Environnement Canada

Environnement Canada

23 févr. 2008 10h10 HE

Le gouvernement du Canada prend des mesures dans le but de nettoyer la rivière St. Clair : Davidson et Baird viennent en aide au comté de Sarnia-Lambton

SARNIA, ONTARIO--(Marketwire - 23 fév. 2008) - Le ministre d'Environnement Canada, M. John Baird, et Mme Patricia Davidson, députée de Sarnia-Lambton, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada investirait jusqu'à 3,3 millions de dollars dans l'assainissement de la rivière St. Clair.

"Notre gouvernement reconnaît la nécessité de prendre des mesures visant à protéger et à améliorer la salubrité de l'eau douce du Canada", a déclaré M. Baird. "L'assainissement des sédiments contaminés présents dans les cours d'eau, comme la rivière St. Clair, est un geste significatif pour nos communautés, nos familles et notre environnement."

Avec la province de l'Ontario, et en consultation avec des intervenants locaux, le gouvernement du Canada élaborera une stratégie de gestion des sédiments pour le site. Les mesures possibles d'assainissement pourraient inclure le recouvrement ou le dragage, l'élimination des sédiments contaminés et le suivi à long terme. Le projet de nettoyage débutera en 2010 et sera achevé d'ici 2012.

"Le nettoyage de la rivière St. Clair aura des répercussions positives non seulement sur la santé de l'écosystème, mais également sur l'économie des collectivités rurales, y compris Sarnia et Walpole Island", a déclaré Mme Davidson. "Avec les intervenants locaux, nous veillons à assurer un avenir durable et sain aux 170 000 citoyens de cette région, dont la majorité tire son eau potable de la rivière."

Cet important investissement dans l'assainissement de la rivière St. Clair fait partie du Plan d'action pour l'eau pure du gouvernement du Canada. Dernièrement, le gouvernement a également pris des mesures afin de protéger la qualité de l'eau, notamment grâce à l'adoption de nouveaux règlements stricts interdisant le déversement d'eaux d'égout brutes et en cherchant à améliorer le traitement des eaux d'égout brutes dans les municipalités et les collectivités des Premières nations à la grandeur du Canada. Ces mesures aideront à éliminer des substances, telles que les phosphates, qui peuvent causer la production excessive d'algues bleues.

Un document d'information sur le projet de nettoyage de la rivière St. Clair est disponible au www.ec.gc.ca.

(Also available in English)


FICHE D'INFORMATION

LE NETTOYAGE DE LA RIVIERE ST. CLAIR - UNE PARTIE DU PLAN D'ACTION POUR L'EAU PURE DU GOUVERNEMENT DU CANADA

Grâce à un investissement allant jusqu'à 3,3 millions de dollars, notre gouvernement prend de véritables mesures pour nettoyer un site gravement contaminé dans les Grands Lacs : la rivière St. Clair. Par cet engagement, le gouvernement du Canada relève le principal défi lié aux sédiments auquel le secteur préoccupant de la rivière St. Clair est confronté, soit l'assainissement des sédiments contaminés dans deux zones connues, au large du complexe industriel de Sarnia.

Le secteur préoccupant de la rivière St. Clair s'étend sur 64 kilomètres, du lac Huron au lac St. Clair. Il comprend les battures de St. Clair et le marais St. Johns, à l'ouest, jusqu'à l'extrémité sud de l'île Seaway et, vers l'est, jusqu'à la rive nord de la baie Mitchell, dans le lac St. Clair. La rivière et ses bassins versants couvrent plus de 335 000 hectares, et plus de 170 000 personnes y vivent, dont bon nombre tirent leur eau potable de la rivière.

Des études ont permis d'identifier des problèmes liés aux sédiments contaminés qui causent des effets biologiques dans trois zones prioritaires, sur 12 kilomètres en aval du complexe industriel de Sarnia. L'une des zones contaminées a été assainie par l'industrie locale, Dow Chemical Canada.

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario élaboreront une stratégie de gestion des sédiments en consultation avec des intervenants locaux en 2008. Cette stratégie sera suivie d'une évaluation des mesures possibles d'assainissement et d'une autre consultation avec des intervenants locaux, au besoin, pour déterminer la méthode d'assainissement de choix. Les mesures d'assainissement pourraient inclure le recouvrement et/ou le dragage, ainsi que l'élimination des sédiments contaminés et le suivi à long terme. Les mesures de nettoyage nécessaires devraient débuter en 2010 et être terminées en 2012.

Les secteurs préoccupants sont des secteurs géographiques du bassin des Grands Lacs qui se caractérisent par une dégradation grave. Le rétablissement de la qualité de l'environnement est une priorité étant donné leur impact sur la santé des écosystèmes locaux et de tout le bassin. En août 2007, les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont annoncé l'Accord Canada-Ontario concernant l'écosystème du bassin des Grands Lacs de 2007. Cet accord porte sur le nettoyage des 15 autres secteurs préoccupants canadiens dans les Grands Lacs. Le nettoyage du secteur préoccupant de la rivière St. Clair fait partie du Plan d'action pour l'eau pure du gouvernement du Canada dont le but est de faire en sorte que tous les Canadiens aient accès à de l'eau propre, sûre et saine.

Renseignements

  • Bureau du ministre de l'Environnement
    Eric Richer
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008 ou 1-888-908-8008
    www.ec.gc.ca