Parcs Canada

Parcs Canada

08 juil. 2012 13h00 HE

Le gouvernement du Canada souligne l'importance nationale du Stampede de Calgary à l'histoire du Canada

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 8 juillet 2012) - Au nom de l'honorable Peter Kent, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, l'honorable Ted Menzies, ministre d'État (Finances) et député de MacLeod, dévoilera aujourd'hui une plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada soulignant l'importance historique nationale du Stampede de Calgary, qui se présente comme « le plus grand spectacle extérieur de la planète », à titre d'événement d'importance historique nationale.

« Il est impossible de concevoir le Canada sans penser au Stampede de Calgary et je suis enchanté de souligner son centenaire en annonçant sa désignation à titre d'événement historique national, a déclaré le ministre Menzies. Le Stampede joue un rôle important dans la préservation d'éléments clés d'un mode de vie historique typique de l'Ouest canadien de même que des traditions culturelles distinctives des participants des Premières Nations. »

Conçu au départ comme un événement ponctuel, un « geste d'adieu à un mode de vie en voie de disparition », le Stampede de Calgary attire aujourd'hui plus d'un million de visiteurs annuellement.

« Le Stampede de Calgary est un arrêt nécessaire pour quiconque entreprend un voyage d'un bout à l'autre du Canada, qu'il s'agisse de touristes étrangers, de familles canadiennes qui s'engagent dans la traditionnelle excursion d'été en voiture ou d'une visite des membres de la famille royale, a ajouté le ministre Kent. De pair avec les montagnes Rocheuses et la police montée, le Stampede de Calgary est assurément l'un des symboles emblématiques du Canada aux yeux du monde entier. »

Établie en 1919, et appuyée par Parcs Canada, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le gouvernement du Canada par l'entremise du ministre de l'Environnement quant à l'importance historique nationale des lieux, des personnages et des événements qui ont marqué l'histoire du Canada. Parcs Canada gère un réseau pancanadien de lieux historiques nationaux qui, ensemble, composent une mosaïque illustrant la richesse du patrimoine culturel canadien et permettent aux visiteurs de faire des découvertes authentiques et inspirantes.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la fiche d'information au www.parcscanada.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.

FICHE D'INFORMATION

LE STAMPEDE DE CALGARY

Le premier Stampede, qui a lieu du 2 au 7 septembre 1912, s'inscrit dans la série d'expositions agricoles organisées à Calgary dès 1886. Il est organisé par Guy Weadick, professionnel du spectacle et entrepreneur, avec l'appui du « Big Four » (les « quatre grands ») - soit les éleveurs de bovins Pat Burns, A.E. Cross, George Lane et Archie J. McLean. Des dizaines de milliers de curieux se rassemblent le long des rues afin de voir la première parade, et plus de 100 000 personnes participent à l'événement dans son ensemble. Des cowboys et des cowgirls de l'Ouest canadien, des États-Unis et du Mexique y viennent se disputer les 20 000 $ en prix.

Sept ans plus tard, en 1919, le « Great Victory Stampede » (le « Stampede de la grande victoire ») est organisé en hommage aux soldats canadiens ayant combattu pendant la Première Guerre mondiale. Des prix totalisant 25 000 $ sont décernés aux participants des épreuves au programme, comme la monte du cheval sauvage, la prise du bouvillon au lasso et le terrassement du bouvillon. Les courses de chariot en position debout, la monte de chevaux avec selle pour les femmes, les courses à relais ainsi que les épreuves traditionnelles de lasso et de monte viennent compléter le programme.

Les Stampedes de 1912 et de 1919 se voulaient des événements ponctuels, mais, en 1922, l'exposition agricole de Calgary et le Stampede sont fusionnés à titre d'essai pour créer le Calgary Exhibition and Stampede. Ce nouvel événement est tenu pour la première fois en 1923, et les organisateurs encouragent les Calgariens à porter des vêtements western et à décorer leur commerce pour recréer l'esprit du « Far West ». Les leaders de la communauté se lancent dans l'aventure, et le maire, lui-même affublé de vêtements western, interdira la circulation dans les rues du centre-ville pendant deux heures tous les jours pour la tenue des festivités. Près de 139 000 personnes participent à l'événement, qui sera une réussite sur le plan financier. L'année suivante, ce chiffre augmentera à plus de 167 000. C'est d'ailleurs grâce à l'immense succès de la foire de 1924 que la fusion entre l'exposition agricole et le Stampede devient permanente.

Aujourd'hui, le Stampede de Calgary se tient chaque année au mois de juillet. Il se présente comme « le plus grand spectacle extérieur de la planète » et attire plus d'un million de visiteurs annuellement. Il comprend un des plus imposants rodéos extérieurs au monde, une exposition agricole, une parade, un parc d'attractions, des spectacles sur scène, des concerts et des expositions des Premières nations. En 2011, on estime que 425 000 spectateurs ont regardé la parade le long des rues. Le Stampede d'aujourd'hui est en bonne partie semblable aux stampedes d'antan, tant dans son esprit que dans sa formule. L'exposition agricole et le rodéo, en particulier, continuent de commémorer l'histoire de l'agriculture et de l'élevage en Alberta et de rendre hommage à l'esprit pionnier du mode de vie de l'époque.

Un des attraits les plus populaires du Stampede, dont l'existence remonte aux premières années de l'événement, est le village indien qui est érigé chaque année sur les berges de la rivière Elbow, dans la partie sud du Stampede Park. Pendant les dix jours du Stampede, les Premières nations du Traité n° 7, représentées par les Nakoda (Stoney), Kainai (Blood), Siksika (Blackfoot), Peigan, Piikani ainsi que les Tsuu T'Ina (Sarsi) montent leurs tipis et redonnent vie à leur culture traditionnelle. Dans le village, les interprètes des Premières nations guident les visiteurs tout en expliquant leur patrimoine et leur culture. Parmi les activités traditionnelles présentées au village, on compte la préparation de mâts et de piquets de tipis, l'installation de tipis, la conception de tipis, le tannage de peaux, la fabrication d'outils et d'armes, la confection de vêtements, la broderie de perles et la décoration, la découpe et le séchage de viande, ainsi que la préparation de pemmican et d'autre nourriture.

Conçu au départ comme un événement ponctuel, un « geste d'adieu à un mode de vie en voie de disparition », le Stampede (et l'exposition agricole) de Calgary commémore depuis près d'un siècle des éléments clés de la culture et du mode de vie traditionnels de l'Ouest canadien, et ce, tout en contribuant à leur préservation. À titre de l'un des rodéos les plus grands et les plus connus du monde, il rend hommage à l'industrie de l'élevage, à son histoire et à ses acteurs tout en offrant à ces derniers une vitrine très médiatisée pour la démonstration de leurs talents. Le Stampede est inextricablement lié à la ville où il a lieu : il reflète son histoire, sa personnalité, sa croissance, sa culture et son image. La parade annuelle du Stampede et le port de vêtements western par les Calgariens durant les 10 jours de l'événement illustrent l'attachement profond des habitants de la ville envers cette célébration annuelle. Le village indien, qui fait partie du Stampede depuis ses tout débuts, joue également un rôle dans la préservation et la mise en valeur des cultures traditionnelles autochtones.

Renseignements

  • Adam Sweet
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Environnement
    819-997-1441

    Relations avec les médias
    Parcs Canada
    819-953-8371
    www.twitter.com/parcscanada