Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

08 avr. 2009 14h17 HE

Le gouvernement du Canada va de l'avant avec les mesures touchant les Autochtones et les résidants du Nord contenues dans son Plan d'action économique

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 avril 2009) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a fait état aujourd'hui des mesures concrètes qui sont prises dans le cadre du Plan d'action économique du Canada.

"Grâce aux mesures qu'il a prises jusqu'à maintenant, notre gouvernement répond efficacement aux défis à court et à long terme auxquels font face les Autochtones et les résidants du Nord durant cette période d'incertitude économique, a dit le ministre Strahl. Nous sommes déterminés à ce que les Autochtones et les résidants du Nord du Canada jouent un rôle plus grand encore dans l'économie canadienne, de nos jours et à l'avenir. Les 1,9 milliard de dollars investis dans le cadre du Plan d'action économique contribueront grandement à atteindre cet objectif."

Le Plan d'action économique investit 515 millions de dollars au cours des deux prochaines années pour accélérer les projets d'infrastructure prêts à démarrer dans les collectivités des Premières nations. Cet investissement est axé sur trois domaines prioritaires : les écoles, l'eau et les services communautaires essentiels.

A ce jour, onze projets de construction d'école ont été annoncés au pays. Ces projets comprennent la construction d'écoles primaires et secondaires ainsi que la rénovation d'écoles dans les réserves en vue de répondre aux besoins de la population croissante et de gérer les structures vieillissantes. Le Plan d'action économique du Canada prévoit un financement ciblé de 200 millions de dollars sur deux ans pour la construction et la rénovation d'écoles dans les réserves. Ces projets contribueront à créer de l'emploi et des occasions d'affaires à court terme, en plus de garantir que les installations scolaires répondent aux besoins actuels et futurs en matière d'éducation.

Des attributions ont également été faites pour des projets liés à l'eau potable et aux eaux usées dans 18 collectivités au Canada. Le Plan d'action économique du Canada prévoit un financement ciblé de 165 millions sur deux ans pour mener à bien des projets d'infrastructure relatifs à l'eau potable et aux eaux usées, afin de répondre aux priorités en matière de santé et de sécurité des collectivités des Premières nations au pays. Ces nouveaux investissements s'ajoutent aux quelque 330 millions de dollars que le gouvernement s'est engagé à verser dans le budget de 2008, ainsi qu'à l'allocation annuelle visant à régler les questions liées à l'eau dans les collectivités des Premières nations.

En ce qui a trait au logement des Premières nations, un financement de 400 millions de dollars appuiera la construction de logements dans les réserves, la rénovation de logements sociaux existants ainsi que d'autres activités connexes. Les Premières nations en Ontario recevront environ 65 millions tandis que celles en Alberta et en Colombie-Britannique recevront quelque 50 millions de dollars pour résoudre les problèmes de logement dans les réserves de ces provinces.

Ces mesures devraient permettre de créer des emplois, de favoriser la progression des métiers spécialisés et l'émergence de petites entreprises partout au pays, en particulier dans de nombreuses collectivités des Premières nations et dans les régions rurales.

Des mesures sont prises dans le Nord pour protéger et sécuriser la souveraineté du Canada et pour créer plus de débouchés économiques. Ces mesures comprennent 50 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser le développement économique du Nord grâce à la mise sur pied d'un nouvel organisme de développement économique pour le Nord, et 90 millions sur cinq ans pour renouveler l'initiative Investissements stratégiques pour le développement économique du Nord.

Le Plan d'action économique offre également un appui essentiel à l'infrastructure de recherche dans le Nord. Une étude de faisabilité de deux millions de dollars a été lancée pour permettre de cerner les coûts et les besoins préliminaires en matière de conception pour la nouvelle station de recherche en Arctique-Extrême et pour évaluer les trois sites proposés pour sa construction et annoncés plus tôt par le ministre : Cambridge Bay, Pond Inlet and Resolute. Le ministre a aussi annoncé les 20 bénéficiaires de l'investissement de 85 millions de dollars destiné à améliorer les principales installations de recherche dans l'Arctique. Ces modernisations garantiront qu'un solide réseau d'infrastructure de recherche est en place pour appuyer la nouvelle station de recherche en Arctique-Extrême et elles permettront de faire progresser les objectifs sociaux et économiques des résidants du Nord grâce à l'apport des connaissances scientifiques, technologiques et autochtones.

Le Plan d'action économique du Canada réserve également 200 millions de dollars sur deux ans pour appuyer les travaux de rénovation et de construction de logements sociaux dans les territoires. Le Nunavut, où le besoin en nouveaux logements sociaux se fait le plus sentir, recevra 100 millions de dollars.

"Nous travaillons rapidement pour faire parvenir le financement dans les collectivités autochtones et nordiques du pays afin de répondre aux besoins réels et pour commencer à stimuler ces économies. Au cours des prochains mois, nous conclurons des accords avec les provinces, les territoires et d'autres intervenants, nous procéderons à des offres de marchés et en signerons."

"Je suis rempli d'espoir quand je vois le travail accompli par mes collègues pour mettre en oeuvre concrètement les mesures pour les Autochtones et les résidants du Nord prises dans d'autres domaines dans le cadre du Plan d'action économique du Canada. Le financement est alloué, les autorisations sont obtenues, les projets sont élaborés et les consultations sont tenues pour les domaines relatifs au développement des compétences des Autochtones, à la participation à la population active, à l'infrastructure dans les collectivités et aux programmes de santé. Je suis fier des succès que nous connaissons jusqu'à maintenant et je reste sûr que les mesures que nous prenons aujourd'hui apporteront un meilleur avenir pour les Canadiens autochtones et résidants du Nord," a conclu le ministre Strahl.

Ce communiqué est aussi accessible sur Internet à l'adresse suivante : www.ainc-inac.gc.ca

Document d'information - Annonces faites dans le cadre du Plan d'action économique du Canada

Renseignements

  • AINC
    Relations avec les médias
    819-953-1160
    ou
    Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Nina Chiarelli
    Attachée de presse
    819-997-0002