Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

19 janv. 2011 09h00 HE

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour accroître la mobilité des audiologistes et des orthophonistes sur le plan du travail

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 19 jan. 2011) - Le gouvernement du Canada collabore avec les provinces et les territoires ainsi que les organismes de réglementation afin de voir à ce que les audiologistes et les orthophonistes puissent travailler à tout endroit au Canada où il existe des possibilités d'emploi.

L'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, a annoncé aujourd'hui le soutien accordé à l'Ordre des audiologistes et des orthophonistes de l'Ontario en vue de l'établissement d'exigences concernant les compétences que doivent posséder les praticiens débutants, qu'ils soient canadiens ou formés à l'étranger. Des outils d'évaluation fondés sur ces normes nationales seront mis au point de façon à ce que les audiologistes et les orthophonistes soient en mesure, après avoir obtenu la certification nécessaire, de travailler n'importe où au Canada sans devoir faire reconnaître à nouveau leurs titres de compétences.

« Notre gouvernement prend des mesures concrètes pour faire de la pleine mobilité de la main-d'œuvre une réalité, a déclaré la ministre Finley. Ces mesures aideront les travailleurs à améliorer leurs possibilités d'emploi et permettront aux employeurs d'avoir accès à un bassin de candidats qualifiés plus vaste et plus riche. »

Le gouvernement du Canada s'associe aux provinces et aux territoires ainsi qu'aux intervenants clés afin d'accroître la mobilité de la main-d'œuvre et d'améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers au Canada. Ces mesures font partie de la stratégie du gouvernement visant à renforcer l'économie du pays et à remédier aux pénuries de main-d'œuvre.

Le Plan d'action économique du Canada contribue à la réalisation de cette stratégie en fournissant un soutien supplémentaire afin d'aider les Canadiens à surmonter les difficultés attribuables au ralentissement économique et à se préparer en prévision de l'économie de l'avenir.

Pour en apprendre davantage sur le Plan d'action économique du Canada, consultez le site suivant : www.actionplan.gc.ca.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts. 

Document d'information

L'Accord sur le commerce intérieur, signé par l'ensemble des provinces et des territoires ainsi que par le gouvernement du Canada, est entré en vigueur en 1995 dans le but de faciliter le mouvement des personnes, des investissements et des services à l'échelle du pays. En août 2009, des modifications au chapitre 7 de l'Accord, qui porte sur la mobilité interprovinciale de la main-d'œuvre, ont été approuvées par toutes les parties. Ces modifications font en sorte que les travailleurs certifiés dans une profession réglementée dans une province ou un territoire le sont également dans une autre province ou un autre territoire.

La « mobilité de la main-d'œuvre » se traduit par la possibilité pour les travailleurs d'exercer leur profession ou leur métier là où il existe des possibilités d'emploi. Bien que la plupart des Canadiens puissent maintenant en bénéficier, il existe toujours des exceptions à la pleine mobilité de la main-d'œuvre pour quelques professions dans certaines provinces et certains territoires. Des renseignements sur ces exceptions sont offerts sur le site Web du Secrétariat de l'accord du commerce intérieur.

En vertu du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, le gouvernement du Canada collabore avec les provinces, les territoires et d'autres partenaires afin de trouver des solutions aux obstacles à la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Une fois certifiés au Canada, les professionnels formés à l'étranger pourront aussi se déplacer librement d'une province ou d'un territoire à l'autre sans devoir faire reconnaître à nouveau leurs titres de compétences.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559