Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

13 avr. 2009 08h05 HE

Le gouvernement du Canada réalise des progrès dans l'amélioration de la qualité de l'eau potable dans les réserves

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 13 avril 2009) - Aujourd'hui, l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a fait la déclaration suivante :

Je suis heureux de vous faire part des progrès notables que réalise notre gouvernement pour garantir que les Premières nations ont accès à de l'eau de qualité, sécuritaire et fiable, comme tous les autres Canadiens.

Nous avons apporté d'importantes améliorations depuis 2006, alors que notre gouvernement lançait le Plan d'action pour la gestion de l'eau potable dans les collectivités des Premières nations. Depuis, le nombre de collectivités des Premières nations ayant des réseaux d'eau potable à risque élevé a diminué de plus des deux tiers. Je suis aussi fier de signaler qu'alors qu'en 2006 21 collectivités avaient été déclarées prioritaires en raison d'un réseau à risque élevé et du fait qu'elles faisaient l'objet d'avis concernant la qualité de l'eau potable, il n'en reste plus que quatre maintenant, et un plan d'action a été mis en place pour chacune de ces collectivités.

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, nous avons alloué 515 millions de dollars pour accélérer les projets d'infrastructure dans les collectivités des Premières nations, dont une somme de 165 millions pour 18 initiatives d'adduction d'eau et de traitement des eaux usées au pays. Ces investissements sont tirés des 1,4 milliard de dollars consacrés aux Autochtones dans le Plan d'action économique du Canada.

De plus, en 2008-2009, le gouvernement fédéral a dépensé environ 368 millions de dollars pour régler les problèmes d'eau dans les collectivités des Premières nations, notamment en mettant à niveau les installations d'adduction en eau potable et de traitement des eaux usées dans les réserves, en soutenant l'entretien et le fonctionnement de ces installations, en offrant de la formation et en allant de l'avant avec d'autres initiatives prévues dans le Plan d'action pour l'approvisionnement en eau potable et le traitement des eaux usées des Premières nations.

Les séances de consultation sur l'élaboration d'un cadre législatif pour l'eau sont maintenant terminées et l'évaluation nationale des réseaux d'adduction en eau et de traitement des eaux usées qui servent les Premières nations devrait commencer ce printemps. Nous nous sommes également engagés à doubler le nombre de formateurs qui viendront en aide aux opérateurs de réseaux d'adduction en eau et de traitement des eaux usées. Depuis janvier 2008, 14 vérificateurs supplémentaires ont été embauchés pour former les opérateurs et d'autres seront embauchés cette année.

Des progrès réels sont réalisés, mais il reste encore beaucoup à faire. A l'avenir, nous réussirons à répondre aux besoins en eau dans les réserves grâce à la collaboration continue entre le gouvernement, les Premières nations et d'autres partenaires.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Nina Chiarelli
    Attachée de presse
    819-997-0002
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160