Plan d'action économique du Canada

Plan d'action économique du Canada

14 sept. 2010 13h00 HE

Le gouvernement du Canada soutient les architectes formés à l'étranger

Le Plan d'action économique du Canada aide les néo-Canadiens à trouver un emploi dans leur domaine d'expertise

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 14 sept. 2010) - Le gouvernement du Canada finance un projet qui permettra aux architectes formés à l'étranger de trouver plus facilement du travail dans leur domaine. La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, en a fait l'annonce aujourd'hui.

Architecture Canada recevra plus de 1,6 million de dollars dans le cadre du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers en vue de financer son projet sur l'intégration au Canada d'architectes de l'étranger ayant une vaste expérience.

« Afin de veiller à la réussite économique du Canada à long terme, il est essentiel d'attirer et de retenir les meilleurs travailleurs compétents étrangers afin de relever les défis actuels et futurs liés au marché du travail, a affirmé la ministre Finley. Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, notre gouvernement a investi 50 millions de dollars dans le but d'améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers afin que les nouveaux arrivants puissent mettre en pratique leurs connaissances et leurs compétences plus rapidement. Lorsque les nouveaux arrivants réussissent, nous renforçons l'économie et améliorons le niveau de vie de l'ensemble des Canadiens. »

Dans le cadre de ce projet, Architecture Canada mettra en place un système pancanadien juste et efficace qui permettra, en temps opportun, d'évaluer les architectes ayant obtenu leur diplôme et acquis une expérience de travail à l'étranger, et de procéder à la délivrance de leur permis d'exercice. L'organisation collaborera également avec la Athabasca University pour mettre au point des programmes d'insertion professionnelle et des cours de formation linguistique visant à améliorer l'intégration au marché du travail des nouveaux arrivants.

Les cours seront offerts au nouveau Centre d'architecture à la Athabasca University, en septembre 2011.

« Architecture Canada et les organismes canadiens de délivrance de permis d'architecture accueillent favorablement la subvention du gouvernement fédéral en vue de la réalisation de cette étude utile, a déclaré le directeur exécutif d'Architecture Canada, M. Jim McKee. « Nous nous engageons à augmenter le nombre d'architectes exerçant la profession afin d'offrir des services à nos clients au Canada et à l'étranger. »

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement du Canada collabore avec les provinces et territoires et d'autres partenaires, comme les employeurs, afin de trouver des solutions aux obstacles à la reconnaissance des titres de compétences étrangers au Canada. Ce partenariat a directement contribué à l'élaboration du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, qui a été annoncé en novembre 2009.

Ce projet constitue un exemple de la façon dont le cadre favorise l'apport de changements importants à la manière dont les qualifications des nouveaux arrivants sont évaluées et reconnues par les organismes de réglementation dans des professions clés.

Pour en apprendre davantage sur le Plan d'action économique du Canada, consultez le site suivant : www.actionplan.gc.ca.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

DOCUMENT D'INFORMATION

Le Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger énonce une nouvelle vision nationale, des principes directeurs et les résultats souhaités pour l'amélioration de l'évaluation et de la reconnaissance des titres de compétences des nouveaux arrivants en collaboration avec les provinces et les territoires.

Le Cadre permettra de simplifier la reconnaissance des titres de compétences étrangers et de l'expérience acquise à l'étranger de huit professions prioritaires, y compris celle des architectes. Cette simplification signifie que les travailleurs formés à l'étranger qui formulent une demande de reconnaissance afin d'obtenir le permis ou l'accréditation leur permettant de travailler dans certains domaines recevront une réponse en moins d'un an. Si leur demande n'est pas acceptée, ils seront avisés des exigences supplémentaires ou d'autres emplois qui pourraient mettre à profit leurs compétences et leur expérience.

Le Cadre sera axé sur six autres professions ciblées d'ici décembre 2012, y compris les enseignants et les médecins. Le Cadre s'intègre à la stratégie du gouvernement du Canada en vue de constituer la main-d'œuvre la mieux instruite, la plus compétente et la plus souple du monde.

Le gouvernement utilisera l'investissement de 50 millions de dollars prévu dans le Plan d'action économique du Canada aux fins suivantes :

  • élaborer les principes qui orienteront le processus de reconnaissance des titres de compétence étrangers;
  • établir des normes garantissant le traitement rapide des demandes;
  • déterminer les professions prioritaires clés dans l'élaboration des normes de reconnaissance;
  • aider les personnes qui désirent venir s'établir au Canada à comprendre ce qu'ils doivent savoir avant leur arrivée.

Établie en 1957, Architecture Canada (anciennement connue sous le nom d'Institut royal d'architecture du Canada) est une association nationale bénévole représentant plus de 4 200 architectes, membres du corps professoral et diplômés d'écoles d'architecture canadiennes reconnues. Elle constitue le cadre national pour la reconnaissance et la poursuite de l'excellence dans le domaine de l'architecture et vise à favoriser la sensibilisation à la contribution de l'architecture au bien­être physique et culturel des Canadiens, de même que l'appréciation de cette contribution.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers vise une meilleure intégration des travailleurs formés à l'étranger sur le marché du travail. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement collabore avec les provinces et territoires et les intervenants, y compris les organismes de réglementation, les établissements postsecondaires, les conseils sectoriels et les employeurs. Il leur fournit un financement visant la mise en œuvre de projets qui facilitent l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences acquis à l'étranger.

Le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers (BORTCE) a été mis sur pied en mai 2007 afin d'offrir aux travailleurs formés à l'étranger des services d'information, d'orientation et d'aiguillage, au Canada et à l'étranger, afin que leurs titres de compétences soient évalués rapidement de manière à ce qu'ils trouvent un emploi plus vite dans le domaine où ils ont été formés. Le BORTCE collabore avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, de même qu'avec des organismes d'évaluation et de reconnaissance des titres de compétences étrangers en vue de renforcer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers partout au pays. Des services Internet destinés aux travailleurs formés à l'étranger sont accessibles sur le site Web du BORTCE à l'adresse suivante : www.competences.gc.ca.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559