Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

01 mai 2009 14h50 HE

Le gouvernement du Canada offre du soutien aux victimes d'actes criminels

VILLAGE DE KINUSO, ALBERTA--(Marketwire - 1 mai 2009) - Brent Rathgeber, député d'Edmonton - St.Albert, au nom de l'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé aujourd'hui du soutien fédéral pour les victimes d'actes criminels mal desservies dans des collectivités autochtones du Nord de l'Alberta.

"Au cours de cette Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels, notre gouvernement renouvelle son engagement de veiller à ce que les victimes d'actes criminels aient accès aux services dont elles ont besoin, affirme M. Rathgeber. En travaillant avec nos partenaires communautaires et avec le solliciteur général et ministre de la Sécurité publique de l'Alberta, nous aidons à soutenir les victimes des collectivités autochtones, dont bon nombre ne sont peut-être pas conscientes qu'il existe des services d'aide aux victimes et de l'aide disponible."

Le gouvernement fédéral fournit 300 000$ sur trois ans pour aider à améliorer ses services aux victimes d'actes criminels mal desservies dans les collectivités où ouvrent les unités de services aux victimes de St. Paul et des environs et du Lesser Slave Lake Indian Regional Council. En embauchant des spécialistes des relations avec les Autochtones, les services aux victimes locaux pourront mieux assurer la prestation au moment opportun de renseignements, de soutien et de références aux victimes d'actes criminels.

"Ces fonds appuient le travail mené par les unités de services aux victimes de St. Paul et du Lesser Slave Lake Indian Regional Council et par l'Alberta pour atteindre les victimes vulnérables des collectivités éloignées et autochtones, affirme l'honorable Fred Lindsay, solliciteur général et ministre de la Sécurité publique de l'Alberta. Il est important que tous les paliers de gouvernement continuent à travailler de concert pour veiller à ce que les victimes d'actes criminels soient mieux entendues et qu'elles aient un meilleur accès aux services disponibles."

Le financement accordé pour ce projet provient du Fonds d'aide aux victimes, administré par le ministère de la Justice du Canada. L'embauche de spécialistes des relations avec les Autochtones contribue à l'atteinte des objectifs du Fonds d'aide aux victimes par la prestation de services directs aux victimes d'actes criminels mal desservies, l'accroissement des efforts de recrutement de bénévoles dans les collectivités cernées comme ayant des populations de victimes mal desservies et l'amélioration de la pertinence au niveau culturel des services disponibles pour les victimes autochtones mal desservies.

Pour obtenir davantage de renseignements concernant le Fonds d'aide aux victimes, visitez l'adresse suivante : http://canada.justice.gc.ca/fra/pi/dgp-pb/prog/fv-vf.html

Pour obtenir davantage de renseignements au sujet du Victims Service of Alberta, visitez l'adresse suivante :
https://www.solgps.alberta.ca/programs_and_services/victim_services/Pages/default.aspx

(English version available)


FICHE D'INFORMATION : Fonds d'aide aux victimes

Le gouvernement du Canada a engagé 52 millions de dollars (13 millions de dollars par année sur quatre ans à compter du 1er avril 2007) pour un ensemble de programmes, services et financement, afin d'aider les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à répondre à divers besoins des victimes de la criminalité au sein du système de justice et des services correctionnels fédéraux.

Répondre aux besoins des victimes d'actes criminels au Canada est une responsabilité partagée entre le gouvernement fédéral et les gouvernements des provinces et des territoires. En grande partie, la prestation des services d'aide aux victimes est offerte par les provinces et les territoires étant donné qu'ils sont chargés d'administrer la justice. Une grande partie de ces nouvelles sommes sera accessible aux provinces et aux territoires au moyen de subventions et de contributions.

Aperçu du financement

Afin de réaliser son engagement envers les victimes d'actes criminels, le gouvernement du Canada offre du financement en vue d'améliorer l'expérience des victimes d'actes criminels dans le système de justice pénale et de veiller à leur fournir un appui et les services nécessaires, au besoin. Le Fonds d'aide aux victimes, géré conjointement par le Centre de la politique concernant les victimes et la Direction des programmes du ministère de la Justice, appuie les groupes communautaires, les organisations non gouvernementales, les gouvernements provinciaux et territoriaux et, dans certains cas, les victimes d'actes criminels.

Enveloppes budgétaires

Le Fonds d'aide aux victimes comporte trois volets : mise en oeuvre dans les provinces et les territoires, projets et activités, et aide financière.

Mise en oeuvre dans les provinces et les territoires

Les provinces et les territoires, qui sont responsables de la majorité des services d'aide aux victimes, sont admissibles au financement en vue de favoriser la mise en application des lois fédérales, provinciales et territoriales à l'intention des victimes d'actes criminels. Cela consiste à appuyer l'amélioration de la capacité des fournisseurs de services d'aide aux victimes d'éliminer les écarts relatifs aux services offerts aux victimes, à fournir une aide financière aux victimes qui souhaitent assister aux audiences de détermination de la peine en vue d'y présenter une déclaration et à améliorer ou à étendre les services aux victimes actuellement mal desservies.

Projets et activités

Les organisations gouvernementales et non gouvernementales sont admissibles à recevoir des fonds pour des projets et des activités qui favorisent le développement de nouvelles approches, facilitent l'accès à la justice pour les victimes d'actes criminels, améliorent la capacité des fournisseurs de services d'aide aux victimes, établissent des réseaux d'aiguillage et sensibilisent le public aux services offerts aux victimes. De plus, le volet des projets et des activités offre des fonds à l'appui des activités communautaires organisées dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels.

Aide financière

Le Fonds d'aide aux victimes offre une aide financière aux victimes d'actes criminels dans des circonstances précises :

- Une aide financière d'urgence limitée est offerte aux Canadiens et aux Canadiennes qui sont victimes d'un crime ou aux membres de leur famille dans certaines circonstances exceptionnelles et lorsqu'il n'y a aucune autre source de financement.

- Une aide financière limitée est offerte aux Canadiens et aux Canadiennes qui sont victimes d'un crime violent grave à l'étranger et qui peuvent engager des dépenses imprévues ou exceptionnelles en raison de leur victimisation lorsqu'il n'y a aucune autre source de financement.

- Une aide financière est offerte aux victimes en vue de rembourser les frais de déplacement des victimes inscrites et des personnes de confiance afin qu'elles puissent assister aux audiences de la Commission nationale des libérations conditionnelles pour les délinquants qui leur ont porté atteinte et qui sont sous responsabilité fédérale.

Pour obtenir davantage de renseignements concernant le Fonds d'aide aux victimes, visitez l'adresse suivante : http://canada.justice.gc.ca/fra/pi/dgp-pb/prog/fv-vf.html

Renseignements

  • Cabinet du ministre de la Justice
    Darren Eke
    Attaché de presse
    613-992-4621
    ou
    Ministère de la Justice
    Relations avec les médias
    613-957-4207
    www.canada.justice.gc.ca