Prochaine phase du Plan d'action économique du Canada

Prochaine phase du Plan d'action économique du Canada
Gouvernement de la Saskatchewan

Gouvernement de la Saskatchewan

22 févr. 2012 12h30 HE

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider les nouveaux arrivants en Saskatchewan

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 22 fév. 2012) - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui que l'organisme Immigrant Access Fund (IAF) Saskatchewan est l'un des premiers à être sélectionné dans le cadre du projet pilote concernant le versement de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Le député de Souris-Moose Mountain, Ed Komarnicki, en a fait l'annonce au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

« La création d'emplois et la croissance économique sont les priorités absolues de notre gouvernement, a déclaré M. Komarnicki. Les travailleurs formés à l'étranger apportent une contribution importante au marché du travail et à l'économie du Canada. C'est pourquoi nous travaillons de concert avec des partenaires provinciaux et des organisations, telles qu'IAF Saskatchewan, afin d'aider les professionnels formés à l'étranger à trouver un travail gratifiant qui contribue à la prospérité globale du Canada. »

La ministre Finley a lancé aujourd'hui, à Vancouver, le projet pilote concernant le versement de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers lors de sa visite à un autre organisme participant, S.U.C.C.E.S.S. British Columbia.

La Dre Kellie Leitch, secrétaire parlementaire de la ministre Finley, a annoncé pour sa part que l'organisme WIL Employment Connections, situé en Ontario, participera également au projet pilote. Le gouvernement du Canada investira, au total, 18 millions de dollars sur trois ans dans des projets pilotes menés dans l'ensemble du pays.

Pour de nombreux professionnels formés à l'étranger, les coûts liés aux examens d'accréditation, à la formation et au recyclage professionnel peuvent représenter un obstacle important à la reconnaissance de leurs titres de compétences. Le projet pilote concernant le versement de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers permettra de concevoir et de mettre à l'essai des projets novateurs pour aider financièrement des professionnels formés à l'étranger à alléger certains de leurs fardeaux financiers. Offerts en partenariat avec des organismes communautaires, les prêts permettront aux travailleurs formés à l'étranger de trouver plus facilement un emploi qui correspond à leurs compétences et à leur expérience.

L'organisme IAF Saskatchewan bénéficiera d'un financement du gouvernement du Canada pour mettre en œuvre un projet qui aidera des professionnels formés à l'étranger à financer les coûts liés à la reconnaissance de leurs titres de compétences au Canada. Le député à l'Assemblée législative de Saskatoon Nord-Ouest, l'honorable Gordon Wyant, a annoncé au nom du ministre de l'Enseignement postsecondaire, de l'Emploi et de l'Immigration de la Saskatchewan, l'honorable Rob Norris, que la province contribuera également au projet de l'IAF.

« Le gouvernement de la Saskatchewan est résolu à bâtir des collectivités solides et durables dans toute la province, a déclaré M. Wyant. Ce projet pilote permettra d'assurer que les nouveaux arrivants sont en mesure de trouver des emplois qui cadrent avec leurs domaines d'études, et que les employeurs ont accès à un plus grand bassin de travailleurs qualifiés afin de satisfaire aux demandes de notre marché du travail en croissance. »

En plus d'accorder des prêts aux clients admissibles, IAF Saskatchewan travaillera en collaboration avec des organismes d'aide aux immigrants, des établissements d'enseignement postsecondaire et le secteur privé afin de les inciter à recommander leurs clients qui ont besoin d'une aide financière.

« Nous sommes heureux d'être en mesure de travailler en partenariat avec les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan afin d'offrir des services de prêts qui aident à faire reconnaître les titres de compétences de professionnels formés à l'étranger et à faire progresser leur carrière, tout en contribuant à l'économie de la Saskatchewan », a affirmé la présidente d'IAF Saskatchewan, Mme Wendy L. Morris.

Le projet pilote concernant le versement de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers permettra aux professionnels formés à l'étranger de mettre en pratique plus rapidement leurs connaissances et leurs compétences, et il viendra s'ajouter aux investissements de taille que le gouvernement du Canada a déjà faits au cours des dernières années pour faciliter l'intégration au marché du travail des nouveaux Canadiens.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Ce communiqué est disponible en ligne à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.

