Environnement Canada

Environnement Canada

23 avr. 2008 11h22 HE

Le gouvernement du Canada passe à l'action pour le nettoyage de la rivière Niagara-Nicholson, Allison et Dykstra : des résultats pour la région de Niagara

FORT ERIE, ONTARIO--(Marketwire - 23 avril 2008) - L'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, Dean Allison, député de Niagara West-Glanbrook et Rick Dykstra, député de St. Catharines ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada investit jusqu'à 2,9 millions de dollars pour le nettoyage de la rivière Niagara. Cette annonce témoigne des gestes que pose le gouvernement pour l'assainissement des Grands Lacs

"Notre gouvernement sait que les Canadiens veulent voir des progrès réels relativement à la restauration des Grands Lacs," a déclaré le ministre Nicholson. Il a ajouté "On a attendu depuis trop longtemps pour poser des gestes concernant les points écologiquement névralgiques des Grands Lacs comme la rivière Niagara. Le moment de passer à l'action est venu. L'assainissement de la rivière Niagara est essentiel à l'économie, à la santé et au mieux-être des résidents de la région de Niagara et il constitue une autre preuve que le nettoyage des eaux canadiennes est une priorité pour ce gouvernement".

Des consultations sont actuellement menée auprès des collectivités locales sur les options d'assainissement de la rivière Niagara. Les mesures possibles sont l'excavation, le remplissage, la restauration des milieux humides ou le rétablissement naturel surveillé. Le projet de nettoyage débutera en 2009 et sera achevé d'ici 2012.

"En passant à l'action pour le nettoyage des sédiments contaminés, notre gouvernement apporte une contribution majeure pour résoudre les questions locales de qualité de l'eau" a précisé M. Allison. Il ajouta "Avec nos partenaires dans le projet, nous travaillons dans le but d'assurer un avenir sain et durable à près d'un demi-million de citoyens vivant dans la région de Niagara et dont l'approvisionnement en eau potable dépend de la rivière."

Cet important investissement pour l'assainissement de la rivière fait partie du Plan d'action pour l'eau pure du gouvernement du Canada. Dernièrement, le gouvernement a également pris des mesures afin de protéger la qualité de l'eau, notamment par l'adoption de nouveaux règlements stricts visant à interdire le déversement d'eaux usées brutes et à améliorer le traitement de ces eaux dans les municipalités et les collectivités des Premières nations à la grandeur du Canada. Ces mesures contribueront à éliminer les substances comme les phosphates, qui peuvent favoriser une production excessive d'algues bleu-vert.

"Notre gouvernement s'est engagé à assainir l'eau et à produire des résultats pour les Canadiens" a ajouté M. Dykstra. "Le travail entrepris pour améliorer la rivière Niagara aura pour résultat non seulement un environnement plus propre, mais augmentera aussi la valeur récréative de la pêche locale."

FICHE D'INFORMATION

LE NETTOYAGE DE LA RIVIERE NIAGARA - UNE PARTIE DU PLAN D'ACTION POUR L'EAU PURE DU GOUVERNEMENT DU CANADA

Grâce à un investissement allant jusqu'à 2,9 millions de dollars, notre gouvernement prend de véritables mesures pour nettoyer un site gravement contaminé dans les Grands Lacs : la rivière Niagara. Par cet engagement, le gouvernement du Canada relève le principal défi lié aux sédiments auquel le secteur préoccupant de la rivière Niagara est confronté, soit l'assainissement des sédiments contaminés dans l'un de ses affluents, le ruisseau Lyons.

La rivière Niagara est la principale voie d'eau reliant le lac Erié et le lac Ontario. Elle coule vers le nord du lac Erié jusqu'au lac Ontario, sur une distance de 58 kilomètres. S'étendant sur toute la longueur de la rivière du côté du Canada et comprenant les chutes Niagara et le bassin versant de la rivière Welland, la Niagara fournit 83 % de l'eau qui coule dans le lac Ontario et influe donc sensiblement sur la qualité de l'eau et la productivité des poissons du lac.

Les évaluations effectuées du ruisseau Lyons déterminent des concentrations élevées de polychlorés biphényls (PCB), d'arsenic et de zinc dans les sédiments et sur les rives du ruisseau Lyons ouest, ainsi que de polychlorés biphényls (PCB) dans le ruisseau Lyons est. En ce qui concerne le ruisseau Lyons est, les évaluations ont conclu qu'il existe des risques négligeables pour la santé humaine dus à l'exposition cutanée aux polychlorés biphényls et à la consommation de poisson. Le risque pour la santé humaine lié aux sédiments contaminés à l'arsenic le long du Lyons ouest a été éliminé lorsque l'industrie locale a assaini les lieux en 2007. Les études d'évaluation des risques écologiques pour le ruisseau Lyons ouest et est ont confirmé qu'une gestion des sédiments est nécessaire.

Le gouvernement du Canada consulte la population locale sur les diverses options de gestion. On s'attend à ce que les intervenants locaux dirigent la prochaine phase du projet, qui consistera à choisir et mettre en oeuvre les options de gestion de ces secteurs privilégiés. L'excavation, le remplissage, la restauration des milieux humides ou le rétablissement naturel surveillé sont des options possibles d'assainissement du ruisseau Lyons ouest et est. Nous prévoyons démarrer le projet de nettoyage en 2009 et l'achever d'ici 2012.

Les secteurs préoccupants sont des secteurs géographiques du bassin des Grands Lacs qui se caractérisent par une dégradation grave. Le rétablissement de la qualité de l'environnement est une priorité, étant donné leur impact sur la santé des écosystèmes locaux et de tout le bassin. En août 2007, les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont annoncé l'Accord Canada-Ontario concernant l'écosystème du bassin des Grands Lacs de 2007. Cet accord porte sur le nettoyage des 15 autres secteurs préoccupants canadiens dans les Grands Lacs. Le nettoyage du secteur préoccupant de la rivière Niagara fait partie du Plan d'action pour l'eau pure du gouvernement du Canada dont le but est de faire en sorte que tous les Canadiens aient accès à de l'eau propre, sûre et saine.

(Also available in English)

Renseignements

  • Bureau du ministre de l'Environnement
    Eric Richer
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008 ou
    1-888-908-8008