Développement économique Canada

Développement économique Canada

17 mai 2010 09h30 HE

Le gouvernement du Canada verse 3 648 690 $ à l'Université du Québec à Rimouski pour l'acquisition d'équipements de haute technologie...

...qui favoriseront l'innovation au sein des PME du Bas-Saint-Laurent

RIMOUSKI, QUÉBEC--(Marketwire - 17 mai 2010) - Le ministre d'État de Développement économique Canada, l'honorable Denis Lebel, a annoncé que l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) et l'Institut des sciences de la mer (ISMER) bénéficieront d'une contribution non remboursable de 3 648 690 $. Cet appui permettra à l'UQAR et à l'ISMER de se doter d'équipements spécialisés qui accroîtront leurs capacités de recherche et la consolidation de leur rôle de chef de file dans les domaines des sciences et technologies marines, de la géologie marine, de la chimie environnementale, de l'énergie éolienne et du traitement des signaux et des télécommunications. La réalisation de ce projet entraînera un investissement de 4 054 100 $ et la création de six emplois spécialisés.

Le soutien financier de Développement économique Canada est accordé aux termes du programme Croissance des entreprises et des régions, qui vise à favoriser la compétitivité des PME grâce à l'innovation et à l'adoption de technologies de pointe.

«Dans un contexte d'internationalisation de la recherche-développement, des équipements de pointe et des pôles de compétitivité mettant en relation entreprises et centres de recherche constituent des atouts de taille pour assurer l'essor de l'innovation. C'est pourquoi le gouvernement du Canada apporte son appui à l'initiative de l'UQAR et de l'ISMER, dont les retombées s'annoncent des plus prometteuses. Au cours des prochaines années, en effet, celle-ci devrait paver la voie à la réalisation de 75 projets de recherche menés avec des partenaires, dont une quinzaine de PME, et devrait permettre la mise au point de 15 nouveaux produits ou procédés dans des secteurs présentant un potentiel de développement économique considérable pour la région du Bas-Saint-Laurent», a déclaré le ministre d'État.

La plupart des équipements, dont certains uniques au Québec, seront installés au Centre d'appui à l'innovation par la recherche (CAIR) de l'UQAR. Ils seront accessibles à nombre de PME et d'établissements de recherche de la région. Le CAIR pourra ainsi offrir des services de pointe aux entreprises et mettre à leur disposition une expertise multidisciplinaire des plus précieuses, et ce, afin d'intensifier les transferts technologiques avec celles-ci. D'autres équipements seront notamment placés à l'ISMER et sur le bateau de recherche le Coriolis.

Grâce à ce nouveau matériel permettant des recherches approfondies avec un degré élevé de précision, le Bas-Saint-Laurent pourra accélérer le développement de secteurs prometteurs jugés prioritaires. Enfin, ce projet accroîtra tant la renommée internationale de l'UQAR et de l'ISMER que le rayonnement de la région à titre de pôle de croissance en sciences et technologies marines.

Pour renforcer les installations canadiennes de calibre mondial servant à la recherche et à la formation avancées et ainsi contribuer à la création d'une économie innovatrice, le gouvernement du Canada a intégré diverses mesures dans son Plan d'action économique. Parmi celles-ci, mentionnons le Programme d'infrastructure du savoir, doté d'une enveloppe de 2 milliards de dollars, dont l'objectif est de soutenir la réalisation de projets d'infrastructures universitaires et collégiales.

Pour plus de précisions sur le Plan d'action économique du Canada, consultez le site www.plandaction.gc.ca.

Développement économique Canada est en ligne à www.dec-ced.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse à http://www.dec-ced.gc.ca/fra/salle-medias/liste-envoi/envoi.html et restez au fait des dernières nouvelles.

Renseignements