Agence des services frontaliers du Canada

Agence des services frontaliers du Canada

30 mars 2009 12h01 HE

Le gouvernement du Canada procède à l'expansion des services frontaliers financés par l'Etat dans les aéroports

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 30 mars 2009) - Aujourd'hui, l'honorable Lynne Yelich, ministre d'Etat à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, au nom du ministre de la Sécurité publique, l'honorable Peter Van Loan, a annoncé que le gouvernement du Canada investira dans l'expansion des services financés par l'Etat offerts par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) à l'aéroport international John-G.-Diefenbaker de Saskatoon.

"L'annonce d'aujourd'hui découle d'une collaboration solide entre notre gouvernement et les intervenants dans l'industrie du transport aérien et elle démontre clairement notre engagement à l'égard de la prospérité économique du Canada, a dit le ministre Van Loan. Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, notre gouvernement élargira ses services de traitement des voyageurs internationaux financés par l'Etat à des aéroports stratégiques un peu partout au pays."

Le ministre Van Loan a annoncé que l'ASFC fournira de nouveaux niveaux de services financés par l'Etat dans les aéroports suivants : l'aéroport international John-G.-Diefenbaker de Saskatoon, l'aéroport international de Regina, l'aéroport régional de Deer Lake et l'aéroport Toronto City Centre. De plus, deux autres aéroports recevront des services élargis. Les détails à ce sujet suivront sous peu.

Ces investissements sont possibles en vertu des dispositions prévues dans le nouveau Cadre stratégique sur les services aériens de l'ASFC qui entrera en vigueur le 1er avril 2009.

"Notre gouvernement reconnaît l'importance d'élargir les services frontaliers financés par l'Etat à ces aéroports stratégiques et il prend les mesures nécessaires afin d'améliorer les opérations frontalières en offrant une approche de prestation de services qui soit équitable, transparente et souple, a dit le ministre. Ces mesures contribueront au développement économique régional en améliorant la capacité concurrentielle des aéroports du Canada."

"Grâce à cet investissement, l'aéroport international John-G.-Diefenbaker de Saskatoon peut maintenant offrir des services de traitement des passagers internationaux, tous les jours 24 heures sur 24, sur une base saisonnière, a ajouté l'honorable Lynne Yelich, ministre d'Etat à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien. Ces changements importants en ce qui a trait aux services aideront l'aéroport à répondre à l'augmentation constante du trafic passagers et aux besoins du public voyageur."

La mise en oeuvre du Cadre stratégique sur les services aériens permettra à l'ASFC de déterminer, au cas pas cas, si l'ajout ou l'expansion des services frontaliers financés par l'Etat dans les emplacements admissibles qui le demandent sera viable et durable. L'ASFC continue de collaborer étroitement avec les intervenants dans l'industrie du transport aérien.

Renseignements

  • Agence des services frontaliers du Canada
    Relations avec les médias
    613-957-6500
    www.asfc.gc.ca