Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

04 oct. 2010 10h02 HE

Le gouvernement du Canada sensibilise la population à l'exploitation financière des aînés

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 oct. 2010) - La ministre d'État (Aînés), l'honorable Diane Ablonczy, a souligné que l'exploitation financière est un problème bien réel qui touche les aînés, à l'occasion du début de la seconde phase de la campagne de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés du gouvernement.

Cette campagne, intitulée Les mauvais traitements envers les aînés : Il est temps d'ouvrir les yeux, vise à aider les aînés et d'autres victimes à déceler les signes de mauvais traitements envers les aînés. La campagne se tiendra d'octobre à décembre et portera sur le problème de l'exploitation financière.

« Les mauvais traitements de toutes formes sont inacceptables et ne doivent pas être tolérés. Les Canadiens doivent prendre le temps de s'informer sur les signes de mauvais traitements envers les aînés, a dit la ministre d'État Ablonczy. La campagne de cette année porte sur l'exploitation financière des aînés et vise à fournir aux Canadiens l'information et l'encouragement dont ils ont besoin pour intervenir et obtenir de l'aide. »

La campagne de sensibilisation fait partie de l'Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés, qui s'étend sur trois ans. Dans le cadre de cette initiative, le gouvernement du Canada collabore avec les provinces et les territoires, des associations professionnelles et des organismes communautaires pour adopter des mesures actives afin de déceler et de prévenir l'exploitation des aînés au Canada.

Pour en savoir plus sur les mesures qu'a prises le gouvernement du Canada pour appuyer les aînés, y compris les initiatives de sensibilisation aux mauvais traitements, visitez le www.aines.gc.ca.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

DOCUMENT D'INFORMATION

Déceler les signes de l'exploitation financière

Qu'elle soit sous forme d'utilisation illégale ou non autorisée des ressources financières ou des biens d'une autre personne, ou de pression sur cette personne pour modifier son testament, l'exploitation financière est bien réelle pour plus d'un aîné au Canada. 

Pour contrer l'exploitation financière, les aînés peuvent prendre les mesures suivantes pour se protéger :

  • Garder les renseignements financiers et personnels en lieu sûr.
  • Demander à une personne de confiance d'examiner les contrats et autres documents avant de les signer.
  • Obtenir des conseils juridiques neutres avant de signer tout document en ce qui a trait aux décisions importantes concernant la résidence ou d'autres biens, même si la famille y participe. 

L'exploitation financière peut être difficile à déceler. En voici des signes :

  • des modifications injustifiées aux comptes bancaires;
  • des signatures douteuses sur les chèques ou les documents;
  • des essais non autorisés pour ajouter des noms sur une carte bancaire ou d'autres cartes de signature;
  • une baisse soudaine d'argent ou d'actifs financiers. 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les initiatives mises en œuvre par le gouvernement du Canada pour contrer les mauvais traitements envers les aînés, consultez le site www.aines.gc.ca ou composez le 1 800 O-Canada (1-800-622-6232). Les personnes qui utilisent un téléscripteur (ATS) peuvent composer le 1-800-926-9105.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre d'Etat Ablonczy
    Heather Hume
    Conseillère en communications
    613-960-8717
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559