Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

29 mai 2009 12h40 HE

Le gouvernement du Canada renouvèle son engagement envers le Canada rural

SAINT-AMBROISE, QUEBEC--(Marketwire - 29 mai 2009) - L'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Revenu national et ministre d'Etat (Agriculture) a renouvelé aujourd'hui l'engagement du gouvernement canadien auprès des citoyens ruraux. Le Partenariat rural du Canada (PRC) sera prolongé jusqu'au mois de mars 2013. Cet investissement de 45,6 millions de dollars sur quatre ans permettra au Secrétariat rural d'aider les citoyens et leurs collectivités à relever des défis et à profiter des opportunités locales.

"Les prochains quatre ans du Partenariat rural du Canada misent sur l'obtention de résultats pour les Canadiens des régions rurales, a souligné le ministre Blackburn.

Depuis des générations, les collectivités de partout au Canada, notamment nos collectivités forestières, minières, agricoles, manufacturières et de pêcheurs, sont au coeur de notre économie - et nous ne pouvons pas prospérer sans elles."

Le Partenariat rural du Canada a pour objectif d'améliorer la compétitivité des régions rurales, de favoriser la transformation des idées locales et des atouts inexploités en des activités économiques durables, et de faciliter la création de nouvelles possibilités économiques à partir d'attraits naturels et culturels existants. Le Secrétariat rural du gouvernement du Canada travaillera de concert avec les organisations non gouvernementales dans le but de trouver des façons créatives d'offrir les services essentiels dont ont besoin les collectivités rurales pour être prospères.

Cette nouvelle étape du PRC permettra de tirer avantage des résultats obtenus pendant les dix dernières années. Ayant travaillé en partenariat avec les citoyens des milieux ruraux pour approfondir les connaissances et bâtir des outils de développement rural, le Secrétariat rural espère maintenant adopter une approche orientée sur les services afin d'obtenir des résultats concrets pour les collectivités.

"La restructuration de l'industrie des ressources naturelles mène présentement à de douloureux ajustements pour les collectivités dépendantes de ces ressources. A cet égard, en plus des mesures déjà annoncées par notre gouvernement, le renouvellement du financement du PRC inclut un nouveau programme de contributions visant à soutenir les efforts des collectivités rurales à travers le Canada, a ajouté le ministre Blackburn. Le Programme pour le développement des collectivités, Bâtir des partenariats pour les régions nordiques et rurales, aidera les collectivités à réaliser des activités qui feront une réelle différence."

Pour en apprendre davantage sur le Partenariat rural du Canada et pour consulter les directives du nouveau Programme pour le développement des collectivités, veuillez consulter le site www.rural.gc.ca.



DOCUMENT D'INFORMATION

PROGRAMME DE CONTRIBUTION DU PARTENARIAT RURAL DU CANADA

Le Programme pour le développement des collectivités, bâtir des partenariats pour les régions nordiques et rurales est l'élément du Partenariat rural du Canada (PRC) qui permet d'accorder une aide financière à des projets visant à appuyer les régions rurales et du Nord qui veulent obtenir de l'information ou cherchent à avoir accès ou à développer l'expertise, les outils et les processus dont ils ont besoin pour :

- relever les défis et saisir les possibilités propres aux régions rurales et du Nord;

- devenir plus concurrentielles en collaborant à un niveau régional, en tirant parti des atouts locaux et en développant le potentiel resté inexploité.

L'objectif du nouveau programme est d'appuyer les intervenants dans leurs efforts pour:

- élaborer des activités de collaboration qui mobilisent les collectivités,

- perfectionner les connaissances et en effectuer le transfert, le tout en vue de répondre à au moins l'une des priorités des régions rurales ou du Nord.

Tous les projets soumis devront répondre à au moins une des priorités des régions rurales ou du Nord :

1. améliorer la compétitivité des régions rurales et du Nord;

2. privilégier les idées et les atouts locaux restés inexploités pour les transformer en activités économiques novatrices et durables;

3. faciliter l'émergence de possibilités économiques à partir d'atouts naturels et culturels déjà présents.

Organismes admissibles

Sont admissibles à titre de requérants les organismes suivants : les organismes sans but lucratif, les organismes ou les associations, les établissements d'enseignement universitaire, les coopératives, les organisations non gouvernementales (ONG), les administrations locales et les gouvernements provinciaux et territoriaux (seulement s'il n'y a pas d'administration locale qui peut assumer ce rôle).

Une préférence sera accordée aux projets qui :

- ont une incidence sur des collectivités rurales et du Nord dépendantes des ressources naturelles (foresterie, agriculture, pêches, mines et énergie).

- sont basés sur une collaboration entre plusieurs secteurs d'activité ou une collaboration entre plusieurs collectivités, en plus des partenaires financiers, ou encore qui sont de nature régionale.

- qui appuient le transfert et l'adoption de connaissances et de savoir-faire liés à l'utilisation des nouvelles technologies à des fins de développement des collectivités et d'enrichissement du savoir.

Partenariats. Les projets de la catégorie Partenariats visent des initiatives de partenariat entre les intervenants qui renforceront leur capacité de développer de façon novatrice.

Financement : pour les régions rurales, le financement peut atteindre la moitié des coûts totaux du projet, jusqu'à concurrence de 75 000 $ par projet pour les projets régionaux et 100 000 $ pour les projets nationaux. Pour les régions du Nord, le financement peut atteindre les deux tiers des coûts totaux du projet, jusqu'à concurrence de 75 000 $ par projet pour les projets régionaux et 100 000 $ pour les projets nationaux.

Les projets visent à développer des:

- Connaissances sur les obstacles au développement et les informations utilisées pour les supprimer;

- Connaissances sur les lacunes qui existent dans l'accès et l'utilisation des outils et des renseignements sur le développement;

- Outils et renseignements nouveaux qui vont aider à combler les lacunes et les obstacles au développement.

Tous les projets doivent transférer les connaissances aux collectivités et régions afin d'augmenter la sensibilisation, la disponibilité et l'accessibilité des renseignements, de l'expertise, des outils et des processus. L'impact doit être validé avec des collectivités et un rapport de consultation doit être joint au formulaire de demande.

Financement : Peut atteindre, pour les régions rurales, la moitié des coûts totaux du projet, jusqu'à concurrence de 200 000 $ par projet et de 100 000 $ par année financière. Pour le Nord, il peut atteindre les deux tiers des coûts totaux du projet, jusqu'à concurrence de 200 000 $ par projet et de 100 000 $ par année financière.

Ateliers. Les projets de cette catégorie mobilisent et engagent la collectivité et les intervenants régionaux à travailler ensemble à des initiatives de développement qui prennent la forme d'un atelier ou d'une série d'ateliers, d'une conférence ou d'un forum. Tous les projets d'atelier doivent avoir un contenu spécifique aux régions rurales ou du Nord, prévoir des résultats précis et avoir un impact sur les régions rurales ou du Nord.

Financement : Peut atteindre la moitié des coûts totaux du projet, jusqu'à concurrence de 15 000 $ par projet et pour le Nord il peut atteindre les deux tiers des coûts totaux du projet, jusqu'à concurrence de 30 000 $ par projet.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Jean-Pierre Blackburn
    Sophie Doucet
    Attachée de presse
    613-947-7298
    Cellulaire : 613-608-3252