Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

17 août 2011 11h00 HE

Le gouvernement du Canada soutient la mise au point d'un appareil de traitement du cancer innovateur

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwire - 17 août 2011) - Le gouvernement du Canada contribue à la mise au point d'un nouvel appareil de radiothérapie contre le cancer susceptible d'aboutir à des méthodes de traitement plus précises et salvatrices.

Le gouvernement fédéral accorde une contribution de 2,5 millions de dollars à l'Université de l'Alberta, au Cross Cancer Institute des Services de santé Alberta et à l'industrie pour développer, tester et commercialiser une nouvelle technologie de radiothérapie contre le cancer manœuvrée en temps réel par résonance magnétique, appelée « Magnetic Resonance Real-time Guided Radiation Therapy » (MRrtgRT). En plus de la contribution fédérale, la province de l'Alberta investit 250 000 dollars dans le projet et l'Alberta Cancer Foundation y contribue à hauteur de 2,15 millions de dollars. Services de santé Alberta et ses partenaires industriels, ASG Superconductors et Paramed, y engagent 1,1 million de dollars.

« Les fonds investis par notre gouvernement dans ce projet aideront à transformer les nouvelles technologies médicales issues de la recherche en santé de l'Ouest canadien en produits commercialisables qui génèrent des retombées économiques et des emplois, tout en améliorant les soins prodigués à un très grand nombre de malades », a déclaré l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé et ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord, au nom de l'honorable Lynne Yelich, ministre d'État à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien.

Le prototype du MRrtgRT réunit deux appareils médicaux déjà existants — un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et un accélérateur linéaire — qui constituent ensemble un nouvel instrument médical intégré à l'échelle humaine. Cet instrument produit des images tridimensionnelles de qualité supérieure en temps réel qui permettent de localiser les tumeurs cancéreuses avec encore plus de précision et de les traiter simultanément par radiothérapie. Le dispositif devrait grandement améliorer l'efficacité et la précision du traitement et élargir l'éventail de tumeurs pouvant être traitées par radiothérapie.

« Les chercheurs médicaux talentueux de l'Alberta continuent de développer des produits qui aident à sauver des vies dans le monde entier », a indiqué l'honorable Gene Zwozdesky, ministre de la Santé et du Bien-être de l'Alberta. « Je remercie nos nombreux partenaires des domaines de la santé et de l'innovation pour leur collaboration. Grâce à eux, les malades du cancer en Alberta seront parmi les premiers à profiter de cette technologie novatrice unique en son genre qui a été mise au point ici même, au Cross Cancer Institute d'Edmonton – une véritable installation de recherche et de traitement contre le cancer de renommée mondiale. »

L'aide financière fédérale servira à l'achat d'un appareil d'imagerie par résonance magnétique qui sera suffisamment perfectionné pour permettre la mise au point d'un prototype du MRrtgRT de grandeur réelle. Ces dépenses comprennent la rénovation de la salle qui abritera le prototype, les plans de construction et de conception, et le coût relatif aux entrepreneurs et à la main-d'œuvre nécessaires pour faciliter la construction d'un prototype du MRrtgRT de grandeur réelle dans le Cross Cancer Institute.

« À l'Alberta Cancer Foundation, nos donateurs veulent garantir des progrès », a affirmé Myka Osinchuk, président de la fondation. « Nous sommes certains que le montant considérable investi par nos donateurs dans le projet de recherche permettra aux malades d'obtenir de meilleurs résultats sur le plan thérapeutique grâce à des séances de traitement moins nombreuses et plus courtes. Il s'agit d'un véritable progrès. »

En 2008, les physiciens médicaux principaux, Gino Fallone et Brad Murray, ainsi que l'équipe de recherche commune du Cross Cancer Institute des Services de santé Alberta et de la faculté d'oncologie de l'Université de l'Alberta, ont été les premiers au monde à combiner les capacités d'un appareil IRM avec celles d'un accélérateur linéaire (LINAC) dans le but de concevoir un prototype pour administrer des traitements cérébraux. L'assemblage de ces deux procédés permet de traiter les tumeurs cancéreuses avec plus de précision. Combiner deux technologies déjà existantes aide aussi à commercialiser plus rapidement le nouvel appareil de traitement.

« Cette technologie de pointe est conçue, élaborée et mise au point en Alberta par des Albertains pour la population albertaine et le monde entier », a déclaré le Dr Anthony Fields, professeur émérite à la faculté d'oncologie de l'Université de l'Alberta et ancien vice-président, Cancérologie, Services de santé Alberta. « Il s'agit d'une invention très encourageante qui améliorera grandement l'efficacité de la radiothérapie administrée aux malades atteints d'un cancer. »

L'Université de l'Alberta et le Cross Cancer Institute jouissent d'une réputation de chefs de file dans le domaine de la physique médicale et de la radiothérapie, qui sera encore plus renforcée par ce projet. Reconnue sur le plan international, cette expertise grandissante dans le domaine de l'équipement médical spécialisé générera aussi des retombées économiques en Alberta.

« Le projet de recherche IRM-LINAC permettra à l'équipe de recherche de renommée mondiale de l'Université de l'Alberta de confirmer sa position de chef de file dans la recherche cancérologique », a indiqué le Dr Lorne Babiuk, vice-président à la recherche. « Ce projet est un excellent exemple de partenariat entre différents ordres de gouvernement, des organisations provinciales, le secteur privé et le milieu postsecondaire, qui répond au besoin d'approfondir la recherche pour améliorer la détection et le traitement précoces du cancer. »

Le projet bénéficie aussi de l'appui de deux partenaires industriels, ASG Superconductors et Paramed, qui jouent un rôle important en facilitant la commercialisation de la nouvelle technologie.

« ASG Superconductors et Paramed sont persuadés que cette technologie de pointe constitue l'un des moyens les plus prometteurs d'améliorer le traitement des tumeurs », a expliqué Antonio Toso, directeur des ventes à Paramed. « La santé des malades est notre priorité et nous sommes fiers de travailler en partenariat avec les Services de santé Alberta afin de faire connaître ce système au plus grand nombre d'entités possible. »

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada travaille en collaboration avec les gouvernements provinciaux, les associations sectorielles et les collectivités dans le but de favoriser le développement et la diversification de l'économie de l'Ouest. Le Ministère coordonne également les activités économiques du gouvernement fédéral dans l'Ouest et fait valoir les intérêts de la région dans le processus décisionnel national.

Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378

Téléimprimeur (ATS) : 1877-303-3388

Site Web de DEO : www.wd-deo.gc.ca.

Inscrivez-vous à notre service d'envoi de communiqués afin de vous tenir au courant des dernières activités de DEO.

Renforcer l'Ouest pour édifier un Canada plus fort

Renseignements

  • Donna Kinley
    Gestionnaire des communications
    Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
    (780) 495-6892

    Kathleen Range
    Ministère de la Santé et du Bien-être de l'Alberta
    (780) 427-5357

    Phoebe Dey
    Gestionnaire des communications
    Alberta Cancer Foundation
    (780) 643-4510

    Haydon Dewes
    Communications
    Services de santé Alberta
    (403) 918-2290

    Sandra Pysklywyc
    Relations avec les médias
    Marketing et Communications
    Université de l'Alberta
    (780) 492-0436