Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

23 mai 2012 11h31 HE

Le gouvernement du Canada soutient l'industrie porcine du Manitoba

BRANDON, MANITOBA--(Marketwire - 23 mai 2012) - Les producteurs de porc du Manitoba pourront améliorer la santé de leur cheptel et solidifier leurs bilans grâce à un investissement du gouvernement du Canada. Au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, le député Merv Tweed (Brandon - Souris) a annoncé aujourd'hui un investissement de plus de 200 000 dollars pour deux projets menés avec le Manitoba Pork Council.

« Notre gouvernement s'est engagé à assurer la viabilité à long terme de l'industrie porcine au Manitoba, et il appuie les mesures qui la garderont rentable, » a déclaré le député Tweed. « Cet investissement permettra d'améliorer la santé animale dans le secteur et d'assurer la prospérité économique à long terme de nos producteurs de porc. »

Le premier investissement de plus de 150 000 $ permettra d'améliorer la qualité de l'air dans les porcheries en testant l'efficacité d'un système électrostatique (Electrostatic Space Charge System) visant à réduire et à prévenir la transmission dans l'air du syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP), un virus très contagieux qui entraîne des pertes d'environ 130 millions de dollars par année à l'industrie porcine canadienne.

Un deuxième investissement de plus de 57 000 dollars servira à mener une étude comparative des systèmes de culture pour favoriser l'utilisation du lisier de porc dans les fermes du Manitoba. L'étude devrait permettre d'établir des pratiques de gestion durable des terres, ce qui réduirait aussi la pollution des cours d'eau et atténuerait l'impact sur l'environnement des pratiques agricoles de la province.

« Il s'agit là de projets qui pourraient être très utiles pour les producteurs de porc du Manitoba. À mesure qu'un nombre croissant d'agriculteurs passent à la séparation des liquides et des solides, il est important de mieux comprendre comment nous pouvons utiliser plus judicieusement les produits qui en résultent d'une manière plus saine pour l'environnement, » a déclaré M. Karl Kynoch, président du Manitoba Pork Council. « De plus, nous cherchons toujours des façons d'améliorer la qualité de l'air dans les porcheries, ainsi que de meilleures techniques de prévention des maladies. Nous devons aussi observer le processus réglementaire appliqué par le gouvernement provincial, et nous estimons que ces projets de recherche peuvent nous aider à réaliser ces objectifs. »

Ces projets sont soutenus par le Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA), une initiative fédérale quinquennale dotée de 163 millions de dollars qui vise à aider le secteur agricole à s'adapter et à demeurer concurrentiel. Les projets admissibles à un financement du PCAA peuvent relever notamment des domaines suivants : traçabilité, environnement, changement climatique, renforcement des capacités, organismes nuisibles et maladies. Au Manitoba, la composante régionale du PCAA est offerte par le Conseil d'adaptation rurale du Manitoba (MRAC).

Pour en apprendre davantage au sujet du PCAA, veuillez consulter le www.agr.gc.ca/pcaa.

Pour en savoir plus long sur le MRAC, veuillez consulter le www.mrac.ca.

Document d'information

Titre du projet : Système électrostatique (Electrostatic Space Charge System) visant à améliorer la qualité de l'air dans les porcheries et à prévenir la transmission dans l'air du virus du SRRP

Des recherches antérieures ont montré que le SRRP peut être transmis par la propagation de la poussière, sans contact direct. Des expériences en laboratoire seront effectuées afin de vérifier l'efficacité avec laquelle l'ESCS élimine la poussière et désactive les agents pathogènes qui transportent le virus du SRRP. Des tests en porcherie seront aussi menés afin de valider l'utilisation du système dans des établissements porcins et avicoles commerciaux.

Titre du projet : Mouvement et accumulation du nitrate et du phosphore dans le lisier et le fumier de porc dans le cadre de systèmes de cultures annuelles et vivaces

Cette étude permettra de comparer des systèmes de production de lisier de porc (liquide) et de fumier de porc (solide), quand ils sont jumelés à des systèmes de cultures vivaces et annuelles, afin de comprendre la perte ultérieure de nutriments et de pathogènes dans le sol. Cette étude permettra de mesurer directement le mouvement de l'eau et des nutriments dans le sol et d'établir des recommandations au sujet de la quantité d'azote qui peut être appliquée à des cultures vivaces. Ces renseignements pourraient aider les producteurs de porc du Manitoba, compte tenu du potentiel, dans des cultures vivaces, du lisier de porc qui est produit dans la province, et ils pourraient aussi permettre aux producteurs d'atténuer le fardeau environnemental de leurs pratiques de gestion des terres.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Meagan Murdoch
    Directrice des communications
    Bureau de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059