Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

12 févr. 2015 13h56 HE

Le gouvernement du Canada octroie une aide financière pour la formation des professionnels qui travaillent avec de jeunes victimes d'actes criminels

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 12 fév. 2015) - Aujourd'hui, le ministre de la Justice Peter MacKay a annoncé l'octroi d'un financement de 50 000 $ à la Canadian Child Abuse Association (CCAA) en vue de créer une salle de cours virtuelle conviviale pour les professionnels qui travaillent avec de jeunes victimes d'actes criminels. Le ministre MacKay était accompagné du député de Calgary-Nord-Est Devinder Shory.

Les fonds serviront à développer les outils actuellement offerts en ligne par la CCAA afin de créer une salle de cours en ligne facile à naviguer qui permettra à la fois la formation autonome et la formation avec instructeur. La salle de cours servira à offrir des programmes de formation et d'accréditation aux policiers, aux intervenants des services de protection de l'enfance, aux professionnels des services communautaires et aux travailleurs des services aux victimes qui interviennent dans les cas de violence faite aux enfants. La salle de cours donnera l'occasion aux intervenants de perfectionner leurs compétences et leurs capacités d'une manière accessible et abordable, tout en favorisant le professionnalisme dans les enquêtes sur les cas de violence faite aux enfants.

Les faits en bref

  • La Canadian Child Abuse Association (anciennement la Canadian Society for the Investigation of Child Abuse) a été créée en 1985 pour répondre au besoin croissant d'une approche coordonnée et professionnelle dans les enquêtes sur les cas de violence faite aux enfants. L'organisme s'est engagé à appuyer les professionnels, les collectivités, les victimes et les témoins qui contribuent aux enquêtes sur les cas de violence faite aux enfants par les moyens suivants :
  • l'élaboration et la prestation de produits et de services éducatifs;
  • la promotion d'une approche interdisciplinaire coordonnée dans les enquêtes sur les cas de violence faite aux enfants;
  • la détermination des principaux problèmes et des préoccupations des enquêteurs affectés aux cas de violence faite aux enfants et la mise en place de mesures pour y remédier;
  • la promotion de l'excellence et du professionnalisme dans les enquêtes sur les cas de violence faite aux enfants;
  • la recherche.
  • Le financement provient du Fonds d'aide aux victimes du ministère de la Justice du Canada. Ce Fonds fournit des subventions et des contributions pour appuyer des projets et des activités qui :
  • encouragent l'élaboration de nouvelles approches;
  • font la promotion de l'accès à la justice;
  • améliorent la capacité des fournisseurs de services;
  • favorisent la création de réseaux d'aiguillage;
  • accroissent la sensibilisation aux services mis à la disposition des victimes d'actes criminels et de leurs familles.

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à protéger ceux qui sont les plus vulnérables, nos enfants. La violence faite aux enfants est un crime qui dévaste de façon inimaginable la vie des enfants, des familles et des collectivités. Les personnes qui interviennent dans les cas de violence faite aux enfants, notamment les enquêteurs de la police et les fournisseurs de services aux victimes, ont la tâche incroyablement difficile d'aider les jeunes victimes à surmonter leurs traumatismes physiques et émotionnels. En fournissant ce financement pour aider la Canadian Child Abuse Association à améliorer la formation qu'elle offre aux professionnels, nous contribuons à faire en sorte que les intervenants de première ligne disposent des connaissances et des ressources dont ils ont besoin pour intervenir plus efficacement auprès des jeunes victimes d'actes criminels et pour les aider à guérir. »

Peter MacKay

Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Être victime d'un crime, c'est quelque chose de traumatisant, peu importe l'âge, mais c'est particulièrement dévastateur pour un enfant ou un adolescent. Il est vital que ces jeunes victimes aient accès aux services et aux soins professionnels qui peuvent les aider à se faire entendre dans le système de justice pénale. Le financement que nous annonçons aujourd'hui démontre une fois de plus l'engagement de notre gouvernement envers les victimes d'actes criminels et leurs familles partout au pays, y compris ici même, à Calgary. »

Devinder Shory

Député de Calgary-Nord-Est

« En tant que réseau national d'excellence, la Canadian Child Abuse Association se consacre surtout à la protection des enfants et au soutien des professionnels, des collectivités, des victimes et des témoins qui contribuent aux enquêtes sur les cas de violence faite aux enfants. Grâce à ce financement, la Canadian Child Abuse Association sera en mesure d'élaborer une salle de cours virtuelle et conviviale à la fine pointe de la technologie, qui éliminera les obstacles et permettra aux gens de partout au Canada d'avoir accès à ce qu'il y a de plus récent en matière de recherches, de ressources et de formation. »

Lynn Barry

Fondatrice et directrice générale, Canadian Child Abuse Association

Produits connexes

  • Document d'information : Stratégie fédérale d'aide aux victimes et Fonds d'aide aux victimes

Lien pertinent

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Stratégie fédérale d'aide aux victimes et Fonds d'aide aux victimes

La Stratégie fédérale d'aide aux victimes a été créée en 2007 et est devenue permanente en 2011. L'objectif de cette stratégie, qui est dirigée par le ministère de la Justice du Canada, est de permettre aux victimes de mieux se faire entendre au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice travaille en étroite collaboration avec d'autres institutions fédérales, ainsi qu'avec les victimes, les défenseurs des droits des victimes, les gouvernements provinciaux et territoriaux, les fournisseurs de services et d'autres parties intéressées au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice élabore des politiques en matière de justice ainsi que des réformes du droit pénal, finance divers programmes d'aide aux victimes d'actes criminels, examine les approches exemplaires pour répondre aux besoins des victimes, et sensibilise la population aux préoccupations des victimes d'actes criminels et leur rôle au sein du système de justice pénale.

Dans le cadre de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes, le Fonds d'aide aux victimes est un programme de subventions et de contributions administré par le ministère de la Justice. Chaque année, des fonds sont disponibles pour les provinces, les territoires et les organisations non gouvernementales dont les projets, les activités et les opérations appuient les objectifs de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes.

Le Fonds d'aide aux victimes appuie les projets et les activités qui visent les objectifs suivants :

  • Améliorer les programmes d'aide aux victimes dans l'ensemble du Canada;
  • Favoriser l'accès à la justice, la participation des victimes au système de justice et l'élaboration de lois, de politiques et de programmes;
  • Encourager la mise en œuvre de principes, de lignes directrices et de lois pour répondre aux besoins des victimes d'actes criminels et préciser leur rôle au sein du système de justice pénale;
  • Contribuer à mieux faire connaître les conséquences de la victimisation, les besoins des victimes d'actes criminels, les services d'aide, les programmes et les lois ;
  • Encourager ou améliorer la participation d'organismes gouvernementaux et d'organisations non gouvernementales à la détermination des besoins des victimes et des lacunes dans les services et à l'élaboration et la prestation de programmes, de services et d'aide aux victimes, y compris l'accroissement de la capacité des organisations non gouvernementales.

On trouvera de plus amples renseignements dans le site Web du ministère de la Justice du Canada.

Renseignements

  • Clarissa Lamb
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207