Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

10 juil. 2009 12h40 HE

Le gouvernement du Canada publie des lignes directrices destinées aux professionnels de la santé sur les soins à fournir aux femmes enceintes ayant contracté la grippe H1N1

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 juillet 2009) - La ministre de la Santé, Leona Aglukkaq, et l'administrateur en chef de la santé publique, le docteur David Butler-Jones, ont publié aujourd'hui des lignes directrices destinées aux professionnels de la santé sur les soins à fournir aux femmes enceintes ayant contracté la grippe H1N1.

"Heureusement, la plupart des personnes infectées par le virus de la grippe H1N1 au Canada ont contracté une forme bénigne de la maladie, mais nous constatons que certaines personnes, dont les femmes enceintes, sont plus susceptibles de souffrir d'une forme grave et de complications, a déclaré la ministre Aglukkaq. Pour aider à protéger les mères et leurs enfants, des experts de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) ont collaboré avec leurs partenaires des provinces et des territoires pour mettre au point des lignes directrices relatives aux soins cliniques qui aideront les professionnels de la santé à traiter les femmes enceintes plus efficacement."

Le virus de la grippe H1N1 a maintenant été signalé dans l'ensemble des provinces et des territoires. Il semble se propager de manière similaire à la grippe saisonnière. Bien que les femmes enceintes ne soient pas plus à risque de contracter la grippe H1N1, des études préliminaires montrent qu'elles sont plus susceptibles de souffrir d'une forme grave de la maladie et de complications si elles l'attrapent.

En plus des lignes directrices destinées aux professionnels de la santé, l'ASPC a aussi rédigé une fiche d'information destinée aux femmes enceintes. Celle-ci offre des conseils pour éviter de contracter la maladie et pour savoir quand consulter un professionnel de la santé. La fiche d'information sera accessible en ligne et distribuée par l'entremise d'organismes communautaires et sanitaires fréquentés par des femmes enceintes.

"Nous savons qu'il se peut que les femmes enceintes soient inquiètes des effets du virus de la grippe H1N1 sur leur santé et sur celle de leurs bébés, a dit le docteur Butler-Jones, et c'est pourquoi nous voulons les informer des précautions à prendre pour se garder en santé, comme, par exemple, appliquer des mesures de prévention des infections de base, éviter les rassemblements et consulter un professionnel de la santé si elles présentent des symptômes."

Le Canada possède une réserve nationale d'antiviraux qui contient 55 millions de doses d'oseltamivir (Tamiflu) et de zanamivir (Relenza). Les deux médicaments sont efficaces pour traiter le virus de la grippe H1N1 et sont sans danger pour les femmes enceintes. De récentes données scientifiques probantes laissent croire que le Tamiflu pourrait être plus efficace.

Le gouvernement du Canada gère également le Système de la réserve nationale d'urgence, qui offre une capacité de pointe de fournitures et d'équipement médicaux pour appuyer les provinces et les territoires pendant des crises de santé publique. L'ASPC négocie à l'heure actuelle l'achat de 370 ventilateurs supplémentaires et va obtenu l'achat de 1,9 million de masques N-95 pour accroître la réserve existante et augmenter la capacité du gouvernement du Canada d'appuyer les provinces et les territoires.

L'Agence met aussi l'accent sur les façons de prévenir les complications découlant de la grippe en se renseignant sur comment et pourquoi la gravité de la grippe augmente rapidement chez certaines personnes. Le Laboratoire national de microbiologie (LNM) de l'Agence participe à l'organisation et à la coordination d'une étude nationale des cas graves de grippe H1N1.

Le LNM collaborera avec des unités de soins intensifs de partout au pays pour répondre à ces questions importantes, soit comment et pourquoi certains patients développent une forme grave de la grippe H1N1. Des échantillons sont déjà prélevés en vue de l'étude. Les résultats seront publiés dans des revues médicales une fois les recherches terminées.

Also available in English

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189