Santé Canada

Santé Canada

18 mars 2009 09h31 HE

Le gouvernement du Canada travaille avec le Nouveau-Brunswick pour réduire les temps d'attente pour le patient dans la province

SAINT JOHN, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 18 mars 2009) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre fédérale de la Santé, et l'honorable Michael Murphy, ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick, ont annoncé aujourd'hui un soutien financier dans un projet pilote au Nouveau-Brunswick destiné à réduire les temps d'attente aux traitements de radiothérapie, un autres progrès vers la réduction des temps d'attente.

"Le projet que nous annonçons aujourd'hui accélérera l'accès à des traitements de radiothérapie plus efficaces pour les Néo-Brunswickois. Ce projet représente une étape importante vers la réduction des temps d'attente et fera en sorte que les Néo-Brunswickois pourront recevoir des soins de santé de qualité lorsque nécessaire. Les leçons que nous retiendrons de ce projet s'appliqueront à l'échelle du pays, dans un large éventail de domaines cliniques", a déclaré la ministre Aglukkaq.

Le projet, lancé en mars 2008, utilise une approche axée sur le patient qui fait appel aux centres anticancéreux et au Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick et il aidera à tenir compte des besoins et de la situation du patient. Il mise sur les technologies de l'information pour faire un meilleur suivi du progrès du patient et pour lui faciliter l'accès aux traitements de radiothérapie au moment opportun.

"Le nouveau système aidera le Nouveau-Brunswick à prévoir les hausses d'achalandage dans les traitements de radiothérapie et à faire en sorte que le patient cancéreux puisse recevoir les traitements nécessaires dans des délais raisonnables. A l'heure actuelle, 92 % des Néo-Brunswickois reçoivent leurs traitements de radiothérapie dans un délai de quatre semaines à compter du moment où ils sont prêts à les recevoir", a déclaré le ministre Murphy.

Le gouvernement du Canada investit plus d'un milliard de dollars afin de faciliter la mise en oeuvre de délais maximums garantis pour les patients. Cette somme permettra d'assurer au patient les meilleurs résultats possibles en lui offrant des solutions de rechange s'il ne reçoit pas les traitements requis dans les délais prescrits. Cet investissement comprend jusqu'à 30 millions de dollars pour des projets pilotes qui aideront les provinces et les territoires à mettre à l'essai des approches novatrices afin d'offrir des délais maximums garantis.

Le projet d'investissement de 5 millions de dollars annoncé aujourd'hui pour réduire les temps d'attente pour le patient, au centre de radio-oncologie de l'Hôpital régional de Saint John, s'ajoute à d'autres projets en cours. En tout, dix projets ont été mis en oeuvre dans huit administrations à l'échelle du pays au titre du fonds pour les projets pilotes liés aux délais maximums garantis. Ces projets constituent un pas de plus vers la réalisation de l'engagement ferme qu'a pris le gouvernement d'assurer l'accès aux soins de santé en temps opportun. Renforcer les soins de santé est un projet de longue haleine qui nécessite à la fois leadership, partenariat et prévoyance de la part de tous : patients, fournisseurs de soins et gouvernements.

Also available in English

On peut consulter les communiqués de Santé Canada dans le portail www.santecanada.gc.ca/media

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    613-957-2983
    ou
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    Josée Bellemare
    613-957-0200
    ou
    Ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick
    Meghan Cumby
    506-457-3522
    ou
    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709