AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

05 oct. 2010 11h00 HE

Le gouvernement du Canada protège les végétaux, les animaux et les aliments grâce à des partenariats

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 5 oct. 2010) -

Note aux éditeurs : Une vidéo et une photo accompagnent ce communiqué de presse sur le site de Marketwire.

- Le tout dernier message d'intérêt public de la campagne multimédia du gouvernement du Canada « Pensez-y et déclarez! » a été conçu pour être diffusé en ligne. Le message sera également diffusé sur écran dans certains des principaux aéroports canadiens et sur des vols internationaux à destination du Canada de nos compagnies aériennes partenaires.

- La campagne vise à communiquer un message aux résidents canadiens qui se rendent à l'étranger et aux visiteurs selon lequel, en vertu de la loi, les voyageurs doivent déclarer tous les aliments, les végétaux, les animaux et produits connexes qu'ils ramènent au Canada.

- Les voyageurs qui ramènent des aliments, des plantes, des animaux et des produits connexes dans leur bagage de cabine ou leur bagage en soute doivent déclarer chaque article à l'agent des Services frontaliers du Canada à leur arrivée.

- Une amende de 400 $ peut être imposée pour chaque article non déclaré.

- Les voyageurs qui ont en leur possession des aliments, des plantes et des animaux à leur arrivée au Canada peuvent se débarrasser de ces articles (à l'exception des animaux vivants) sans pénalité, dans des bacs biens situés prévus à cette fin (photo). Ces bacs se trouvent dans les aéroports, dans la zone que les voyageurs doivent traverser avant d'entrer dans celles des Services frontaliers.

Autour du monde en 30 secondes

- Ce message de 30 secondes, très efficace, montre une touriste canadienne en train d'acheter des aliments dans un marché à l'étranger. À son retour au Canada, elle constate qu'elle est en possession d'un aliment interdit. Le message d'intérêt public souligne le rôle important des voyageurs dans la protection de l'industrie agricole, de l'environnement et de l'approvisionnement alimentaire au Canada.

Diffusion dans plusieurs langues et par plusieurs moyens de communication

- La vidéo est diffusée aujourd'hui en français et en anglais et dans 10 autres langues pour faciliter la communication de l'information aux visiteurs et aux Canadiens.

- Parmi les autres produits de diffusion, mentionnons les brochures qui sont disponibles en 24 langues. Elles sont distribuées par des compagnies aériennes internationales, des agences de voyage et des bureaux de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) à travers le pays.

- Il est possible de se procurer de l'information sur la campagne en visitant le site Web www.BeAware.gc.ca.

Contexte

- Tous les voyageurs qui entrent au Canada ont un rôle important à jouer dans la protection de l'approvisionnement alimentaire, des humains, des animaux et des végétaux ainsi que de l'environnement. 

- Tous les aliments, les végétaux, les animaux et les produits connexes non déclarés que des voyageurs apportent au pays peuvent représenter un danger pour la santé des Canadiens, l'environnement et l'économie du pays. Les voyageurs peuvent inconsciemment exposer le Canada à ces risques.

- Divers articles introduits au Canada peuvent représenter des menaces pour la biosécurité. En voici des exemples :

  • des pommes
  • des articles de modes, comme des boas en plumes
  • des oiseaux vivants
  • des boutures provenant de jardins domestiques
  • des pommes de terre
  • des saucisses
  • des semences
  • des coquillages
  • des sculptures en bois

- Les aliments peuvent servir de véhicule et être à l'origine de maladies animales ou végétales.

- Les animaux et les produits animaux peuvent être porteurs de maladie comme l'influenza aviaire ou la fièvre aphteuse. Une éclosion de fièvre aphteuse pourrait fermer les marchés d'exportation aux bovins, porcs, moutons et autres animaux d'élevage du Canada. La fermeture des frontières pourrait durer des mois, et les pertes économiques pourraient dépasser les 35 milliards de dollars.

- L'impact sur l'économie serait catastrophique. Les dommages causés par seulement 16 espèces envahissantes de plantes et d'insectes – combinés au coût des efforts déployés pour contrôler la propagation – sont évalués à au moins 16,6 milliards de dollars par année au Canada seulement.

- Un seul incident pourrait poser un risque sérieux pour la santé de nos animaux et végétaux, ce qui pourrait ensuite compromettre l'approvisionnement alimentaire, mettre en danger le secteur agricole, l'économie, l'environnement – et même la santé des personnes.

Système automatisé de référence à l'importation (SARI)

- Les voyageurs et les importateurs pourraient dans un premier temps utiliser le Système automatisé de référence à l'importation (SARI) pour les aider à se familiariser avec les exigences d'importation. Le SARI est une base de données très développée conçue pour les importateurs commerciaux, mais elle renferme des renseignements utiles concernant l'importation pour les personnes qui connaissent bien les systèmes de classification des produits. On peut lancer des recherches en utilisant des mots-clés ou le nom du produit.

Cette campagne est le fruit d'une collaboration entre l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

À propos de l'Agence canadienne d'inspection des aliments(ACIA) : L'Agence canadienne d'inspection des aliments veille à la santé et au bien­être des Canadiens, à l'environnement et à l'économie en préservant la salubrité des aliments, la santé des animaux et la protection des végétaux.

À propos de l'Agence des services frontaliers du Canada(ASFC) : L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) assure la sécurité et la prospérité du Canada en gérant l'accès des personnes et des marchandises lorsqu'elles arrivent au Canada ou en sortent.

Pour voir la vidéo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=pMpkJLeP4jI

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20101004-beaware_800.jpg

Renseignements

  • Pour de plus amples renseignements
    à propos de cette campagne :
    Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-773-6600