Parcs Canada

Parcs Canada

13 oct. 2006 11h00 HE

Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance historique nationale de la maison Le Ber-le Moyne

LACHINE, QUEBEC--(CCNMatthews - 13 oct. 2006) - Au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, l'honorable Pierre Claude Nolin, sénateur, a dévoilé aujourd'hui une plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada commémorant l'importance historique nationale de la maison Le Ber-Le Moyne.

"En tant que ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, je suis fière que le Gouvernement du Canada reconnaisse aujourd'hui la riche histoire de la maison Le Ber-Le Moyne. Cette maison représente un héritage patrimonial unique qui nous rappelle le rôle important qu'ont eu les marchands de fourrures Charles Le Moyne et Jacques Le Ber dans l'histoire du Canada", a déclaré la ministre Ambrose.

Construites entre 1669 et 1671, la maison Le Ber-Le Moyne et sa dépendance comptent encore aujourd'hui parmi les plus vieux édifices associés au commerce des fourrures au Canada. Jacques Le Ber et Charles Le Moyne, deux riches marchands de fourrures montréalais, ont établi ce poste de traite à un carrefour mercantile déjà fréquenté par les Autochtones. Par ses dimensions réduites, sa disposition asymétrique et l'harmonie qu'elle dégage, la maison Le Ber-Le Moyne demeure toujours un bel exemple d'architecture domestique rurale de la Nouvelle-France.

"De 1669, année de son édification, jusqu'à nos jours, la maison Le Ber-Le Moyne a façonné l'histoire de l'ouest de l'île de Montréal au-delà de ses limites physiques. Sa valeur patrimoniale inestimable est justement saluée aujourd'hui pour le bénéfice de tous les Canadiens et Canadiennes", a ajouté le sénateur Nolin.

Créée en 1919, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le ministre de l'Environnement quant à l'importance historique nationale des lieux, des personnes et des événements qui ont marqué l'histoire du Canada. La pose d'une plaque commémorative symbolise la reconnaissance officielle de la valeur patrimoniale de l'entité visée. Elle permet de faire connaître au public toute la richesse de notre patrimoine culturel, que nous avons le devoir de préserver pour les générations présentes et futures.

(Également diffusé par Internet à l'adresse www.pc.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.)

Renseignements

  • Parcs Canada
    Odette Lachance
    Conseillère en communication
    418-648-4167