Plan d'action économique du Canada

Plan d'action économique du Canada

01 sept. 2010 09h00 HE

Le gouvernement du Canada souhaite accélérer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers des médecins

Le Plan d'action économique du Canada relève les défis liés au marché du travail et améliore la qualité de vie

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 1 sept. 2010) - Le gouvernement du Canada finance un projet qui permettra aux médecins ayant été formés à l'étranger d'obtenir plus rapidement le permis d'exercice de la médecine au Canada. Le ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, l'honorable Jason Kenney, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

Le Conseil médical du Canada recevra plus de 2,8 millions de dollars dans le cadre du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers pour financer le projet Processus national d'inscription pour les médecins formés à l'étranger.

« Les Canadiens qui ont des proches malades ou blessés veulent voir les médecins formés à l'étranger dans les salles d'urgence ou les cabinets de médecin, mettant en pratique ce pour quoi ils ont été formés, a déclaré le ministre Kenney. Cet investissement fait partie du plan d'action global du gouvernement fédéral de collaborer avec les provinces et les territoires afin de s'assurer que les organismes de réglementation professionnelle mettent en place de meilleurs programmes de reconnaissance des titres de compétences étrangers. »

Depuis 2006, le gouvernement du Canada a fait de la reconnaissance des titres de compétences étrangers une priorité. Le gouvernement a mis sur pied, en 2007, le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers assorti d'un investissement initial de 37,2 millions de dollars pour cinq ans. À cette somme se sont ajoutés 7,5 millions de dollars dans le cadre du budget de 2009, puis 6 millions de dollars en 2010-2011.

Grâce au Plan d'action économique du Canada, le gouvernement a également investi 50 millions de dollars pour améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Notre gouvernement a mis les titres de compétences étrangers à l'ordre du jour de la réunion de 2009 des premiers ministres, ce qui a mené à l'élaboration, en partenariat avec les provinces, les territoires et d'autres intervenants, d'un cadre pancanadien pour la reconnaissance des compétences acquises à l'étranger.

Le projet du Conseil médical du Canada vise la création d'un processus d'enregistrement qui permettra aux médecins formés à l'étranger de demander leur licence par voie électronique, dans quelque province ou territoire que ce soit. Ce projet comprend également la mise sur pied d'un portail en ligne dans lequel les titulaires de diplôme en médecine de l'étranger peuvent accéder aux renseignements concernant l'obtention de la licence et présenter une demande d'évaluation de leur admissibilité à pratiquer la médecine ou à un programme d'études supérieures au Canada.

De plus, le Conseil collaborera avec les administrations gouvernementales, les organismes de réglementation, les facultés de médecine ainsi que d'autres organismes d'évaluation afin de créer une base de données nationale des titres de compétence dans laquelle seront conservés les documents des médecins afin de simplifier davantage le processus de demande.

« Une fois le processus de demande d'inscription médicale mis en place en 2012, il sera beaucoup plus facile de présenter une demande de permis d'exercice de la médecine, a mentionné le Dr Trevor Theman, vice-président du conseil de direction du Conseil médical du Canada. Les médecins auront simplement à présenter une demande électronique qui aura été remplie au préalable et à permettre l'accès à leurs titres de compétence authentifiés. »

Pour en apprendre davantage sur le Plan d'action économique, consultez le site à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.

Le présent communiqué est disponible en d'autres formats sur demande.

Document d'information

Le Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger énonce une nouvelle vision nationale, des principes directeurs et les résultats souhaités pour l'amélioration de l'évaluation et de la reconnaissance des titres de compétences des nouveaux arrivants en collaboration avec les provinces et les territoires.

Grâce à ce cadre, la reconnaissance des titres de compétences étrangers et de l'expérience acquise à l'étranger de huit professions prioritaires sera simplifiée, notamment celle de certains professionnels de la santé. Cette simplification signifie que les travailleurs formés à l'étranger qui formulent une demande de reconnaissance afin d'obtenir le permis ou l'accréditation leur permettant de travailler dans certains domaines recevront une réponse en moins d'un an. Si leur demande n'est pas acceptée, ils seront avisés des exigences supplémentaires ou des solutions de rechange ou des emplois connexes qui pourraient mettre à profit leurs compétences et leur expérience.

Le Cadre sera axé sur six professions ciblées d'ici décembre 2012, notamment les médecins. Le Cadre s'intègre à la stratégie du gouvernement du Canada pour constituer la main­d'œuvre la mieux instruite, la plus compétente et la plus souple du monde. 

L'investissement de 50 millions de dollars permettra au gouvernement :

  • d'élaborer les principes qui orienteront le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers;
  • d'élaborer des normes afin de traiter les demandes à temps;
  • de déterminer les principales professions pour lesquelles les normes de reconnaissance doivent être élaborées en priorité;
  • d'aider les personnes qui désirent venir s'établir au Canada à comprendre ce qu'ils doivent savoir avant leur arrivée.

Le Conseil médical du Canada est responsable de l'évaluation et de l'accréditation des médecins au Canada. En collaboration avec divers intervenants, le Conseil élabore des normes et s'assure que les titulaires de diplôme en médecine satisfont à ces exigences avant d'obtenir le titre de licencié du Conseil médical du Canada.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers vise une meilleure intégration des travailleurs formés à l'étranger sur le marché du travail. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement collabore avec les provinces, les territoires et les intervenants, y compris les organismes de réglementation, les établissements postsecondaires, les conseils sectoriels et les employeurs. Il leur fournit un financement pour la mise en œuvre de projets qui facilitent l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences acquis à l'étranger.

Le Bureau d'orientation relatif aux titre de compétences étrangers a été créé en mai 2007 afin d'offrir aux travailleurs formés à l'étranger des services d'information, d'orientation et d'aiguillage, au Canada et à l'étranger, pour que leurs titres de compétences soient évalués rapidement de manière à ce qu'ils trouvent un emploi plus vite dans le domaine où ils ont été formés. Le Bureau collabore avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, de même qu'avec des organismes d'évaluation et de reconnaissance des titres de compétences étrangers pour renforcer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers partout au pays. Des services Internet destinés aux travailleurs formés à l'étranger sont accessibles sur le site Web du Bureau à l'adresse suivante : www.competences.gc.ca.

Renseignements

  • Bureau de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attaché de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559