Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

21 oct. 2008 15h07 HE

Le gouvernement du Canada rend public le rapport d'enquête interne du Commissaire Iacobucci

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 21 oct. 2008) - Le ministre de la Sécurité publique, l'honorable Stockwell Day, a fait la déclaration suivante aujourd'hui à la suite de la publication du rapport du commissaire Frank Iacobucci :

"Le gouvernement du Canada a reçu le rapport intitulé Enquête interne sur les actions des responsables canadiens relativement à Abdullah Almalki, Ahmad Abou-Elmaati et Muayyed Nureddin. Nous examinerons attentivement ce rapport.

La situation concernant MM. Almalki, Abou-Elmaati et Nureddin s'est produite au cours du mandat d'un gouvernement précédent.

Lorsque notre gouvernement a reçu le rapport O'Connor sur M. Maher Arar, nous avons immédiatement pris les mesures requises pour mettre en oeuvre les 23 recommandations du rapport.

L'une des recommandations du rapport O'Connor consistait à entreprendre une enquête afin d'examiner les cas de MM. Almalki, Abou-Elmaati et Nureddin. C'est exactement ce que notre gouvernement a décidé de faire lorsqu'il a chargé le commissaire Iacobucci d'examiner cette question. Ce faisant, notre gouvernement a démontré une fois de plus à quel point nous sommes préoccupés par la sécurité des Canadiens et des Canadiennes.

La mise en oeuvre des recommandations du rapport O'Connor est en grande partie complétée. Le gouvernement a notamment amélioré la collaboration entre différents ministères en ce qui concerne les dossiers de sécurité nationale; il a ajouté des mesures de protection concernant l'utilisation de l'information et la communication de renseignements avec d'autres pays; il a également renforcé la formation des membres de ses organismes de sécurité nationale et il a ajouté des ressources pour les services consulaires destinés aux Canadiens et Canadiennes qui se trouvent à l'étranger. Le gouvernement a aussi mis en place des protocoles qui visent à établir des lignes directrices sur la mise en commun de renseignements entre la GRC et le SCRS, ainsi qu'entre le Canada et ses alliés.

De plus, notre gouvernement a adopté des mécanismes de surveillance complets et robustes afin d'examiner les activités de sécurité et de renseignement.

Notre gouvernement est fermement résolu à donner aux agences responsables de l'application de la loi les outils dont elles ont besoin pour assurer notre sécurité nationale et veiller à la mise en place des mécanismes d'examen pour assurer la protection de la population canadienne."

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Stockwell Day
    Ministre de la Sécurité publique
    Mélisa Leclerc
    Directrice des communications
    613-991-2863