Développement économique Canada

Développement économique Canada

09 nov. 2011 10h00 HE

Le gouvernement du Canada, partenaire du Symposium forestier 2011

LA TUQUE, QUÉBEC--(Marketwire - 9 nov. 2011) - Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, annonce que l'Association forestière de la Vallée du St-Maurice a obtenu une contribution non remboursable de 36 000 $. L'organisme a utilisé les fonds consentis pour organiser le Symposium forestier 2011, qui se tient à La Tuque les 9 et 10 novembre.

« Le Symposium organisé par l'Association forestière de la Vallée du St-Maurice représente une occasion pour les participants d'échanger sur les nouveaux procédés, les progrès technologiques et les perspectives d'avenir pour l'industrie forestière », a déclaré le ministre Lebel.

Fondée en 1990, l'Association forestière de la Vallée du St-Maurice a pour mission de sensibiliser le public et les intervenants à l'importance sociale, économique et environnementale de la forêt. Elle a aussi pour objectif de rassembler les décideurs concernés par la diversification économique de l'industrie des produits forestiers.

La contribution accordée par Développement économique Canada vise les coûts entourant la coordination et la promotion du Symposium, de même que les frais liés à la traduction simultanée et à la présence de conférenciers de renom.

Les fonds annoncés aujourd'hui sont consentis en vertu de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ).

À propos de l'IPREFQ

En vigueur depuis juin 2010, l'IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu'à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d'épauler les PME établies dans ces collectivités afin d'assurer leur survie et leur développement durable.

Le gouvernement du Canada a annoncé, le 14 juillet dernier, l'intention d'allouer 20 millions de dollars supplémentaires pour soutenir financièrement sur deux ans, soit en 2011 et 2012, le secteur québécois de la sylviculture.

Cette mesure s'ajoute à plusieurs autres que le gouvernement du Canada a prises au cours des derniers mois pour combattre la crise forestière. Rappelons, entre autres, le Fonds d'adaptation des collectivités qui était doté d'un budget de un milliard de dollars réparti sur deux ans pour atténuer les répercussions de cette crise, le Programme d'écologisation des pâtes et papiers auquel a été alloué un budget de un milliard de dollars pour permettre aux entreprises d'amorcer la réalisation de projets respectueux de l'environnement, et le versement, en collaboration avec le gouvernement du Québec, de 230 millions de dollars pour la réalisation de travaux sylvicoles et la restauration de ponts et de ponceaux situés sur les chemins multiusages en milieu forestier. Les travailleurs ont eux aussi reçu leur juste part si l'on tient compte des nombreuses mesures adoptées par le gouvernement, les plus généreuses de l'histoire, pour leur venir en aide pendant la crise économique.

Pour en savoir davantage sur l'Association forestière de la Vallée du St-Maurice : www.afvsm.qc.ca

Pour rester au fait des dernières nouvelles de Développement économique Canada, consultez le site www.dec-ced.gc.ca ou abonnez-vous au compte Twitter @DevEconCan

Renseignements