Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

29 nov. 2013 13h07 HE

Le gouvernement du Canada offre un financement pour les victimes d'actes criminels à l'Ile-du-Prince-Edouard

CHARLOTTETOWN, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwired - 29 nov. 2013) - Aujourd'hui, M. Robert Goguen, député de Moncton-Riverview-Dieppe et secrétaire parlementaire du ministre de la Justice, a annoncé, au nom de l'honorable Peter MacKay, C.P., c.r. député de Nova-Centre, ministre de la Justice et procureur général du Canada, l'octroi d'un montant de plus de 1,1 million de dollars au titre des programmes d'aide aux victimes d'actes criminels à l'Île-du-Prince-Édouard. M. Goguen a fait cette annonce en compagnie de l'honorable Janice Sherry, ministre de l'Environnement, du Travail et de la Justice de l'Île-du-Prince-Édouard.

« Notre gouvernement défend les intérêts des victimes d'actes criminels et est déterminé à accroître le soutien qui leur est offert partout au Canada, a déclaré M. Goguen. Cet investissement substantiel aidera l'Île-du-Prince-Édouard à répondre aux besoins des victimes d'actes criminels dans la province. »

« L'été dernier, j'ai eu l'occasion de visiter l'Île-du-Prince-Édouard pour entendre directement le point de vue des victimes d'actes criminels sur ce que notre gouvernement peut faire pour améliorer le système de justice afin d'être mieux en mesure de les servir, a affirmé le ministre MacKay. Nous travaillons avec nos partenaires provinciaux dans le but commun de veiller à ce que les victimes d'actes criminels aient accès aux services et au soutien dont elles ont besoin. »

« Ce financement nous permettra de continuer à donner plus de place aux victimes à l'intérieur du système de justice, a affirmé la ministre Sherry. Ces fonds nous permettront d'améliorer les services actuellement offerts afin de mieux soutenir les victimes d'actes criminels et à leur famille. »

Grâce au Fonds d'aide aux victimes du ministère de la Justice du Canada, une somme de 1 131 528 $ a été accordée à l'unité des services d'aide aux victimes du ministère de l'Environnement, du Travail et de la Justice de l'Î.-P.-É. Le financement a débuté en 2011-2012 et se poursuivra jusqu'en 2015-2016.

L'Île-du-Prince-Édouard utilise actuellement ces fonds pour faire avancer le projet (2011-2016) visant à améliorer l'accès aux services de justice pour les victimes d'actes criminels à l'Î.-P.-É. Les fonds sont utilisés aux fins suivantes :

  • Appuyer la prestation directe de services et d'aide aux victimes d'actes criminels dans la province;
  • Appuyer la mise en œuvre et l'évaluation des tribunaux spécialisés dans l'instruction des causes de violence conjugale dans la province;
  • Améliorer les compétences et les connaissances des intervenants auprès des victimes au moyen de cours spécialisés pour le personnel;
  • Améliorer l'expérience des enfants et d'autres témoins vulnérables dans le cadre d'un protocole renouvelé sur l'exploitation sexuelle d'enfants et par l'établissement de liens avec un centre d'appui aux enfants et aux adolescents, à Halifax (Nouvelle-Écosse);
  • Améliorer les services offerts aux victimes autochtones d'actes criminels en poursuivant l'élaboration du programme provincial d'aide aux victimes autochtones.

Le gouvernement du Canada fait fond sur des mesures antérieures pour faire avancer les droits des victimes, notamment :

  • L'attribution depuis 2006 de plus de 120 millions de dollars pour donner aux victimes une voix plus efficace dans le cadre d'initiatives mises en œuvre par le ministère de la Justice du Canada;
  • Le versement depuis 2010 d'une somme de 10,25 millions de dollars pour la création de centres d'appui aux enfants ou leur amélioration en vue de répondre aux besoins des enfants et des adolescents victimes d'actes criminels;
  • La création en 2007 de la Stratégie d'aide aux victimes et son renouvellement permanent en 2011;
  • L'établissement en 2007 du Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels;
  • La mise en œuvre de dispositions législatives visant à doubler la suramende compensatoire et à la rendre obligatoire;
  • L'élimination de la clause de la dernière chance, qui permettait aux meurtriers d'obtenir une libération conditionnelle anticipée.

Cette annonce de financement respecte le Plan du gouvernement pour garantir la sécurité des rues et des collectivités, l'une des quatre priorités fixées en janvier 2013 par le premier ministre Stephen Harper. Ce plan respecte également l'engagement que le gouvernement a pris dans le discours du Trône de présenter des mesures qui permettront d'accroître l'aide aux victimes d'actes criminels.

Internet : www.justice.gc.ca

(English version available)

Suivez-nous sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Stratégie fédérale d'aide aux victimes et Fonds d'aide aux victimes

Depuis 2006, le gouvernement du Canada a investi plus de 120 millions de dollars pour permettre aux victimes de se faire mieux entendre au sein du système de justice pénale et du système correctionnel grâce à des programmes et des initiatives mises en place par le ministère de la Justice du Canada. Ce financement comprend l'affectation d'une somme de plus de 10 millions de dollars depuis 2010 pour la création ou l'amélioration de centres d'appui aux enfants, afin de répondre aux besoins des enfants et des adolescents victimes d'actes criminels.

La Stratégie fédérale d'aide aux victimes a été créée en 2007 et est devenue permanente en 2011. L'objectif de cette stratégie, qui est dirigée par le ministère de la Justice du Canada, est de donner plus de poids aux victimes au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice travaille en étroite collaboration avec d'autres institutions fédérales, ainsi qu'avec les victimes, les défenseurs des droits des victimes, les gouvernements provinciaux et territoriaux, les prestataires de services et d'autres parties intéressées au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice élabore des politiques en matière de justice ainsi que des réformes du droit pénal, finance divers programmes d'aide aux victimes d'actes criminels et diffuse des renseignements sur les questions d'importance pour les victimes d'actes criminels.

Dans le cadre de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes, le Fonds d'aide aux victimes est un programme de subventions et de contributions administré par le ministère de la Justice. Chaque année, des fonds sont disponibles pour les provinces, les territoires et les organismes non gouvernementaux dont les projets, les activités et les opérations appuient les objectifs de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes.

Le Fonds d'aide aux victimes appuie les projets et les activités qui visent les objectifs suivants :

  • améliorer les programmes d'aide aux victimes dans l'ensemble du Canada;
  • favoriser l'accès à la justice, la participation des victimes au système de justice et l'élaboration de lois, de politiques et de programmes;
  • encourager la mise en œuvre de principes, de lignes directrices et de lois pour répondre aux besoins des victimes d'actes criminels et préciser leur rôle au sein du système de justice pénale;
  • contribuer à mieux faire connaître les conséquences de la victimisation, les besoins des victimes d'actes criminels, les services d'aide, les programmes et les lois, et
  • encourager ou améliorer la participation d'organismes gouvernementaux et non gouvernementaux à la détermination des besoins des victimes et des lacunes dans les services et à l'élaboration et à la prestation de programmes, de services et d'aide aux victimes, y compris l'accroissement de la capacité des organismes non gouvernementaux.

On trouvera de plus amples renseignements dans le site Web du ministère de la Justice du Canada.

Renseignements

  • Paloma Aguilar
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207