Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada

12 juin 2008 18h36 HE

Le gouvernement du Canada offre : Choix, souplesse et possibilités pour les familles

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 12 juin 2008) - Le gouvernement du Canada reconnaît que les familles constituent le fondement de la société. Le gouvernement actuel cherche à répondre aux besoins évolutifs des familles en leur offrant davantage de choix, de souplesse et de possibilités et en travaillant en partenariat avec d'autres administrations publiques, des entreprises et des organismes communautaires pour atteindre nos buts collectifs.

Nous nous sommes engagés à aider les parents à concilier travail et vie familiale, et à leur offrir de véritables choix quand vient le temps de déterminer ce qui convient le mieux pour leurs enfants. C'est pourquoi nous verserons 5,6 milliards de dollars en 2008-2009 pour l'apprentissage et la garde des jeunes enfants, au moyen de transferts aux provinces et aux territoires, de dépenses directes et de mesures fiscales pour les familles. Il s'agit là du plus gros investissement dans le domaine de l'apprentissage et de la garde des jeunes enfants dans l'histoire du Canada, un investissement qui représente le triple de celui du gouvernement précédent.

Le présent gouvernement transfère chaque année 250 millions de dollars aux provinces et aux territoires pour répondre à leurs besoins prioritaires en matière de garde d'enfants. Depuis avril 2007, un bon nombre de provinces et de territoires ont annoncé des projets d'établissement de nouvelles places en garderie - plus de 60 000 jusqu'à maintenant. D'autres investissent dans l'amélioration de la qualité des places de garderie existantes, ou pour rendre la garde d'enfants plus abordable pour les familles. Ce montant de 250 millions de dollars s'ajoute aux 850 millions de dollars qu'ils reçoivent déjà par l'intermédiaire du Transfert canadien en matière de programmes sociaux, au titre des programmes et services destinés aux enfants, ce qui représente au total un financement de 1,1 milliard de dollars pour cette année seulement.

De plus en plus d'employeurs reconnaissent que la conciliation travail-famille est une priorité pour leurs employés et qu'il est bon pour leur entreprise d'offrir à ceux-ci le soutien dont ils ont besoin. C'est pourquoi nous avons établi un crédit d'impôt à l'investissement de 25 p. 100 pour les entreprises qui créent de nouvelles places de garderie en milieu de travail.

Tout cela s'ajoute à la Prestation universelle pour la garde d'enfants, soit une somme de 1 200 dollars par année versée aux parents pour chaque enfant de moins de six ans. Notre plan en matière de garde d'enfants investit dans les parents. Le plan se traduira par le versement de 12 milliards de dollars sur cinq ans.

Le Congrès du travail du Canada soutient que le gouvernement du Canada devrait appuyer le projet de loi C-303, la Loi sur les services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants. Le projet de loi imposerait aux parents un modèle unique de garde d'enfants. Il enlèverait aux parents la possibilité de décider par eux-mêmes quel type de garde convient à leur famille. Il ferait fi des compétences provinciales et territoriales; aucune province n'a exprimé son appui à ce projet de loi jusqu'ici.

Le gouvernement du Canada est déterminé à aider les parents à maintenir un équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie familiale, et à leur offrir des choix réels quand vient le moment de décider ce qui convient le mieux à leurs enfants.

Monte Solberg, C.P., député

Ministre des Ressources humaines et du Développement social

Renseignements

  • Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559