Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

24 mai 2012 14h40 HE

Le gouvernement du Canada salue le lancement d'un nouvel outil de recherche des enfants disparus

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 24 mai 2012) - L'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, et Lianna McDonald, directrice générale du Centre canadien de protection de l'enfance, ont annoncé aujourd'hui le lancement du système ALERTE - enfants portés disparus, un nouvel outil de recherche des enfants disparus.

« Notre gouvernement prend très au sérieux la sécurité des citoyens, particulièrement celle des membres les plus vulnérables de notre société - nos enfants, a déclaré le ministre Nicholson. Nous saluons le travail qu'accomplit le Centre canadien de protection de l'enfance pour retrouver les enfants disparus, soutenir leur famille et contribuer à la recherche sur les enfants disparus ou victimes d'exploitation sexuelle. »

Le système ALERTE - enfants portés disparus est un service d'avis public conçu par le Centre canadien de protection de l'enfance. Il renforcera la capacité des organismes d'application de la loi de retrouver les enfants disparus en permettant aux Canadiens de recevoir rapidement les alertes d'enfants disparus par le biais de plateformes électroniques, notamment Twitter, Facebook, le courriel et le télécopieur.

« Nous sommes reconnaissants du soutien continu du gouvernement du Canada, qui nous a permis de créer des outils novateurs tels que le système ALERTE - enfants portés disparus afin d'aider à retrouver les enfants disparus au Canada », a déclaré Mme McDonald.

Depuis 2006, le gouvernement a mis en œuvre plusieurs mesures visant à mieux protéger les enfants, notamment :

  • le renforcement du registre des délinquants sexuels afin de mieux protéger les enfants contre le leurre d'enfant sur Internet, ou cyberprédation;
  • l'alourdissement des peines maximales afférentes à la cyberprédation;
  • l'augmentation de l'âge de protection de 14 à 16 ans;
  • l'élimination de la détention à domicile pour les criminels qui commettent une agression sexuelle contre un enfant;
  • l'adoption d'une loi rendant obligatoire la déclaration de la pornographie juvénile par les fournisseurs de services Internet;
  • le renforcement des peines imposées aux criminels dangereux et de leur surveillance;
  • l'adoption de la Loi sur la sécurité des rues et des communautés, qui augmente les peines imposées aux auteurs d'infractions d'ordre sexuel contre les enfants et crée deux nouvelles infractions visant la conduite susceptible de faciliter ou de permettre une infraction d'ordre sexuel contre un enfant;
  • le renouvellement de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes et de son financement, à hauteur de 13 millions de dollars par année, dans le Budget de 2011;
  • l'annonce récente d'un financement supplémentaire de 7 millions de dollars sur cinq ans au Fonds d'aide aux victimes, dont 5 millions de dollars serviront à la création et à l'amélioration de centres d'appui aux enfants partout au Canada.

Internet : www.canada.justice.gc.ca

(English version available)

Renseignements

  • Julie Di Mambro
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207