DOCUMENT D'INFORMATION

Dans le budget de 2011, il a été annoncé que Ressources humaines et Développement des compétences Canada et Citoyenneté et Immigration Canada mettraient à l'essai des façons novatrices et durables d'aider les professionnels formés à l'étranger à payer les coûts liés au processus de reconnaissance de leurs titres de compétences étrangers. Dans le cadre du projet pilote concernant le versement de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers, un financement sera fourni à des partenaires communautaires, tels que des organisations non gouvernementales et des organismes sans but lucratif, afin d'accroître leur capacité d'offrir une aide financière aux professionnels admissibles.

Immigrant Access Fund Saskatchewan offrira à ses clients admissibles des prêts pour aider à payer des frais de formation accélérée et d'examen ainsi que les frais de voyage engagés à cet effet. Le projet devrait permettre d'aider plus de 290 travailleurs formés à l'étranger de la Saskatchewan à recevoir une formation supplémentaire et à passer leurs examens d'accréditation. Une fois qu'ils auront terminé leur formation et passé les examens requis, les travailleurs pourront rembourser leurs prêts dans des délais comportant de la souplesse. L'exemple qui suit démontre comment les prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers aideraient les immigrants qualifiés. Ann, qui est une comptable de Taiwan, ne pouvait pas exercer sa profession car elle ne possédait pas de certificat canadien. Elle devrait compléter plusieurs cours afin d'obtenir son titre canadien. Si elle travaillait dans un emploi peu rémunérateur, en dessous de ses compétences, elle n'aurait pas les moyens de payer les frais de scolarité et des examens. Un prêt pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers lui permettrait de payer les coûts et d'obtenir son titre canadien de comptable agréée. Lorsqu'elle aurait trouvé un emploi dans son domaine, Anne rembourserait le prêt à IAF. Un petit prêt peut faire un monde de différence.

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement a investi 50 millions de dollars pour travailler avec les provinces, les territoires et d'autres intervenants à améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Ce partenariat a donné lieu à l'élaboration du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, dont l'annonce a été faite en novembre 2009.

Le Cadre permettra de simplifier la reconnaissance de l'expérience et des titres de compétences acquis à l'étranger pour certaines professions clés. En 2010, nous avons mis en place des normes de service pour permettre l'évaluation en un an des titres de compétences des professionnels formés à l'étranger dans huit professions prioritaires, dont celles de comptable et d'ingénieur, et ce, partout au pays. Nous travaillons maintenant à améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers relativement à six autres professions ciblées, dont celles de médecin et de dentiste.

Pour de plus amples renseignements au sujet du Plan d'action économique du Canada, veuillez consulter le site www.plandaction.gc.ca.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers vise à favoriser davantage l'intégration à la population active des travailleurs formés à l'étranger. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement fournit des fonds et travaille en collaboration avec les provinces et les territoires et avec des intervenants, y compris des organismes de réglementation, des établissements d'enseignement postsecondaire, des conseils sectoriels et des employeurs, pour mettre en œuvre des projets qui facilitent l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences acquis dans d'autres pays.

Le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers (BORTCE) a été créé en mai 2007 pour offrir aux travailleurs formés à l'étranger des services d'information, d'orientation et d'aiguillage, au Canada et à l'étranger, afin que leurs titres de compétences soient évalués rapidement de manière à ce qu'ils trouvent le plus tôt possible un emploi dans leur domaine de formation.

Le Bureau travaille en collaboration avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, de même qu'avec des organismes d'évaluation et de reconnaissance des titres de compétences, en vue de renforcer les processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers partout au pays. Des services en ligne destinés aux travailleurs formés à l'étranger sont accessibles sur le site Web du BORTCE à l'adresse suivante : www.competences.gc.ca.

Établie en 2005, l'Initiative relative aux professionnels de la santé formés à l'étranger collabore avec les provinces, les territoires et des intervenants afin qu'un plus grand nombre de professionnels de la santé formés à l'étranger puissent mettre leurs compétences à contribution dans le système de soins de santé du Canada.

Immigrant Access Fund Saskatchewan offre aux immigrants du microcrédit pour les aider à suivre une formation et à obtenir une accréditation dans leur domaine de compétence dans l'espoir de dénicher par la suite un emploi dans leur domaine.

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DU PRÉSENT COMMUNIQUÉ, LA VERSION ÉLECTRONIQUE A PRÉSÉANCE.

Renseignements

  • Alyson Queen
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Marieka Andrew
    Ministère de l'Enseignement supérieur,
    de l'Emploi et de l'Immigration
    306-798-3170

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    819-994-5559