Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

20 févr. 2013 11h29 HE

Le gouvernement du Canada protège la part régionale des emplois au sein de la fonction publique fédérale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 fév. 2013) - Le gouvernement du Canada maintient son engagement envers chaque province et chaque territoire de conserver leur part d'emplois au sein de la fonction publique fédérale tout en continuant à établir un équilibre entre la discipline financière et la croissance économique ainsi que la prospérité à long terme du Canada.

Dans le cadre du Plan d'action économique de 2012, le gouvernement a annoncé qu'il planifiait éliminer 19 200 postes de la fonction publique sur trois ans. Les nouveaux chiffres publiés aujourd'hui soulignent l'engagement du gouvernement de maintenir la répartition régionale des emplois fédéraux.

Une fois la réduction des effectifs complétée en mars 2015, la région de la capitale nationale conservera 32 % des employés fédéraux, comparativement à 32,4 % avant le Plan d'action économique 2012. L'Ontario restera à 16,7 %, alors que les provinces de l'Atlantique connaîtront une légère augmentation, passant de 12,4 % à 12,6 %.

« Notre gouvernement a affirmé depuis le début qu'il s'assurerait que chaque province et chaque territoire soient traités équitablement, a déclaré l'honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor. Nous avons dit que la représentation régionale en matière d'emplois ne changerait pas, et nous tenons parole. »

En novembre 2012, le gouvernement a annoncé que 10 980 sur 19 200 postes de la fonction publique fédérale avaient déjà été éliminés. De ceux-ci, 7 500 postes ont été abolis grâce à l'attrition, ce qui comprend les départs à la retraite et la diminution du nombre de postes vacants, occasionnels et dotés pour une durée déterminée. De plus, 1 220 autres personnes dont les postes ont été éliminés ont trouvé de nouvelles affectations.

« Nous réduisons la taille du gouvernement tout en minimisant les répercussions sur les employés et les régions, a ajouté le ministre Clement. Nous continuerons de déployer tous les efforts pour réduire les dépenses et trouver des gains d'efficience dans les activités du gouvernement. Notre gouvernement comprend que la réduction des coûts aide à conserver un faible taux d'imposition et d'endettement, ce qui est essentiel en vue de stimuler la croissance et d'assurer notre prospérité à long terme. »

Province/territoire Avant 2012 En mars 2015
Région de la capitale nationale 32,4 % 32 %
Colombie-Britannique 10,2 % 10,3 %
Prairies 13,7 % 14 %
Provinces de l'Atlantique 12,4 % 12,6 %
Territoires 0,6 % 0,6 %
Ontario 16,7 % 16,7 %
Québec 13 % 12,9 %
À l'extérieur du Canada 0.9 % 0.9 %

Nota : Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total.

En cas de divergence entre une version imprimée et la version électronique du présent communiqué, la version électronique prévaudra.

ATS (appareil de télécommunication pour personnes sourdes) - 613-957-9090

Ce communiqué est disponible sur www.tbs-sct.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter : @SCT_Canada.

Renseignements

  • Matthew Conway
    Attaché de presse
    Cabinet du président du Conseil du Trésor
    613-957-2666

    Relations avec les médias
    Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
    613-957-2640