique tels un système d'inspection à rayons X en temps réel et un système de projection thermique par plasma.

« En dotant les centres collégiaux de transfert technologique d'infrastructures à la fine pointe, Développement économique Canada contribue à renforcer la capacité d'innovation des entreprises œuvrant au sein de deux secteurs économiques considérés prioritaires pour la Mauricie : les produits forestiers et la métallurgie », a terminé monsieur Lebel.

À propos de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec

En vigueur depuis juin dernier, l'IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu'à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d'épauler les PME établies dans ces collectivités afin d'assurer leur survie et leur développement durable.

Cette mesure s'ajoute à plusieurs autres que le gouvernement du Canada a prises au cours des derniers mois pour combattre la crise forestière. Rappelons, entre autres, le Fonds d'adaptation des collectivités qui est doté d'un budget de un milliard de dollars réparti sur deux ans pour atténuer les répercussions de cette crise, le Programme d'écologisation des pâtes et papiers auquel a été alloué un budget de un milliard de dollars pour permettre aux entreprises d'amorcer la réalisation de projets respectueux de l'environnement, et le versement, en collaboration avec le gouvernement du Québec, de 230 millions de dollars pour la réalisation de travaux sylvicoles et la restauration de ponts et de ponceaux situés sur les chemins multiusages en milieu forestier. Les travailleurs ont eux aussi reçu leur juste part si l'on tient compte des nombreuses mesures adoptées par le gouvernement, les plus généreuses de l'histoire, pour leur venir en aide pendant la crise économique.

Développement économique Canada est en ligne à www.dec-ced.gc.ca. Abonnez-vous aux avis aux médias à http://www.dec-ced.gc.ca/fra/salle-medias/liste-envoi/envoi.html et restez au fait des dernières nouvelles.

Renseignements