Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

22 juin 2011 11h00 HE

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour accroître la mobilité des infirmiers sur le plan du travail

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwire - 22 juin 2011) - Le gouvernement du Canada aide à faire en sorte que les infirmiers puissent travailler à tout endroit au Canada où il existe des possibilités d'emploi ou des pénuries de main-d'œuvre.

Le député d'Edmonton–St. Albert , M. Brent Rathgeber, au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, a annoncé l'octroi d'un soutien au College of Licensed Practical Nurses de l'Alberta. Ce soutien permettra au College de collaborer avec des intervenants afin d'établir des normes nationales pour la profession d'infirmier, de manière à ce que les infirmiers auxiliaires puissent travailler n'importe où au Canada sans devoir faire reconnaître de nouveau leurs titres de compétences.

" Notre gouvernement prend des mesures concrètes pour faire de la pleine mobilité de la main-d'œuvre une réalité, a déclaré M. Rathgeber. Nous appuyons la mobilité de la main-d'œuvre afin que les travailleurs canadiens puissent intégrer rapidement le marché du travail, quand et où les besoins se font sentir, afin d'aider à combler la pénurie de main-d'œuvre et de renforcer notre économie. "

Le gouvernement reconnaît également l'importance d'aider les professionnels de la santé diplômés à l'étranger à obtenir un emploi dans leur domaine de formation. C'est la raison pour laquelle, en vertu du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, des normes de service ont été établies afin de permettre à des professionnels formés à l'étranger dans huit professions ciblées, notamment les infirmiers, d'obtenir une évaluation de leurs compétences dans un délai maximum d'un an, peu importe l'endroit au Canada. Une fois certifiés au Canada, les infirmiers auxiliaires formés à l'étranger pourront passer librement d'une province ou d'un territoire à l'autre sans devoir faire valider à nouveau leurs titres de compétences.

Le gouvernement du Canada s'associe aux provinces et aux territoires ainsi qu'aux intervenants clés afin d'accroître la mobilité de la main-d'œuvre et d'améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers au Canada. Cela fait partie de la stratégie du gouvernement visant à constituer la main-d'œuvre la mieux instruite, la plus compétente et la plus souple au monde.

Le Plan d'action économique du Canada contribue à la réalisation de cette stratégie en fournissant un soutien supplémentaire afin d'aider les Canadiens à surmonter les difficultés attribuables au ralentissement économique, et à se préparer en prévision de l'économie de l'avenir.

Pour en apprendre davantage sur le Plan d'action économique du Canada, visitez le www.actionplan.gc.ca.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Document d'information

L'Accord sur le commerce intérieur, signé par l'ensemble des provinces et des territoires ainsi que par le gouvernement du Canada, est entré en vigueur en 1995 dans le but de faciliter le mouvement des personnes, des investissements et des services à l'échelle du pays. En août 2009, des modifications au chapitre 7 de l'Accord, qui porte sur la mobilité interprovinciale de la main-d'œuvre, ont été ratifiées par toutes les parties. Ces modifications font en sorte que les travailleurs certifiés dans une profession réglementée dans une province ou un territoire le sont également dans une autre province ou un autre territoire.

La " mobilité de la main-d'œuvre " se traduit par la possibilité pour les travailleurs d'exercer leur profession ou leur métier là où il existe des possibilités d'emploi. Bien que la plupart des Canadiens puissent maintenant en bénéficier, il existe toujours des exceptions à la pleine mobilité de la main-d'œuvre pour quelques professions dans certaines provinces et certains territoires. Des renseignements sur ces exceptions sont offerts sur le site Web du Secrétariat du commerce intérieur, à http://www.ait-aci.ca/index_fr/intro.htm.

En vertu du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et les territoires ainsi que d'autres partenaires afin de trouver des solutions aux obstacles à la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Une fois certifiés au Canada, les professionnels formés à l'étranger pourront aussi se déplacer librement d'une province ou d'un territoire à l'autre sans devoir faire reconnaître à nouveau leurs titres de compétences.

Le College of Licensed Practical Nurses de l'Alberta (CLPNA) agit à titre d'organisme de réglementation (autorisation) pour les quelque 9 000 infirmiers auxiliaires autorisés de la province. Le CLPNA réglemente la profession en définissant les exigences d'entrée en pratique, en veillant à l'application, à la promotion et au renforcement de normes de pratique et de conduite, et en améliorant la qualité des soins fournis par les membres de la profession grâce au Continuing Competency Program.

Renseignements

  • Ann Matejicka
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    819-994-5559