Agence canadienne de développement international - ACDI

Agence canadienne de développement international - ACDI

13 févr. 2014 11h53 HE

Le gouvernement du Canada salue l'adoption des Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant.

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 13 fév. 2014) - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Lois Brown, secrétaire parlementaire du ministre du Développement international et ministre de la Francophonie, a salué aujourd'hui l'adoption des Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant. Ces principes servent à orienter les entreprises et à les encourager à respecter et à promouvoir les droits des enfants dans le cadre de leurs activités en milieu de travail, de leurs activités commerciales et dans les collectivités où elles sont implantées. Au Canadian Club de Toronto, dans une allocution sur l'adoption des Principes par le Canada, Mme Brown a invité les entreprises canadiennes à intégrer les dix principes à leurs pratiques d'affaires et à aider le Canada à réaliser son objectif pour le développement international visant à assurer l'avenir des enfants et des jeunes, tout en favorisant une croissance économique durable.

« La priorité en matière de développement du gouvernement est la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, a indiqué Mme Brown. Par conséquent, nous sommes fiers d'appuyer cette initiative. À titre de gouvernements, d'entreprises, de membres de la société civile et de personnes, nous avons tous un rôle à jouer pour assurer un brillant avenir pour les enfants, en particulier ceux des pays en développement. »

Élaborés par l'UNICEF, Aide à l'enfance et le Pacte mondial des Nations Unies, les dix principes fournissent un nouvel outil pour la conduite responsable des entreprises et constituent le premier recueil complet de principes, assortis de mesures concrètes, et d'outils connexes pour inciter les entreprises à respecter et à soutenir les droits des enfants.

« Nous sommes fiers que le gouvernement du Canada ait fait cet important premier pas en encourageant les entreprises canadiennes à respecter les droits des enfants, a déclaré David Morley, président et directeur général d'UNICEF Canada. Ensemble, nous pouvons éviter de faire du mal aux enfants en les aidant plutôt à développer leur plein potentiel. Non seulement cet objectif est conforme aux valeurs canadiennes, mais c'est également une excellente stratégie d'entreprise ».

Les faits en bref

  • L'élaboration des Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant a débuté en 2010 en réaction à un appel à respecter les droits des enfants lancé par l'ONU aux entreprises.

  • Plus de 30 pays ont adopté les principes depuis mars 2012, témoignant de l'engagement conjoint du secteur privé, des gouvernements et de la société civile envers les enfants et les jeunes.

  • Le premier ministre Stephen Harper a indiqué que la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE) était la « la priorité absolue du Canada en matière de développement ».

Produits connexes

- Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant

- Discours de Mme Lois Brown, au nom du ministre Paradis : Adoption par le Canada des Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant

Liens connexes

- La santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV

Document d'information

Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant

Les Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant visent à orienter les entreprises et à les encourager à respecter et à promouvoir les droits des enfants dans le cadre de leurs activités en milieu de travail, de leurs activités commerciales et dans les collectivités.

Lancés en 2012, les Principes ont vu leur élaboration débuter en 2010 en réaction à un appel à respecter les droits des enfants lancé par l'ONU aux entreprises. L'UNICEF, Aide à l'enfance et le Pacte mondial des Nations Unies ont travaillé avec des entreprises, des représentants de la société civile et des enfants du monde entier pour élaborer et mettre en œuvre ces principes.

Le Canada est l'un des 30 pays et plus qui ont adopté ces principes.

Les dix Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l'enfant demandent aux entreprises d'examiner la manière dont leurs activités et leurs relations d'affaires affectent les filles et les garçons. Pour plus de précision, toute entreprise doit :

  1. Faire face à sa responsabilité de respect des droits de l'enfant et s'engager à soutenir les droits de l'enfant.

  2. Contribuer à l'élimination du travail des enfants, y compris dans toutes ses activités et ses partenariats commerciaux.

  3. Donner un travail décent à tout jeune travailleur, parent et tuteur.

  4. Assurer la protection et la sécurité des enfants dans toutes les activités et les établissements de l'entreprise.

  5. Garantir la sécurité des produits et services, et chercher à défendre les droits de l'enfant à travers eux.

  6. Choisir une approche du marketing et de la publicité qui respecte et défend les droits de l'enfant.

  7. Respecter et défendre les droits de l'enfant par la défense de l'environnement dans l'achat et l'utilisation de terrains.

  8. Respecter et défendre les droits de l'enfant par les mesures de sécurité.

  9. Contribuer à protéger les enfants touchés par des situations d'urgence.

  10. Renforcer les efforts de la collectivité et du gouvernement pour protéger et faire appliquer les droits de l'enfant.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Children's Rights and Business Principles (en anglais).

Renseignements

  • Margaux Stastny
    Directrice des Communications
    Cabinet du ministre du Développement
    international et ministre de la Francophonie
    819-953-6238
    margaux.stastny@international.gc.ca

    Le Service des relations avec les médias
    Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
    613-995-1874
    media@international.gc.ca