Environnement Canada

Environnement Canada

02 juil. 2009 15h08 HE

Le gouvernement du Canada se mobilise pour protéger une zone importante de l'Alberta

RED DEER, ALBERTA--(Marketwire - 2 juillet 2009) - Jim Prentice, le ministre de l'Environnement se joindra aux représentants de Conservation de la nature Canada et de TransCanada Pipelines pour annoncer leurs efforts de protection d'une région de prairies-parcs d'importance mondiale, située dans le centre de l'Alberta.

"Notre gouvernement prendra des mesures concrètes pour protéger les richesses naturelles du Canada, a affirmé le ministre Prentice. Le projet de protection de la zone naturelle de la rivière Red Deer est un bel exemple de l'utilisation de fonds fédéraux pour créer un partenariat solide d'intendance pour la protection des espèces en péril et leurs habitats."

Plusieurs espèces en péril habitent la zone naturelle de la rivière Red Deer, notamment le pipit de Sprague, l'iris du Missouri et la grenouille léopard. De plus, les lacs Pine, Buffalo et Goosequill-Hummock, situés à proximité, constituent d'excellentes aires d'escales pour la sauvagine au printemps. En protégeant ces terres, le Canada franchit une étape de plus vers la réalisation du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine.

"Ce projet est né de la volonté des secteurs public, privé et à but non lucratif de collaborer pour protéger les habitats essentiels, a souligné le ministre Prentice. Nous sommes tous déterminés à assurer la protection à long terme de la diversité biologique et à collaborer avec des partenaires pour protéger les richesses naturelles du Canada."

Le Programme de conservation des zones naturelles est une importante initiative de travail sur le terrain qui permet de prendre des mesures concrètes pour préserver l'environnement du Canada et de conserver son précieux patrimoine naturel au profit des générations actuelles et à venir. Depuis sa création en 2007, le programme a aidé à protéger plus de 336 propriétés totalisant plus de 103 hectares, protégeant l'habitat de plus de 74 espèces en péril.


FICHE D'INFORMATION

Programme de conservation des zones naturelles

En mars 2007, dans le cadre de son engagement à conserver et à protéger l'environnement naturel du pays, le Premier ministre Stephen Harper annonçait l'investissement de 225 millions de dollars du gouvernement du Canada dans le nouveau Programme de conservation des zones naturelles. Ce programme aide les organismes sans but lucratif ainsi que les organisations non gouvernementales à protéger les terres écosensibles afin de préserver les divers écosystèmes, les espèces sauvages et leurs habitats.

De son entrée en vigueur jusqu'en mars 2009, le programme a permis l'acquisition de 336 terrains, protégeant ainsi l'habitat de plus de 74 espèces en péril.

Afin d'atteindre les objectifs du programme, le gouvernement du Canada a conclu un accord avec Conservation de la nature Canada. Dans le cadre de cet accord, Conservation de la nature Canada établit des partenariats avec des organisations non gouvernementales de conservation, comme Canards Illimités Canada et d'autres fiducies foncières qualifiées. Ces organisations doivent investir un dollar pour chaque dollar reçu du gouvernement fédéral.

A partir d'un processus à fondement scientifique, Conservation de la nature Canada et ses partenaires déploient des efforts visant à acquérir les terres écosensibles par le truchement de dons, d'achats et d'accords d'intendance avec des propriétaires fonciers.

Aux termes du programme, la priorité est accordée aux terres qui revêtent une importance tant à l'échelle nationale que provinciale en assurant une protection de l'habitat des espèces en péril et des oiseaux migrateurs ou en améliorant les points de rencontre des aires protégées existantes et de leurs corridors, notamment les réserves nationales de faunes, les parcs nationaux ou les refuges d'oiseaux migrateurs.

Le Programme de conservation des zones naturelles complète d'autres initiatives et investissements considérables du gouvernement du Canada en matière de conservation, à savoir :

- 110 millions de dollars sur deux ans pour l'application de la Loi sur les espèces en péril;

- 25 millions de dollars sur cinq ans pour la Stratégie sur les aires protégées des Territoires du Nord-Ouest;

- 30 millions de dollars pour la protection de la Great Bear Rainforest;

- 3 millions pour la restauration du Parc Stanley de Vancouver et du parc Point Pleasant d'Halifax;

- le Programme d'intendance de l'habitat qui a attribué 19 millions de dollars, depuis l'exercice 2007-2008, au soutien de plus de 350 projets locaux de protection des espèces en péril et leur habitat;

- le réseau des aires protégées d'Environnement Canada, constitué de 51 réserves nationales de faune et 92 refuges d'oiseaux migrateurs;

- le programme des dons écologiques, qui offre des incitatifs fiscaux aux propriétaires fonciers faisant don de leur titre foncier ou de servitude du patrimoine sur une terre écosensible. Dans son budget de mai 2006, le gouvernement du Canada a augmenté les incitatifs fiscaux pour les dons de terres en réduisant le taux d'inclusion du gain en capital pour les dons écologiques certifiés, les faisant ainsi passer de 25 p. 100 à zéro.

Enfin, le Programme de conservation des zones naturelles est une initiative importante "sur le terrain" qui permet la prise de mesures concrètes pour protéger l'environnement. On prévoit qu'à long terme, c'est plus de 2 000 kilomètres carrés de terre écosensible qui seront protégés dans le pays.

Also available in English

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Bill Rodgers
    Directeur des communications
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008
    1-888-908-8008